DIOCESE DE KPALIME
THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE" "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

CONTACTS DIOCESE
NOMINATIONS 2016
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : QUELS REPERES POUR LE MONDE D'AUJOURD'HUI DU DIALOGUE INTERCULTUREL AU DIALOGUE INTERRELIGIEUX PAR ABBE JULES AWU

 

2EME PARTIE : DIALOGUE INTERRELIGIEUX
Dans la 1ère partie de notre réflexion, il ressort que : le dialogue interculturel est nécessité car il est le point de départ d’un processus d’interaction plus durable pour construire des valeurs nobles qui promeuvent l’homme. Et comme le martèle Mgr Santier, évêque de Créteil : « Dialoguer avec l’autre oblige à approfondir les raisons pour lesquelles on croit ». Voilà qui nous lance sur la seconde partie de notre réflexion : Dialogue interreligieux.
En effet, le préambule de Nostra Aetate (Déclaration du Concile Vatican II sur les Relations de l’Eglise avec les religions non chrétiennes) dit quelque chose d’important : « A notre époque où le genre humain devient de jour en jour plus étroitement uni et où les relations entre les divers peuples augmentent, l’Eglise examine plus attentivement quelles sont les relations avec les religions non chrétiennes ». Ce texte de Vatican II nous relance donc sur le grand chantier du ‘’Dialogue Interreligieux’’. Ce dialogue n’est pas une mode et ne résulte pas de calculs opportunistes et politiciens. C’est une nécessité. Et l’Eglise l’a bien perçu. Il est donc une rencontre personnelle entre croyants de différentes religions.
1- Qu’est-ce que le dialogue interreligieux ?
Dans Mission et Dialogue, publié en 1984, on retient ceci : « Dialogue signifie non seulement le fait de se parler, mais bien l’ensemble des rapports interreligieux, positifs et constructifs avec des personnes et des communautés de diverses croyances, afin d’apprendre à se connaître et à s’enrichir les uns les autres » (n°3). Dans un autre document Dialogue et Annonce, publié en 1991, l’Eglise explicite ce qu’est le dialogue interreligieux par ces mots : « Le dialogue interreligieux ne tend pas simplement à une compréhension mutuelle et à des relations amicales. Il parvient à un niveau beaucoup plus profond, celui-là même de l’Esprit où l’échange et le partage consistent en un témoignage mutuel de ce que chacun croit et une exploration commune des convictions religieuses respectives ». Ainsi, donc chacun y vérifiera par lui-même les exigences de la vérité dont il se réclame et l’approfondit. Sur ce registre, on comprend mieux que le dialogue interreligieux est plus qu’une tolérance religieuse car il implique d’une part que l’on accepte l’existence de différences et même de contradictions, et d’autre part que l’on respecte la libre décision que les prennent en accord avec les impératifs de leur conscience » (Cf. Dialogue et Annonce, n°41, 1991). Parfois, la conscience qui est l’instance suprême de notre moi dicte la vérité. Mais souvent, les hommes se laissent confiner dans des systèmes à tel point qu’ils oublient d’écouter leur conscience.
2- Le dialogue interreligieux peut-il être le chemin de salut ?
Cette question semble complexe. Même si la Déclaration Nostra Aetate n°2 dit ceci : « L’Eglise Catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions. Elle considère avec un respect sincère ces manières d’agir et de vivre, ces règles et ces doctrines qui quoiqu’elles diffèrent en beaucoup de points de ce qu’elle-même tient et propose, cependant apportent souvent un rayon de la Vérité qui illumine tous les hommes ». Nonobstant tout ceci, il est à préciser que seul le Christ est « le Chemin, la Vérité et la Vérité » (Jn 14, 6). Ne soyons donc pas choquer ni scandaliser puisque quels que soient le bord dans lequel vous vous trouvez, le Christ vient récapituler tout ce qu’il y a de bon, de vrai, de beau et de louable dans les religions. La mission du Christ a concerné tous les hommes. Et, quand on analyse de près sa vie publique, Jésus ne s’est pas contenté de demeurer chez ses frères Juifs. Il a côtoyé tout le monde : Juifs et non Juifs. Son message, il le destine à tout le monde. Donc, ‘’c’est dans le monde et pour le monde qu’Il s’est fait Chair’’. C’est pourquoi, il est seule Voie de médiation entre Dieu et l’homme. Ce n’est pas de l’exclusion mais ces grands maîtres, ces grands guides que le monde et l’histoire ont connu, ont leur achèvement dans le Christ Jésus. Plus besoin de se déchirer, ni de s’entretuer pour des inutilités si on sait que la présence de l’autre m’oblige à mieux me connaître, à mieux m’instruire. Au lieu de s’attarder sur des discussions stériles, j’invite chacun à construire autour de soi une oasis de paix car à la fin, le Salut ne s’obtiendra pas par rapport à la religion à laquelle j’ai appartenu. Mais simplement à répondre à ces questions : « J’avais faim, m’avez-vous donné à manger ? J’avais soif, m’avez-vous donné à boire ? J’étais nu, m’avez-vous vêtu ? J’étais malade, m’avez-vous soigné ? J’étais en prison, m’avez-vous visité ? J’étais étranger et errant, m’avez-vous accueilli ? (Mt 25, 31-46). La meilleure religion, c’est de s’occuper des pauvres, de ceux qui sont désarmés devant les difficultés de la vie.
Documentation de base
Revue : Cor Unum, De l’interculturel à l’interreligieux, Nov-Déc. 2003.
 

Date de publication: 2015-07-03 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITER AVEC MGR

« EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE »
Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde
Pour bien cuire un kilogramme de pomme de te

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
Lettre apostolique Misericordia et misera du Pape Francois
LETTRE PASTORALE DES EVEQUES DU TOGO 27 AVRIL 2016
SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg