DIOCESE DE KPALIME
!!! ORDINATION SACERDOTALE A KPALIME LE 26 AOUT 2017 PAR MGR DUBOST MICHEL, EVEQUE D'EVRY EN FRANCE. THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

CONTACTS DIOCESE
NOMINATIONS 2016
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DU 2me DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE A / LE DIACRE AMUDZI Olivier

Bien aimé de Dieu, avec le Baptême du Seigneur prend fin les festivités de la nativité de Jésus. Et nous commençons tout bonnement le temps ordinaire année A, dont nous sommes au deuxième dimanche. Nous aurons à méditer au cours de la célébration de ce jour, la véritable et profonde personnalité du Christ à travers le témoignage de Jean-Baptiste.
En effet, Jésus, que nul ne connaissait, a été dévoilé par l’Esprit-Saint dans la rencontre avec Jean. Ce dernier n’a pas tardé de l’avouer en ses termes : « j’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et demeurer sur lui ». Car le baptiste avait eu une vision qui lui révélait que celui sur qui descendra l’Esprit est le Messie. Et de ses lèvres, il Lui donne le nom qui dit toute la vie de Jésus : « Agneau de Dieu ». L’Agneau est inoffensif et humble signe de pureté comme la colombe. C’est pourquoi, bien qu’ « ayant la condition de Dieu, il ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à son Père ; il a accepté prendre notre condition humaine jusqu’à la mort de la Croix » (cf. Ph 2, 7-9). Il l’a fait pour que tout le genre humain soit sanctifié, et qu’il ait la paix et la grâce. Ainsi pourrions-nous être appelés peuple choisi et saint (cf. 1Co1, 2-3). C’est ainsi qu’il s’est laissé faire, en recevant le baptême de Jean comme tous les autres avec humilité et abaissement.
Ainsi est-elle, la démarche exemplaire de Jésus envers le précurseur. Cette démarche nous rappelle autrefois Marie, sa Mère qui rendit visite à sa cousine Elisabeth dès sa conception. Ainsi, Jean tressaillit dans le sein de sa mère Elisabeth à la salutation de Marie. Nous aurons pu remarquer que la modeste visite de Marie à Elisabeth, et la démarche de Jésus, qui vient trouver Jean-Baptiste pour se faire baptiser sont sous l’effet du même Esprit. Quelle leçon d’humilité et de zèle ! Sommes-nous disposés à rendre un service à ceux qui nous sont inferieurs ? Sommes-nous prêts à nous rabaisser un tant soit peu pour combler d’un petit temps de joie, de paix et d’amour nos proches ?
Encore, cette démarche de Jésus a pour motif de donner l’occasion à Jean de détruire la fausse opinion que les gens avaient de Lui. Car, il était de toute évidence que celui dont la sainteté infinie devrait effacer les péchés des autres, ne venait pas pour confesser ses péchés, mais pour que Jean le Baptiste Lui rendre témoignage. Ce que Jean a su bien faire en ses termes : « Voici l’Agneau de Dieu», l’Agneau dont parlait autrefois la prophétie d’Isaïe.
En appelant Jésus, « Agneau de Dieu », Jean voulait évoquer également la mort expiatoire de Jésus en amalgamant deux images traditionnelles : celle du serviteur souffrant (cf. Es 52, 13-53, 12) qui assume les péchés de la multitude d’une part, et d’autre part celle de l’agneau Pascal, symbole de la rédemption d’Israël (cf. Ex 12, 1-28). En effet, ce sacrifice de Jésus en tout point parfait est, capable de réaliser ce que les sacrifices des agneaux ne pouvaient pas obtenir. Lui, Jésus s’est livré une fois pour toute afin de rétablir la paix entre les hommes et Dieu, et de même entre les hommes eux-mêmes, afin que soit réalisé la prophétie d’Isaïe : «… mon salut parvienne jusqu’aux extrémités de la terre » (Is 49, 6). Car nous avons du prix à ses yeux (Is 49, 5). Sommes-nous conscients que Jésus est mort pour nous ? Qu’Il s’est livré pour que nous ayons la vie, et la vie éternelle ? L’Agneau de Dieu qui a pris notre chair s’est immolé pour l’humanité et l’a libérée de l’esclavage du péché. Non pas pour nous envelopper d’un « manteau de justice » et dissimuler notre état aux yeux de Dieu, mais nous débarrasser de tout mal pour rétablir notre dignité de fils dans le Fils comme la deuxième lecture nous le dit (1Co 1, 2). Le péché au singulier vise l’ensemble des péchés du monde et dans toutes leurs implications.
Jésus vient toujours à notre rencontre comme le jour de la visitation et de son baptême. Dieu nous aime le premier et prend l’initiative de nous rencontrer là où nous sommes. Ouvrons nos cœurs à sa présence, à son amour et à sa volonté dans notre vie. Acceptons-nous tels que nous sommes et Il nous remplira de son Esprit en abondance. Car, « là où le péché abonde, la grâce a surabondé ».
Que l’Eucharistie de ce jour nous aide à découvrir qui est Jésus pour nous, afin que nous puissions l’annoncer jusqu’aux extrémités de la terre de par nos comportements de chrétiens. Amen !

 

Date de publication: 2017-01-14 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Evite le mal, fais ce qui est bien »
En l’an 330 avant Jésus Christ, l’ambitieux conquérant grec Alexandre a annexé le royaume de Judas et a mi

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg