DIOCESE DE KPALIME
VOUS POUVEZ TELECHARGER LA DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES DU TOGO EN FAVEUR DES REFORMES sur notre site. THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
NOMINATIONS
2016-2017
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU A LA MESSE DU JEUDI SAINT
DÉCLARATION DE LA CONFÉRENCE DES ÉVÊQUES DU TOGO EN FAVEUR DES REFORMES

« La nuit où il fut livré, le Seigneur Jésus prit du pain, puis, ayant rendu grâce, il le rompit, et dit : « Ceci est mon corps, qui est livré pour vous. » Après le repas, il fit de même avec la coupe, en disant : « Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous." » Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »
Frères et Sœurs,
Le Seigneur nous réunit cette nuit de jeudi saint autour de la table eucharistique, comme jadis il avait réuni ses disciples autour de la même table pour le dernier repas.
En cette nuit, et partout dans le monde, des milliers et des milliers de chrétiens sont rassemblés dans les églises pour faire ce que le Christ a commandé avant de passer de ce monde à son Père. « Faites ceci, leur dit il, en mémoire de moi ». Il s'agit d'une mémoire qui actualise le passé car aujourd'hui encore c'est le Christ qui se donne en nourriture comme il s'est donné en nourriture la veille de sa mort.
Dans une récente homélie au Vatican, le Pape a insisté sur le caractère d'actualisation du passé, actualisation de ce que le Christ a fait pour la première fois au cours de son dernier repas. Le Pape François dit ceci: toute célébration eucharistique, quel que soit la ville ou le village dans lequel elle est célébrée, quel que soit l'autel sur lequel elle est célébrée, quel que soit le prêtre ordonné validement par un évêque catholique qui la célèbre, c'est Jésus qui dresse la table de la Cène du jeudi saint.
Bien-aimés,
Le soir du Jeudi Saint, Jésus a parlé de l'alliance nouvelle et éternelle à ses amis. Cela veut dire qu'il y avait dans le passé des alliances, puisque celle-ci est nouvelle, et qu’il n'y aura plus dans l'avenir d’autre alliance, puisque celle ci est éternelle. Mais que veut dire ce mot : alliance ? L’Alliance est le nom par lequel la Bible parle de la relation personnelle de Dieu avec son peuple, le peuple d’Israël. En effet, autrefois, Dieu a manifesté son amour pour l'homme en faisant alliance avec lui, en multipliant des alliances avec les hommes.
Oui! L’histoire du peuple de Dieu est marquée par de nombreuses alliances, à tel point que le livre qui nous parle de la relation entre Dieu et son peuple, est aussi appelé le « Livre des Alliances » (Exode 24 :7).
C’est quoi une alliance pour que Dieu Créateur en fait un objet de relation avec sa créature ? L'alliance en général, est un acte que posent des personnes ou des tributs, entre elles. Elles se lient par des pactes ou des contrats qui de part et d'autre, donne des droits et des devoirs. Souvent ceux qui font alliance entre eux sont des groupes égaux ou des individus égaux. S'ils ont des forces égales, cette alliance est une alliance de paix. Mais si l'alliance est scellée entre un Etat puissant et un Etat faible, l'initiative vient souvent de la partie faible qui s'engage à se mettre sous la protection du puissant et celui ci promet sa protection. C'est l'alliance de vassalité. Dans tous les cas, la cérémonie de l'alliance est un rituel. Les parties s'engagent par serment à respecter les clauses de l'alliance. On coupe en deux un animal et on passe entre les morceaux coupés et dans le sang de l’animal en prononçant les paroles du serment. Ce rituel signifie que celui qui transgressera les termes de l'alliance, connaîtra le même sort que l'animal coupé : l'infidèle à l'alliance sera lui aussi coupé comme l'animal et son sang sera versé. Après ce rituel, on établit un mémorial en plantant un arbre ou en érigeant une pierre. Cet arbre ou cette pierre sera le témoin de l'Alliance. Mais les alliances sont aussi conclues pour créer un lien d'amitié, de confiance, d'amour et de paix.
Dans la Bible, depuis Adam jusqu’au Christ, Dieu a conclu avec son peuple des alliances. Nous allons en citer les plus marquantes.
D’abord la toute première alliance avec Adam, au jardin d’Eden. Dieu a demandé à Adam, comme condition de sa vie : « tu ne mangeras pas du fruit de l’arbre ». Mais pour avoir désobéi, Adam et Eve sont devenus mortels, c’est-à-dire assujettis à la mort. Cette mort spirituelle est appelée la Chute. Après la Chute, Dieu a renouvelé l’alliance avec Adam. Il lui a fait la promesse d’un Sauveur qui brisera les liens du péché et de la mort : Comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ, 1 Co 15:22.dira St Paul.
Ensuite, il y a l’alliance avec Noé, Dieu promet qu’il n’y aura plus de déluge sur la terre pour punir le péché (Ge 9, 11-13). L’alliance avec Abraham, l’alliance qui donna naissance à Israël, le peuple à qui Dieu a renouvelé la promesse d’un Sauveur, la promesse de la postérité d’Abraham, la postérité de ceux qui sont justifiés par la foi (Gen 22,18).
Apres cela, Dieu a conclu une alliance le peuple Hébreux sur le Mont Sinaï, le peuple délivré de l'esclave. Dieu avait d’abord révélé son nom à Moïse et son projet d'amour pour Israël. Il lui a plu de donner une terre à Israël, la terre de Canaan. Il dit à Israël « Si vous écoutez ma voix et observez mon alliance, vous serez mon peuple privilégié parmi tous les peuples. Avec cette alliance, Israël devient un peuple mis à part pour Dieu. Il y a eu aussi l’alliance avec David. David a reçu de Dieu la promesse d'une alliance indéfectible envers sa dynastie : « Après ta mort, lui dit l’Eternel, ta descendance durera toujours et ton trône sera solide à jamais. » Cette promesse préfigure le Christ que l’Ange Gabriel a annoncé ainsi à la Vierge Marie (Luc 1,26-38) « le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n'aura pas de fin." Voilà pourquoi Jésus sera appelé "Fils de David".
Enfin, l’alliance par le sang du Christ, l’alliance nouvelle et éternelle, l’alliance avec la multitude, toute l'humanité.
Jésus est le médiateur de La Nouvelle Alliance en son sang. Dans la Bible, le médiateur est un intercesseur, celui qui permet de réconcilier deux parties en désaccord. Ce terme a été appliqué d’abord à Moïse puis à Jésus, médiateur, respectivement, de l'alliance de la Loi et de la nouvelle alliance (Ga 3:19; 1Tm 2:5).
Frères et Sœurs,
Comme nous le voyons à travers ces exemples, l’alliance de Dieu avec les hommes, se distinguent de l’alliance que les hommes ou les peuples font entre eux, car les alliances de Dieu sont toujours à l’initiative de Dieu. Elles sont un appel à la vie et à la bénédiction, face à la perte et la mort de l’homme qui s’éloigne de Dieu. Le Seigneur a voulu amener les hommes à une vie de communion avec lui. Un passage du Deutéronome peut résumer le sens des grandes alliances que Dieu a conclues avec son peuple et avec tout homme : « J'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité... » (Deutéronome 30 :19).
De même, au seuil des temps nouveaux, Jésus le médiateur de l’Alliance Nouvelle a renouvelé cet appel à la vie : Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16). Jésus veut faire comprendre que lui seul est le bien le plus précieux : la Vie, cette Vie qui ne meurt pas. Ce qui rapproche l’alliance de Dieu avec les hommes et les alliances des hommes entre eux, c’est que dans les deux cas, il y a une promesse et un engagement : Dans l’ancienne comme dans la nouvelle Alliance, Dieu s’engage, Dieu promet, mais sa promesse s’adresse à la liberté de l’homme : choisis Dieu, afin que tu vives. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. Frères et Sœurs, Jésus en ce jeudi saint, a dit « voici la coupe de la nouvelle alliance ».
Mais pourquoi une alliance nouvelle ? Parce que l’ancienne alliance était basée sur la capacité de l’homme, la capacité de la chair, tandis que la nouvelle est basée sur la grâce de Dieu. Dieu lui-même vient réaliser en nous ce que notre nature a été incapable de faire. En effet, dans le passé, Dieu a imposé des conditions à observer fidèlement, pour rester dans son alliance. La première condition prescrite c'est le culte du seul Dieu et l’interdiction de l'idolâtrie c'est à dire, le refus de toute alliance avec les nations païennes. Dieu promet sa protection à Israël. Il demande à l'homme de faire confiance à sa présence, à sa protection. Dieu prend l'initiative, il fait le premier pas. Israël a accepté les clauses de l'alliance en déclarant : Tout ce que l’eternel a dit, nous l'observerons. (Ex 19,7). Mais nous savons tous qu’Israël n'a pas observé ce que Dieu a ordonné. Il s'est détourné de son Dieu.
Au fur et à mesure que Dieu multipliait ses alliances avec les hommes, ceux-ci étaient incapables de fidélité, Dieu seul restait fidèle à l'alliance. Finalement Dieu a demandé par la bouche du prophète Isaïe « qui enverrai-je ? Qui ira pour moi? Alors son Fils a répondu « envoie-moi. » Dieu a pris le chemin des hommes et Dieu a fait alliance avec lui même en son Fils pour le salut des hommes. Saint Paul dit dans sa lettre aux Romains que « Dieu n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous » (Rm 8,32). C'est son sang livré qui est le sang de la Nouvelle et éternelle alliance. C'est son corps livré sur l'autel de la croix qui est le pain de Vie et qui donne Vie. C'est cette nourriture de l'Alliance Nouvelle et Éternelle qui nous est donné cette nuit, prenez et mangez c'est mon Corps Ressuscité. Prenez et buvez c'est mon sang versé pour vous.
Frères et Sœurs,
Nous ne sommes pas rassemblés ce soir, uniquement pour faire mémoire. Nous sommes venus pour rendre grâce au Père pour le don précieux de l’Eucharistie et lui demander la grâce de rester fidèles à son alliance. Le don du pain de vie et de la coupe du salut, illumine en nous la vie éternelle. Jésus Christ nous demande à son tour, de demeurer en lui, de ne jamais nous séparer de Lui. Rappelons nous toujours sa promesse, chaque fois que nous nous approchons de la table eucharistique : « celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle. Et moi je le ressusciterai au dernier jour ».
Oh quel est grand le mystère de la foi ! Oh qu’il est grand, l’amour dont nous sommes aimés dans le mystère eucharistique! Frères et Sœurs, Sous le voile d'une hostie, est caché le Roi des rois. L'eucharistie est le grand mystère par lequel Dieu a voulu rester avec nous, pour nous nourrir de lui-même et nous donner la vie éternelle. Approchons-nous avec confiance de ce grand trésor de Dieu. N’ayons pas peur d’accepter l’alliance à laquelle le Père nous invite dans son Fils. N’ayons pas peur de notre indignité, puisque lui-même nous accorde son pardon. Le Curé d’Ars, st Jean Marie Vianney aimait dire à ses paroissiens: « Prenez la communion... Il est vrai que vous n'en êtes pas dignes, mais vous en avez besoin » (Bernard Nodet).
Je vais terminer en vous racontant une histoire : Un vieux chrétien était étendu sur son lit de mort. Toute sa vie, il avait été fidèle au Seigneur et l’a servi avec zèle. Dans la ville où il avait travaillé, tout le monde reconnaissait sa piété. On l'estimait et on rendait de lui un bon témoignage. Une voisine, qui n'était pas chrétienne, vint lui rendre visite et lui dit : « Oh! Monsieur, vous qui avez été si fidèle et qui avez fait tant de bien durant votre vie, vous avez bien mérité le paradis! » Le vieillard lui répond : « Apportez-moi ma Bible et je vais vous montrer la cause de ma paix et de mon espérance. Voyez ce passage de la lettre de St Jean 1 Jn 1 : 7 : « le sang de son Fils (Jésus-Christ) nous purifie de tout péché » « Voici en Qui j’ai cru, voilà mon unique passeport pour le ciel! ».
Demandons à Marie, la Mère de l’Eucharistie, de nous apprendre à nous approcher avec confiance de son Fils, notre vie et notre résurrection. Amen !

Date de publication: 2017-04-14 05:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé



MEDITATION DE LA SEMAINE

LA GRACE ET LA NATURE
Ce texte n’est pas un cours thématique sur la grâce, ni une reprise de grandes controverses théologiques advenues entre les augustiniens, les thomistes

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg