DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU LORS DE L’ORDINATION DIACONALE ET PRESBYTERALE A LA PAROISSE IMMACULEE CONCEPTION DE TSIHINU LE SAMEDI 26 SEPTEMBRE 2020.

« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis pour que vous alliez et que vous portiez du fruit et que votre fruit demeure ».

Frères et Sœurs en Christ venus si nombreux à cette fête du grand mystère de l’ordination sacerdotale, mystère de l’amour du Christ pour son Église,
Auditeurs et Auditrices de Radio Maria,
Chers ordinands,
Et spécialement vous : Isaac, Modeste, Jean-Marie, Justin, Innocent, Marc, Gabriel, Désiré, Nicodème, et Nicolas,

Vous voici au terme de la longue marche que vous avez commencée depuis que l’appel du Seigneur a retentit dans vos cœurs. Le Bon Pasteur vous a appelés à recevoir ce matin dans son Eglise, et pour son Eglise, l’ordination diaconale et surtout l’onction qui fait de chacun de vous, prêtre de Jésus-Christ et participant de son unique sacerdoce. Entre le temps de l’appel et aujourd’hui, des années se sont écoulées pendant lesquelles, l’Eglise, Educatrice et Mère, vous a accompagnés et formés. Sous la conduite de l’Esprit Saint, vos formateurs et l’évêque, à chaque étape de votre parcours, ont discerné la volonté du Seigneur pour vous. En effet, comme vous l’avez sûrement observé, tous les jeunes gens qui entrent au séminaire ne deviennent pas des prêtres. C’est le Seigneur qui choisit et qui établit qui il veut. C’est lui qui, au terme du parcours, confie à l’Evêque la charge de donner l’onction à celui qui est choisi au milieu de ses frères : « Lève-toi, donne lui l’onction. C’est lui » !
Vous voici arrivés au jour de votre ordination, jour tant attendu et désormais inoubliable pour chacun de vous. Comme le disait St Jean-Paul II, « aujourd'hui vous êtes mis au service du Christ, Prêtre et Roi, en prenant part à son ministère, qui, de jour en jour, construit ici-bas l'Eglise pour qu'elle soit Peuple de Dieu, Corps du Christ, Temple du Saint-Esprit » (Presbyterorum Ordinis, n° 1).

Frères et sœurs,
Dans le rituel de l’ordination, l’Eglise insiste sur des gestes spécifiques pour symboliser, expliquer et insister sur les tâches, les fonctions et la dignité du prêtre. Mais avant cela, comme dans toute célébration eucharistique, nous sommes d’abord conviés à écouter la Parole de Dieu, parole de vie, parole pour aujourd’hui. Et à cet égard, les lectures que nous venons de méditer nous présentent l’onction sacerdotale comme un don, don pour l’ordinand, don pour l’Eglise. Et ce don a un nom, un beau nom : c’est la grâce, la grâce de Dieu. La grâce de Dieu, écrit un témoin de notre temps « est un cadeau de Dieu, un cadeau qui n’est autre que Dieu Lui-même. C'est lui qui se donne, et c'est sa nature même de se donner. La grâce, c'est Dieu qui se donne dans nos vies » (d'Anne Lécu, dominicaine, théologienne, médecin).
On pourrait ajouter à la suite de sainte Thérèse d’Avila, Celui qui possède Dieu ne manque de rien : Dieu seul suffit.
Les lectures choisies pour ce beau jour d’ordination de nos 7 acolytes : Simon-Pierre, Élisée, Gilles, Matthieu, Ignace, Éric et de nos 10 diacres, nous parlent de la grâce, la grâce toute suffisante qui est donnée à l’homme que le Seigneur choisit.

D’abord le jeune David à qui personne ne pensait, fut choisi et reçu l’onction au milieu de ses frères. Et voici comment Dieu présente la grâce qui accompagne son élu : « J'ai élevé du milieu du peuple un jeune homme, j’ai trouvé David mon serviteur, je l’ai oint de mon huile sainte. Ma main le soutiendra, et mon bras le fortifiera ».
Ensuite dans la 2ème lecture, saint Paul nous dit comment, au milieu de ses tourments, alors qu’il demandait d’en être délivré, le Seigneur lui a répondu : « ma grâce te suffit, car ma puissance se déploie dans la faiblesse ». Il s’agit d’une révélation importante qui nous interpelle, nous tous, ici présents appelés à la sainteté à travers vos vocations diverses, et vous en particulier, chers ordinands, qui allez recevoir l’ordination diaconale et l’onction sacerdotale. Cette révélation à laquelle St Paul fut confronté toute sa vie, enseigne que dans sa mission d’apôtre, ce n'est pas la peine qu'il s'est donné pour l'évangile qui compte, ni même les révélations qu'il a entendues. Ce qui compte le plus, c'est que dans sa faiblesse, ses limites, il est appelé à découvrir la force de Dieu, et la puissance de son amour plus fort que le péché.
Ces mots adressés à st Paul font écho à ce que Jésus disait à ses amis au moment où il les envoie prêcher la bonne nouvelle et faire mémoire de sa mort et de sa résurrection : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais moi, je vous ai choisis et établis pour que vous alliez et que vous portiez du fruit ». Il leur disait cela pour bien signifier que Dieu ne demande rien à ceux qu’il appelle sans leur donner la force nécessaire pour accomplir la mission. (Dieu ne demande rien à ses choisis sans l’accompagner de sa grâce) Et la grâce est une force !

Chers futurs diacres et bientôt prêtres,

Comment répondre au don de la grâce à laquelle le Seigneur vous appelle aujourd’hui à l’ordination diaconale ou pour recevoir l’onction sacerdotale ?
Le Seigneur vous demande la confiance. Confiance dans la grâce de Dieu qui vous a précédés, et qui demeure avec vous, si et seulement si, vous gardez les yeux sur le Seigneur et non pas sur vous-même, car seul celui qui demeure dans le Seigneur porte du fruit. Accueillir la grâce et la garder dans la confiance, est le cœur essentiel de votre marche à la suite du Christ, Maître et Bon Pasteur. La confiance dans la grâce de Dieu, c’est l’appel de toute notre vie de chrétien et de prêtre ; « Ma grâce te suffit » (2 Co 12,9), cela veut dire que lorsqu’on accueille la grâce de Dieu, on n’a plus besoin de rien d’autre. » Ma grâce te suffit
En effet, la vie du prêtre est souvent présentée comme difficile et semée d’embûches. Malheureusement on nous entend, nous prêtres, parfois, dire, avec une forme de fatalisme : « après tout, nous ne sommes pas des saints, nous avons-nous aussi nos faiblesses humaines, comme les autres ».

Aujourd'hui, le Seigneur dit à chacun de vous : « ma grâce te suffit ». Et il précise « je vous ai dit ces choses pour qu’en moi, vous ayez la joie, une joie qui demeure ». Ainsi le secret de la réussite de votre ministère de prêtre, ce n’est pas l’absence des difficultés, ou la disparition de votre faiblesse d’homme. La réussite de votre vie de prêtre, c’est l’accueil de la grâce. Par l’ordination, le Christ désire accomplir la mission du salut des âmes en vous et par vous. Vous n’en serez aptes, capables et dignes qu’en demeurant en lui et en accueillant sa grâce, la grâce de chaque jour, la grâce du moment.

Chers futurs diacres, et Chers bientôt prêtres,

C’est dans la confiance en la grâce toute suffisante du Seigneur, que je vous confie à la Vierge Marie, Notre Dame de l’Eglise, Femme eucharistique, Mère et modèle de chaque prêtre. Qu’elle reste à vos côtés, aujourd'hui et tout au long des années de votre ministère pastoral. Comme l'Apôtre Jean au pied de la Croix, Jésus vous donne sa mère, accueillez-la chez vous, c’est-à-dire dans votre vie de prêtre, afin que votre vie soit conforme à celle du Bon Pasteur qui vous a choisis comme ses ministres et ses amis. Tout à l’heure, au début de la célébration, chacun de vous a répondu : "Me voici" à l’appel de l’Eglise. Que cette disponibilité s'exprime et se renouvelle chaque jour dans les tâches qui vous seront confiées.
Gardez en mémoire que Dieu seul suffit, sa grâce vous suffit, elle vous suffit absolument. Amen.

 

Date de publication: 2020-09-26 00:00:00 Version Imprimable