DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU EN LA MESSE DE L’AN 2021 A LA CATHEDRALE SAINT ESPRIT DE KPALIME

Chers Frères et Sœurs en Christ

Le Seigneur notre Dieu, le seul Maître du temps et de l’histoire nous fait don d’une nouvelle année, l’an 2021. Nous sommes encore rassemblés pour rendre grâce et pour demander au Seigneur la grâce de lui consacrer chaque jour de la nouvelle année, car c’est uniquement lorsque nos jours et nos années sont tournés vers Dieu que nous sommes sûrs de marcher dans la lumière.

L’année 2020 s’en est allée. Nous nous souviendrons qu’elle aura été particulièrement difficile pour le monde entier. La pandémie du coronavirus a semé la désolation, des morts, des malades, des pertes d’emploi et toutes sortes de précarité.
Nous prions pour que ceux qui souffrent encore trouvent la divine consolation et l’espérance en des jours meilleurs.
Frères et sœurs

Nous abordons l’année 2021 avec une lueur d’espoir, même si le mal n’est pas totalement vaincu. En effet, chacun d’entre nous a intégré la nécessité de respecter les mesures barrières instaurées par les autorités sanitaires et vivement conseillées par la Conférence des Evêques du Togo. Surtout, une mobilisation mondiale et sans précédent des chercheurs, a permis la découverte d’un vaccin en un temps record et, partout dans le monde, les hommes et les femmes de bonne volonté travaillent jour et nuit pour trouver les solutions pour une reprise normale de la vie et des activités. La prière de toute l’Eglise et des hommes et des femmes de bonne volonté monte au ciel pour cette reprise normale.

Frères et Sœurs,

Le premier jour de l’an est consacré journée mondiale de la paix et, à cette occasion, le saint Père adresse au monde un message. Cette année son message a pour thème : « La culture du soin comme parcours pour la paix »
Le pape François est revenu sur la grave crise sanitaire que nous traversons pour saluer les nombreux témoignages de charité et de solidarité qui ont sauvé des hommes et des femmes durement touchés. Le Saint Père regrette qu’en même temps, les diverses formes de nationalisme, de racisme, de xénophobie, et aussi de guerres et de conflits qui sèment la mort et la destruction, prennent malheureusement un nouvel élan. Il nous invite à nous rappeler que les événements tragiques qui ont marqué le chemin de l’humanité durant l’année écoulé, nous enseignent qu’il est important de prendre soin les uns des autres et de la création pour construire une société fondée sur des relations de fraternité. En choisissant le thème de la culture du soin comme parcours de paix, le Saint Père est convaincu que seule une culture du soin nous permettra d’éliminer la culture de l’indifférence, du rejet et de l’affrontement.
Après avoir relevé que « la paix et la violence ne peuvent pas habiter dans la même demeure », le Pape François nous exhorte à convertir notre cœur et à changer notre mentalité pour chercher vraiment la paix dans la solidarité et dans la fraternité, le respect de la dignité de la personne humaine et des principes sociaux fondamentaux. Il nous invite également à ne pas céder à la tentation de nous désintéresser des autres, spécialement des plus faibles, la tentation de nous habituer à détourner le regard de la détresse qui est autour de nous.

Frères et Sœurs,

L’Eglise se tourne vers la Vierge Marie, en ce premier jour de l’an et huitième jour après Noël, en l'invoquant en tant que Mère de Dieu. Nous nous tournons vers elle, car « nous sommes un peuple qui a une Mère, nous ne sommes pas des orphelins », dit le Pape François. Commencer l’année en faisant mémoire de la Vierge Marie, c’est dire que nous sommes des fils, nous sommes une famille, nous sommes peuple de Dieu. La Mère du Rédempteur nous précède et nous confirme sans cesse dans la foi à la suite de son Fils. Confions-lui nos attentes, nos nécessités, et les besoins du monde entier et demandons-lui de nous obtenir la grâce de garder comme elle, les merveilles du Seigneur et de les méditer tous les jours de la nouvelle année.
Au seuil de la nouvelle année 2021, en tour nant vers la sainte famille de crèche de Nazareth nous souhaitons aux fils et aux filles de la famille de Dieu qui est chez nous une bonne et sainte année. Que le Seigneur nous aide à marcher à sa suite tous les jours de cette nouvelle année. Qu’il nous apprenne à l’adorer, à le louer et à l’annoncer à nos frères et à nos sœurs.
Je souhaite à tous et à chacun une année de paix et de bénédictions ; une année de confiance en Dieu et en son Eglise qui est sa famille. Recevez frères et sœurs la bénédiction que Dieu a donné à Moïse pour qu’il l’enseigne à Aaron et à ses fils : « Que le Seigneur te bénisse et te garde ! Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, qu’il se penche vers toi ! Que le Seigneur tourne vers toi son visage, qu’il t’apporte la paix !’
AMEN

 

Date de publication: 2021-01-01 00:00:00 Version Imprimable