Le samedi 26 octobre 2019, le monastère de l’Ascension de Danyi Dzogbegan était en fête. Des centaines de fidèles, parents, amis, connaissances, curieux et anonymes ont foulé la chapelle dudit monastère pour l’ordination presbytérale de deux (02) frères moines : les Frères FRANÇOIS AMOUZOU et JEAN-CHRISTOPHE DJONOU par son excellence Mgr Benoît ALOWONOU, évêque de Kpalime.

Dans son mot de bienvenue, le Frère Jean-Thierry SIKPA a souhaité à toute l’assistance et aux invités la cordiale bienvenue à cette cérémonie d’ordination dans un cadre tout spécial que constitue le monastère, cœur de la spiritualité.

Dans son homélie pour la circonstance, Monseigneur a fait remarquer qu’on n’ordonne pas des moines prêtres dans un monastère parce que le monastère manque de prêtres mais parce que le monastère se développe spirituellement et il faut des prêtres pour exercer dans l’humilité le service qu’il faut. Ensuite, l’évêque après leur avoir expliqué la charge de prêtre et ce en quoi ils s’engagent, les a invités à être plus moine que prêtre dans leur vie sacerdotale.

Après l’homélie, les rites d’ordination se sont poursuivis jusqu’à l’imposition des mains et la prière et la prière d’ordination qui font d’eux des prêtres à jamais selon l’ordre de Melchisédech.

Dans son mot de remerciement, le Père Abbé du monastère Théodore COCO a exprimé sa gratitude à l’endroit de tous ceux et celles qui ont fait le déplacement du monastère aujourd’hui dans le cadre de l’ordination sacerdotale de leurs deux frères moines, particulièrement à l’endroit de Monseigneur pour sa disponibilité paternelle à se mettre au service des moines bénédictins.

A l’endroit des deux frères moines ordonnés prêtres, il leur a redit de ne jamais oublier qu’ils sont avant tout moine et d’exercer leur ministère sacerdotal en étant moine. Ainsi, tant qu’ils seront un bon moine, ils seront un bon prêtre a-t-il laissé entendre.