DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : TREIZE NOUVEAUX CARDINAUX DESIGNES PAR LE PAPE FRANÇOIS

Ils viennent de quatre continents – Europe, Afrique, Asie, Amérique latine et du Nord -, neuf d’entre eux seront électeurs, trois appartiennent à l’ordre franciscain : ce dimanche 25 octobre, le Pape François a annoncé la création de treize cardinaux lors d’un consistoire public ordinaire qui se tiendra le samedi 28 novembre prochain. Voici quelques éléments biographiques concernant ces prélats.

Mgr Mario Grech: né à Qala (Malte) dans le diocèse de Gozo, le 20 février 1957. Après son ordination sacerdotale le 26 mai 1984, il poursuit ses études à Rome en obtenant une licence à l'Université du Latran et un doctorat en droit canonique à l'Angelicum. Il a occupé les fonctions de vicaire judiciaire de son diocèse, de membre du Tribunal Métropolitain de Malte, de professeur de droit canonique au séminaire et de membre du Collège des consulteurs, du Conseil presbytéral et d'autres commissions diocésaines. Le 26 novembre 2011, Benoît XVI l'a nommé évêque de Gozo. Le 2 octobre 2019, il est nommé par le Pape François pro-secrétaire général du Synode des évêques, avant d’occuper le poste de secrétaire général à partir du 15 septembre 2020.

Mgr Marcello Semeraro: né à Monteroni di Lecce le 22 décembre 1947. Ordonné prêtre le 8 septembre 1971, il a été formé au Séminaire pontifical régional des Pouilles à Molfetta et, par la suite, il a suivi des études théologiques à l'Université pontificale du Latran (PUL) à Rome, avant d’enseigner la théologie dogmatique à l'Institut théologique des Pouilles et l'ecclésiologie à la Faculté de théologie de la PUL. Nommé évêque du diocèse suburbicaire d'Albano le 1er octobre 2004, il est désigné le 15 octobre 2020par le Pape François pour être Préfet de la Congrégation pour la cause des saints. Il est également membre du Secrétariat pour la Communication et consultant de la Congrégation pour les Églises orientales. Il a également été secrétaire du Conseil des cardinaux du 13 avril 2020 au 15 octobre 2020.


Mgr Antoine Kambanda: né le 10 novembre 1958 à Kigali, au Rwanda. Sa famille a été tuée pendant la guerre de 1994, à l'exception d'un frère qui vit actuellement en Italie. Il a étudié au Burundi, en Ouganda et au Kenya et est retourné au Rwanda après avoir terminé sa philosophie et deux ans de théologie. Il a été ordonné prêtre le 8 septembre 1990 par saint Jean-Paul II, à l'occasion de sa visite pastorale au Rwanda. De 1990 à 2005, il a été professeur et préfet du Petit Séminaire de Ndera (Kigali); il a obtenu un doctorat en théologie morale à Rome, avant d’occuper, entre autres, les postes de directeur de la Caritas diocésaine de Kigali et de la Commission diocésaine de Justice et Paix. Le 7 mai 2013, il est nommé évêque du diocèse de Kibungo jusqu'au 19 novembre 2018, date à laquelle le Saint-Père le nomme archevêque de Kigali.

Mgr Wilton Gregory: né le 7 décembre 1947 à Chicago, dans l’Illinois. Il a étudié la philosophie au Niles College et la théologie au séminaire de Saint Mary of the Lake. Il a ensuite obtenu son doctorat en liturgie à l'Athénée pontifical Sant'Anselmo à Rome. Il a été ordonné prêtre le 9 mai 1973 pour l'archidiocèse de Chicago et a ensuite occupé divers postes, dont celui de professeur de liturgie au séminaire Sainte-Marie-du-Lac à Mundelain, de membre de l'Office archidiocésain de la liturgie et de maître de cérémonie des cardinaux Cody et Bernardin (1980-1983). Il a été nommé évêque titulaire d'Oliva et auxiliaire de Chicago en 1983 et archevêque métropolitain d'Atlanta en 2004. Il a été président de la Conférence épiscopale américaine de 2001 à 2004. Le 4 avril 2019, le Pape François le nomme archevêque métropolitain de Washington.

Mgr Jose F. Advincula: né à Dumalag, aux Philippines, le 30 mars 1952. Il a été ordonné prêtre pour l'archidiocèse de Capiz le 14 avril 1976 et plus tard directeur spirituel du séminaire St Pius X, exerçant les fonctions de professeur et de doyen des études. Il a étudié la psychologie et le droit canonique entre Manille et Rome, obtenant une licence en droit canonique. De retour chez lui, il a servi au séminaire de Vigan, à Nueva Segovia, puis au séminaire régional de Jaro. En 1995, il est nommé recteur du séminaire St Pius X à Capiz, et le 15 juillet 2001, il est nommé évêque de San Carlos. Il a été membre de la Commission pour la doctrine de la foi et de la Commission pour les peuples indigènes.

Mgr Celestino Aós Brac: né à Artaiz, en Espagne, le 6 avril 1945. Envoyé au Chili en 1983, en plus de ses fonctions dans une paroisse, il a été économe provincial des frères Capucins du pays et promoteur de la justice du tribunal ecclésiastique de Valparaiso, juge du tribunal de l'archidiocèse de Concepción et trésorier de l'Association chilienne de droit canonique. Nommé évêque de Copiapó en 2014, il reçoit l'ordination épiscopale le 18 octobre suivant. Le 23 mars 2019, il a été nommé administrateur apostolique "sede vacante et ad nutum Sanctae Sedis" de l'archidiocèse de Santiago du Chili. Le 27 décembre 2019, le Pape François le nomme archevêque de Santiago du Chili.

Mgr Cornelius Sim: né à Seria, au Brunei, le 16 septembre 1951. Il est devenu prêtre après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur. Le 20 octobre 2004, Saint Jean-Paul II a élevé la préfecture apostolique de Brunei au rang de vicariat apostolique et l'a nommé premier vicaire apostolique en lui attribuant l'évêché titulaire de Puzia di Numidia.

Mgr Augusto Paolo Lojudice: né à Rome le 1er juillet 1964. Après son ordination - le 6 mai 1989 - il a exercé de nombreuses tâches et ministères pour le diocèse de la capitale italienne. Père spirituel au Séminaire romain pontifical majeur (2005-2014), de 2014 à 2015 il a été curé de la paroisse de San Luca al Prenestino. Le 6 mars 2015, il a été élu au siège titulaire d'Alba Marittima et nommé évêque auxiliaire de Rome. Il reçoit la consécration épiscopale le 23 mai de la même année. Le 6 mai 2019, le Pape François le nomme archevêque de l'archidiocèse de Sienne-Colle Val d'Elsa-Montalcino. Par ailleurs, il est actuellement secrétaire de la Commission épiscopale de la Conférence épiscopale italienne pour les migrations.

Père Mauro Gambetti: né le 27 octobre 1965 à Castel San Pietro Terme (Bologne). Après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur en mécanique en septembre 1992, il a commencé son parcours dans l'Ordre des Frères Mineurs conventuels, où il fait profession solennelle le 20 septembre 1998. Après son baccalauréat en théologie, il obtient sa licence en anthropologie théologique à Florence, et est ordonné prêtre le 8 janvier 2000 à Longiano (Forlì-Cesena). Au printemps 2009, ses confrères de la province de Bologne, dite de Saint-Antoine de Padoue, l’élisent supérieur (ministre provincial), fonction qu’il cesse de remplir le 22 février 2013, lorsqu'il est appelé à assumer la charge de Custode général du Sacré-Couvent de Saint-François à Assise pour la période 2013-2017. Élu président de la Fédération inter-méditerranéenne des ministres provinciaux des Frères Mineurs Conventuels, il est reconfirmé comme Custode général à Assise pour la période 2017-2021.

Mgr Felipe Arizmendi Esquivel: né le 1er mai 1940 à Chiltepec, appartenant aujourd’hui au diocèse de Toluca. Ordonné prêtre le 25 août 1963 à Toluca, il a accompli de nombreuses missions au niveau diocésain. De 1986 à 1989, il a présidé l'Organización de Seminarios de América Latina et a ensuite travaillé comme expert au Departamento de Vocaciones du CELAM (Conseil épiscopal latino-américain). Le 7 février 1991, il est nommé évêque de Tapachula et le 7 mars suivant, il reçoit l'ordination épiscopale. C'est à cette époque qu'il occupe le poste de secrétaire général du CELAM. Le 31 mars 2000, Jean-Paul II le nomme évêque de San Cristóbal de Las Casas, charge qu’il assume jusqu’au 3 novembre 2017.

Mgr Silvano Maria Tomasi: né le 12 octobre 1940 à Casoni di Mussolente, dans la province de Vicenza. Ordonné prêtre le 31 mai 1965 dans la congrégation religieuse des Missionnaires de Saint-Charles (Scalabriniens), il se forme en Italie et aux États-Unis. Dans les années 1980, il est le premier directeur du Bureau de la pastorale des migrants et des réfugiés (PCMR) de la Conférence des évêques catholiques des États-Unis (NCCB/USCC). De la fin 1989 à juin 1996, il est secrétaire du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes déplacées. Le 27 juin 1996, il est nommé archevêque titulaire de Cercinia et nonce apostolique en Éthiopie, en Érythrée et observateur auprès de l'Union africaine. Le 24 avril 1999, il devient archevêque titulaire d'Asolo et le 23 décembre 2000, il est nommé nonce apostolique à Djibouti. De 2003 à 2016, il occupe le poste d'observateur permanent du Saint-Siège auprès des Nations-Unies et des institutions spécialisées à Genève, et d'observateur permanent auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Le 9 avril 2016, le Pape François le nomme membre de l'ancien Conseil pontifical "Justice et Paix", devenu aujourd'hui le Dicastère pour le service du développement humain intégral.

Père Raniero Cantalamessa: né à Colli del Tronto, dans la région italienne des Marches, le 22 juillet 1934. Ce frère mineur capucin est diplômé en théologie à Fribourg, en Suisse, et en littérature classique à l'Université catholique de Milan. Ancien professeur titulaire d'histoire des origines chrétiennes et directeur du département des sciences religieuses de l'université du Sacré-Cœur à Milan, il est membre de la Commission théologique internationale de 1975 à 1981 et, pendant 12 ans, membre de la délégation catholique pour le dialogue avec les Églises pentecôtistes. En 1979, il quitte l'enseignement pour se consacrer à plein temps au ministère de la Parole. Il est nommé prédicateur de la Maison pontificale par Jean-Paul II en 1980, puis confirmé à ce poste par Benoît XVI en 2005 et par le Pape François en 2013. À ce titre, il livre chaque semaine, pendant l'Avent et le Carême, une méditation en présence du Pape, et des membres de la Curie romaine - cardinaux, évêques, prélats et supérieurs généraux des ordres religieux. Ses nombreux livres ont été traduits dans une vingtaine de langues.

Mgr Enrico Feroci: né le 27 août 1940 à Pizzoli, en Italie. Il est entré au Petit Séminaire pontifical romain à l'âge de onze ans et après des études secondaires au Grand Séminaire romain, il est ordonné prêtre le 13 mars 1965, puis assistant et vice-recteur du Petit Séminaire romain. À Rome, il est curé de San Frumenzio ai Prati Fiscali, et aussi durant plusieurs mandats: préfet de la IXème Préfecture, membre du Conseil des préfets, du Conseil presbytéral, du Conseil pour les affaires économiques, du Collège des Consulteurs du diocèse de Rome, participant et collaborant étroitement à la réalisation de tous les événements ecclésiaux diocésains, comme le Synode de l'Église de Rome (1987-1992), et la “Missione Citadina” qui a précédé le Jubilé de l’an 2000. Il est nommé chapelain de Sa Sainteté le 13 octobre 1995. Depuis 2017, il est recteur du Sanctuaire du Divin Amour – à Castel di Leva, au sud-est de Rome - et depuis 2018, recteur du Séminaire de Notre-Dame du Divin Amour. Le 1er septembre 2019, il est nommé curé de la paroisse de Santa Maria del Divino Amore à Castel di Leva.

Le Consistoire ordinaire du 28 novembre sera le septième du pontificat du Pape François. Le Pape argentin a déjà créé 88 cardinaux parmi lesquels 70 sont électeurs. Ces cardinaux revêtiront la pourpre qui indique leur disponibilité à se sacrifier "jusqu'au sang" au service du Successeur de Pierre, et même s'ils résident dans les régions les plus reculées du monde, ils deviennent titulaires d'une paroisse de la Ville éternelle parce qu'ils sont incardinés dans l'Église dont le Pape est l'évêque.

 

Source : www.vaticannews.va/fr

 

Date de publication: 2020-10-25 00:00:00 Version Imprimable