DIOCESE DE KPALIME
!!! ORDINATION SACERDOTALE A KPALIME LE 26 AOUT 2017 PAR MGR DUBOST MICHEL, EVEQUE D'EVRY EN FRANCE. THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

CONTACTS DIOCESE
NOMINATIONS 2016
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU A L’OCCASION DE L’ORDINATION DIACONALE DE TROIS FRERES MISSIONNAIRE DE JESUS ET DE MARIE (MIJEMA)

Frères et Sœurs en Christ,
Nous sommes rassemblés dans cette chapelle de MIJEMA pour une célébration jamais vécue dans ce lieu: l'ordination diaconale de trois frères MIJEMA, les Frères Richard AGLAH, Justin MENSAVI et Denis FANTONOU.
La Providence a voulu que cette messe d'ordination ait lieu le jour de la Transfiguration, célébration que l'Eglise place parmi les fêtes et non parmi les mémoires. Et nous le savons, une fête a un caractère obligatoire dans la sainte liturgie de l'Eglise. C'est aussi le jour où l'Eglise se rappelle la mort du Bienheureux Pape Paul VI (rappelé à Dieu le 6 août 1978, il y a 39 ans)
L'évangile que nous venons d'écouter, le récit de la Transfiguration, nous décrit comment le Christ a choisi parmi les Apôtres trois disciplines, Pierre, Jean et Jacques, et les a conduits sur une haute montagne. Les évangélistes sont presque unanimes à dire que Jésus les a conduits sur la montagne APRES les avoir choisis. Qu'est ce que le Seigneur a donc fait entre le moment où il les a choisis et le moment où il les a amenés sur la montagne de la Transfiguration?
Saint Mathieu nous dit qu'il les a pris d'abord avec lui.
Cela veut dire que d'abord, Jésus les a fait venir à lui pour qu'ils passent un moment avec lui, avant de prendre ensemble avec lui, le chemin de la haute montagne.
Jésus les prend avec Lui!
C'est un moment d'intimité avec le Maître, c'est un moment de tête à tête. Jésus seul savait ce qui allait se passer ce jour là. Il sait que bientôt, il sera transfiguré devant eux et que le Père leur montrera sa gloire, la gloire qu'il avait auprès du Père avant la création du monde.
Il les prend avec Lui pour les purifier et pour les préparer à vivre le grand mystère de la transfiguration, car personne ne peut voir la gloire de Dieu, si Dieu ne l'a d'abord plongé dans le bain de sa miséricorde et de la purification.
Frères et Sœurs,
L'Eglise, Mater et Magistra, Mère et Éducatrice, a fait sien ce que le Christ a fait avec ses trois Apôtres avant qu'ils ne vivent la grâce de la transfiguration.
En effet, elle rend obligatoire les retraites spirituelles fermées avant l'ordination diaconale, presbytérale et épiscopale: les trois ordres majeurs de l'ordination sacerdotale. L'Eglise veut que les bénéficiaires de ces grâces, avant l'imposition des mains par l'évêque, passent un moment d'intimité avec Jésus, restent avec Lui tout comme les trois apôtres, avant l'évènement de la transfiguration.
Ce moment sacré, ce temps d'intime communion, chers bientôt diacres, vous l'avez passé avec Jésus. Pendant une semaine, vous avez passé un moment de communion avec le Seigneur à Asrama. Il vous a amenés à rester avec lui. Aujourd'hui, il vous conduit, vous trois, sur la première marche sacrée du mystère de l'ordination sacerdotale.
Comme il a conduit les trois apôtres sur la montagne de la Transfiguration, il vous amène, vous les trois premiers frères des Missionnaires de Jésus et de Marie, sur la montagne. Ils élèvent vos cœurs vers son mystère de gloire. Sachez, chers futurs diacres, que sur la montagne où Jésus vous conduits aujourd'hui, vous ne verrez pas le mystère de la transfiguration, vous ne verrez pas le visage du Christ transfiguré, mais vous serez vous mêmes transformés en votre être intérieur.
Qu'est-ce que cela veut dire? Cela veut dire que vous entrez dans le rang de ceux que les prières eucharistiques appellent « ceux qui ont la charge de l'Eglise ». Le canon Romain les appelle « Ceux qui veillent fidèlement sur la foi catholique reçue des apôtres ». Le canon numéro 3 les énumère: le Pape, les Evêques, les prêtres et les diacres. »
Vous entrez donc aujourd'hui dans cet ordre sacré des consacrés pour le service des hommes, comme l'ont fait les 7 premiers diacres dont parlent les Actes des Apôtres. Aujourd'hui, sur votre âme, et sur votre vie entière, le Christ va marquer un troisième caractère sacramentel que rien ne peut effacer ou enlever. Le premier caractère indélébile, vous l'avez reçu le jour où vous avez été plongés dans le bain baptismal, le deuxième, c'est le jour où vous avez reçu le sacrement de la confirmation.
Frères Richard, Justin et Denis, vous serez ordonnés diacre en vue du sacerdoce ministériel. N'oubliez jamais que vous êtes frères de MIJEMA, c'est à dire des religieux. L’ordination diaconale que vous recevez de l'imposition des mains, n'est pas un privilège; elle ne fait pas de vous des super religieux MIJEMA. C'est pour le service de Dieu et de vos frères que vous êtes choisis pour recevoir l'ordination diaconale. Quand aujourd'hui et demain, vous vous verrez diacres, sachez et voyez que vous êtes d'abord des religieux, liés par des vœux solennels à votre ordre religieux et à ses règles. C'est à cause de la solennité de vos vœux que vous n'avez pas fait le pas que font ordinairement les candidats au diaconat pour manifester publiquement leur engagement au célibat à cause du Royaume de Dieu. Demandez toujours la grâce de Dieu de vivre intensément vos trois vœux d'obéissance, de pauvreté et chasteté. N'oubliez pas que c'est uniquement parce que Dieu vous aime et vous veut à son service, qu'il vous a appelés.
Frères et Sœurs, fils de Dieu, et très chers au cœur de Dieu,
Voir Dieu et contempler sa face un jour et pour l'éternité, voilà à quoi se résume le sens de notre existence. Le ciel est l'avenir de l'homme et de tous les hommes. Mais le ciel ne nous sera pas donné su un plateau. C'est avec et par la croix que nous arriverons à ce face à face béatifique. C’est à travers la croix que Étienne, le premier martyr chrétien, un diacre, a contemplé la face de Dieu le jour de sa mort, souriant comme s'il ne souffrait pas, heureux comme si on ne le martyrisait pas. « Il était rempli de l'Esprit Saint, il regardait vers le ciel: il vit la gloire de Dieu et Jésus debout à la droite de Dieu. Il déclara, " voici que je contemple les cieux ouvert: le Fils de l'homme est debout à la droite de Dieu ».
De même, c'est à travers les tribulations de ce monde que nous verrons la face du Seigneur. Mais, en même temps, le Seigneur nous donne cette assurance comme au soir de Pâques: « n'ayez pas peur, c'est moi ». " Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde".
Le Père nous demande une seule chose: écouter son Fils bien aimé.
Chers Frères et Sœurs dans le Christ,
Le jour de la Transfiguration, c'est à dire aujourd'hui, le Père a dit aux trois apôtres de Jésus : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis tout mon amour ; écoutez-le ! »
Cette recommandation est une recommandation permanente et elle nous est adressée à tous et à chacun.
Ce n'est pas seulement pour le jour de la Transfiguration que le Père nous dit d'écouter son Fils bien aimé. Il nous le dit tous les jours et celui qui écoute Jésus, Jésus le conduira sur la montagne. Et, comme l'ont dit les apôtres, celui là dira à Jésus " il est bon que nous restons ici pour toujours". Le Christ lui dira à son tour, " voici la demeure éternelle que mon Père a réservée à ceux qui ont écouté fidèlement son Fils bien aimé."
Qu'il en soit ainsi pour nous tous.
Amen

Date de publication: 2017-08-09 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Courage... Confiance, Je Suis là (...) Je suis Vivant et j'agis toujours »
Frères et sœurs, j'aimerais que nous abordions cette semaine de grâce avec ces parol

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg