DIOCESE DE KPALIME
THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST THEME DE L'ANNEE PASTORALE :"EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE" "SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE, LETTRE PASTORALE DE LA CET TELECHARGEABLE SUR NOTRE SITE". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé" POUR ETRE AU COURANT DES EVENEMENTS DE VOTRE DIOCESE.Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

CONTACTS DIOCESE
NOMINATIONS 2016
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : MEDITATION DE LA SEMAINE / TEMPS ORDINAIRE A

MEDITATION DE LA SEMAINE / TEMPS ORDINAIRE A
EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE
« Tout est vanité », “Que reste-t-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne sous le soleil?” (Ecclésiaste 1:3).
Nous méditons cette semaine le livre de l’Ecclésiaste. Son titre, en hébreu, Qohelet, signifie («prédicateur»). Qohélet se présente lui-même comme "le fils de David, roi à Jérusalem» (1:1), c’est pourquoi le Livre de l'Ecclésiaste a été attribué à Salomon, roi d’Israël. Que nous dit l’Ecclésiaste ?
L'auteur, le Prédicateur, nous livre ses observations sur la condition humaine, sur ses peines et ses misères, ses joies et ses plaisirs. Le message principal qui parcourt ce long discours se résume en ces quelques mots : « tout est vanité ». Vanité, tout ce qui se passe sous le soleil, vanité et poursuite du vent tout ce que l’homme fait ou possède. « Que reste-t-il à l’homme de toute la peine qu’il se donne sous le soleil? » (1:3).
L’auteur nous dit que rien n'est sûr, que rien n’est jamais acquis définitivement à l’homme, qu’il n’y a aucune justice dans les évènements de nos vies. Au contraire, remarque l’auteur, le juste est souvent malheureux, tandis que le méchant prospère.
C’est un livre pessimiste à première vue, un livre dont les propos peuvent décourager aussi. Mais si l’Eglise nous propose sa méditation, c’est qu’il y a une leçon à retenir, une parole de vie, au-delà de la vanité des choses. Cette parole peut être comprise ainsi : si donc tout dans la vie est éphémère, l’âme quant à elle existe pour toujours. Or c'est justement d'elle que l’homme s'occupe le moins : «Tout le travail de l'homme est pour sa bouche»; son âme n'est pas rassasiée de biens », dit l'auteur inspiré (Ecclésiaste 6:7). L’homme doit donc travailler au salut de son âme pour donner un sens à sa vie. L’Ecclésiaste nous l'écrit à la fin de son discours; crains Dieu et observe ses commandements. C’est là tout l’homme. Car Dieu fera passer toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal.” Jésus nous le dira autrement «Que sert à l’homme de gagner tout l’univers, s’il vient à perdre son âme » ? (Matthieu 16, 26).
St Paul répond par cette exhortation: « Tendez vers les réalités d’en haut, et non pas vers celles de la terre.» (Colossiens 3,1-2). Tendre vers les réalités d’en haut, signifie centrer notre vie sur le Christ, c’est prendre conscience que notre vie n’a de sens que dans la mesure où elle est unie au Christ, c’est écouter la voix du Seigneur et faire sa volonté. L’Ecclésiaste nous parle d’une vie qui n’a pas de sens en elle-même. Mais dans la Parole de Dieu, nous trouvons le vrai sens de la vie. Jésus est la Parole de Dieu. Parlant de l’eau du puits de Jacob, le Seigneur a dit à la Samaritaine : « Quiconque boit de cette eau-ci aura de nouveau soif »… (Jean 4 v. 13). L’eau de ce puits est l’image de la vie décevante que décrit l’Ecclésiaste, une vie qui ne donne aucune certitude, une vie où ne se trouve aucun bonheur durable. L'eau d’ici-bas ne peut pas étancher la soif de l'âme (Jérémie 2, 13), seul le Christ nous donne l’eau vive qui coule en nous jusque dans la vie éternelle (Jn 4, 14). « Jésus est venu nous donner cette eau vive qu’est l’Esprit-Saint pour que notre vie soit guidée par Dieu, animée par Dieu, nourrie par Dieu ». (Pape François). Approchons nous de la Source d’eau vive. Tournons nos regards vers le Christ Jésus. Il est venu partager notre condition humaine pour la remplir de sa lumière.

Date de publication: 2017-02-18 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITER AVEC MGR

« EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE »
Vous êtes le sel de la terre, vous êtes la lumière du monde
Pour bien cuire un kilogramme de pomme de te

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
Lettre apostolique Misericordia et misera du Pape Francois
LETTRE PASTORALE DES EVEQUES DU TOGO 27 AVRIL 2016
SOYONS RESPONSABLES DANS LA JUSTICE ET LA VERITE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg