DIOCESE DE KPALIME
Mgr ALOWONOU BENOÎT SOUHAITE À TOUS UN BON ET SAINT TEMPS DE L'AVENT. SUR LA ROUTE VERS NOËL, MGR ALOWONOU VOUS ACCOMPAGNE VIA NOTRE SITE DANS LA MEDITATION DE CHAQUE JOUR DE L'AVENT. THEME DE L'ANNEE PASTORALE : "EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE ". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : RUBRIQUE CATECHESE SUR LES DIFFERENTS MINISTERES ET ORDRE SACRE : BIEN COMPRENDRE POUR MIEUX LES VIVRE

Chaque année entre le 1er Juillet et 30 septembre, le diocèse de Kpalimé s’ébranle dans la frénésie des ordinations et collation des ministères institués. Y a-t-il jamais autre évènement ecclésial qui mobilise autant les fidèles qu’ils soient laïcs, religieux, religieuse ou prêtres sans parler des hommes et femmes de bonne volonté ?
Voici que cette année et si tout va bien, Dieu donnera encore à l’Eglise famille de Kpalimé la grâce de recevoir 8 nouveaux prêtres, 14 diacres, 5 acolytes et 7 Lecteurs institués. Pour nous aider à vivre intensément ces moments de bénédiction, nous vous proposons d’aller à la découverte de ces différentes cérémonies. Et puisqu’à tout seigneur doit revenir tout honneur, nous commencerons par l’ordination sacerdotale et terminerons avec le lectorat. Cependant en guise d’introduction, qu’il nous soit permis de préciser la différence entre ministère institué et ministère ordonné d’une part, entre sacerdoce de tous les fidèles et le sacerdoce ministériel d’autre part.
 Ministères institués et ministères ordonnés ou ordre sacré
L’Eglise comme corps du Christ et peuple de Dieu en marche vers le Ciel est organisée par l’Esprit Saint à travers une diversité de dons et de ministères. Venant du latin <<misterium>>, le mot ministère désigne des charges et des offices utiles pour le bien commun de l’Eglise. Le Concile Vatican II estime que c’est << pour assurer au peuple de Dieu des pasteurs et des moyens de sa croissance que le Christ Seigneur a institué dans l’Eglise divers ministères qui tendent au bien de tout le corps>> ( Lumen Gentium n.18). Ainsi il y a dans l’Eglise des ministères hiérarchiques ou ordonnés qui sont exercés par les clercs et des ministères institués, accomplis par les laïcs.
En règle générale, le ministère institué se caractérise par trois (3) choses : l’universalité de la fonction, le caractère définitif de l’engagement et la modalité rituelle de l’acte de reconnaissance. (Nous reviendrons sur ces 3 critères plus tard). Au rang des ministères institués, le Concile Vatican II ne retient que le ministère de lectorat et le ministère d’acolytat. Au lecteur institué, il revient essentiellement la proclamation des textes de l’Ecriture hormis l’évangile lors des célébrations liturgiques. A ce titre, il est ministre de la Parole. Quant à l’acolyte institué, il est le << suivant>> ou le<< compagnon>> de l’évêque, du prêtre ou du diacre à l’autel. En cas de besoin ou d’absence de ces derniers, l’acolyte donne la communion ou préside la prière du peuple. De ce fait, il est principalement le ministre extraordinaire de la communion et de la prière communautaire. Il faut signaler sans ambages que les charges reçues par les ministres institués sont assurées aujourd’hui par des laïcs non institués que nous appelons communément <<lecteurs ou Fidei custos>> car, elles ne relèvent pas du pouvoir d’ordre. Ce qui n’est pas le cas de la célébration des sacrements qui exige l’intervention et la présidence de ministre ordonné. Au fait les ministères ordonnés ou hiérarchiques sont le diaconat, le presbytérat et l’épiscopat. Grace à ces ministères encore appelés ordres sacrés, certains sont portés au rang des pasteurs et se consacrent d’une manière particulière au service de l’Eglise ( Cf. Paul VI, Annoncer l’Evangile, Rome, 1975, n.73). Ce qui frappe immédiatement aux yeux est que les ministres ordonnés reçoivent l’imposition des mains d’un évêque. Tandis que les lecteurs et les acolytes n’ont pas cette grâce.
Prochainement nous parlerons du sacerdoce baptismal et du sacerdoce ministériel
P. Antoine Mawunyelolo MESSAVI
Rubrique catéchèse sur les différents Ministères et Ordre sacré : Bien comprendre pour mieux les vivre
 Différence entre le sacerdoce baptismal et le sacerdoce ministériel
Dans la catéchèse préparatoire pour la réceptions des sacrements d’initiation chrétienne, nous avons appris que l’ordination sacerdotale confère le sacerdoce ministériel comme le baptême le fait pour le sacerdoce baptismal. Cependant quelle relation peut-on établir les deux types de sacerdoce ?
Par le baptême, tout fidèle participe aux sacerdoce royal du Christ. Mais à l’intérieur de ce sacerdoce commun des fidèles, le sacerdoce des évêques et des prêtres est un sacerdoce pour un service spécial et une fonction particulière : c’est ce qu’on appelle le sacerdoce ministériel. A propos des relations que les deux sacerdoces entretiennent entre eux, le concile Vatican II déclare :<< le sacerdoce commun des fidèles et le sacerdoce ministériel ou hiérarchique, qui ont entre eux une différence essentielle et non seulement de degré sont cependant ordonnés l’un à l’autre : l’un et l’autre, en effet, chacun selon son mode propre, participent de l’unique sacerdoce du Christ>> ( Lumen Gentium n. 10). La question se pose alors à savoir ce que le Concile a voulu dire par << non seulement de degré>> et par < ordonné l’un à l’autre>> ? est ce à dire que malgré leur complémentarité, i existe une différence à la fois de degré et de nature entre le sacerdoce ministériel et celui baptismal ?
Certes au sens plein du terme, le sacerdoce ministériel comme le sacerdoce baptismal trouvent leur fondement et leur source dans l’unique sacerdoce du Christ. Cependant il existe entre eux une différence essentielle de nature et de degré. En effet le sacerdoce ministériel habilite le prêtre à accomplir sacramentellement le sacrifice du Christ en consacrant l’offrande pour qu’elle soit le Christ offert pour le salut du monde. Quant au sacerdoce baptismal, il habilite le chrétien à accomplir le sacrifice d’eux-mêmes c’est-à-dire à offrir le sacrifice spirituel de leur propre vie. Il y a ici une différence de nature car, le ministériel ordonne au sacrifice du Christ alors que le baptismal ordonne à celui de soi-même. Par ailleurs, on parlera de différence de degré si l’on considère exclusivement le caractère représentatif du sacerdoce ministériel devant Dieu. De fait, immédiatement après la consécration opéré par le prêtre seul en vertu de son sacerdoce ministériel, le prêtre et les fidèles offrent concurremment le sacrifice du Christ. Cependant le prêtre y agit d’une part en son propre nom en vertu de son sacerdoce baptismal et d’autre part, il y agit << in persona Christi et in persona Ecclesiae >> c’est-à-dire qu’il représente à la fois le Christ et l’Eglise en vertu de son ordination sacerdotale. Par contre, le fidèle agit uniquement en son propre nom. Donc en terme de représentation devant Dieu, le sacerdoce ministériel est en un degré à celui du sacerdoce baptismal…. A suivre…….
P. Antoine Mawunyelolo MESSAVI
 

Date de publication: 2014-08-10 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

SUR LA ROUTE VERS NOËL,MEDITONS CHAQUE JOUR DE L'AVENT AVEC
MGR ALOWONOU

15 décembre 2017
« Heureux l’homme qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, de ceux qui ricanent»
La parole de Dieu nous est donnée pour nous instruire et nous

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg