DIOCESE DE KPALIME
THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE. Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
NOMINATIONS
2016-2017
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DU 16EME DIMANCHE ORDINAIRE – ANNEE A / RP EMMANUEL DEGBE

Chers Amis en Christ !
Dans la vie, il y a des questions qui demeurent et qui, peut-être, demeureront toujours sans réponses. Les réalités spirituelles n'échappent pas à cette règle. Jésus est l'homme le plus Parfait, à l'image de son Père qui nous invite à être parfaits comme lui… Mais une chose reste pour nous difficile à appréhender : même avec les multiples explications de Jésus, l'Omniscient et l'Omnipotent, nous n'arrivons pas à comprendre facilement ce que c'est, ce Royaume qu'il annonce. Ce qui l'oblige à passer par tant de comparaisons, de paraboles, des exhortations diverses pour nous introduire dans le plan d'action de son Père.
C'est encore le cas aujourd'hui dans évangile de ce dimanche. Et en voici quelques unes de ces expressions qui les introduisent : "Le royaume des cieux est comparable à …"; "Il en va du royaume de Dieu comme d'un (marchand, d'un groupe d'enfants,…) ". Permettez-moi de dire que Jésus lui-même aussi n'est pas parvenu à affirmer explicitement ce qu'il en est. Cela nous rend avides et curieux de comprendre que c'est une réalité à expérimenter soi-même et non pas à décrire. Cette curiosité creuse davantage le désir des croyants à vite œuvrer pour faire arriver ce Royaume, ou du moins, tout mettre en oeuvre pour le découvrir un jour. Le psalmiste ne l'affirme-t-il pas : "Nec linguae valet dicere, nec litera exprimere", rien ne peut donc le décrire ni l'exprimer, et pourtant il est ce qu'il est. Ne peut-on pas se permettre de croire que ce Royaume en question, c'est Dieu lui-même? C'est lui qui est indescriptible. Jésus lui-même n'a-t-il pas dit clairement : "Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous" (Lc 17, 21). Il convient alors que chacun fasse effort de faire l'expérience soi-même, expérience considérée dès lors comme unique possibilité, unique porte ouverte pour le comprendre.
Quiconque se décide à entretenir le désir du royaume des cieux, Dieu lui-même vient à son secours, l'aide et le protège contre les indifférents, les paresseux ou des méchants qui peuvent le décourager. Les propos de Saint Paul dans la 2ème lecture en est un témoignage bien éloquent: "L'Esprit Saint lui-même vient au secours à notre faiblesse, car nous ne savons pas prier comme il faut ... Il intercède pour nous par des gémissements inexprimables". Cela explique mieux la parabole : Dieu vient au secours de la plante harcelée par les mauvaises herbes, en privilégiant la voie de la subtilité et de la patience. Et c'est bien ce comportement qu'il adopte vis-à-vis de celui ou celle qui s'approche de lui. Il évite surtout la voie de la brutalité ou de la violence.
Les serviteurs de cette parabole représentent le vrai vissage de notre société, laquelle prône la force et la répression pour résoudre ses problèmes, quitte à faire des victimes, fussent-elles innocentes. On veut trouver solution à tout et tout de suite, et cela à n'importe quel prix; ce qui perturbe tout, et complique la vie. Sainte Bernadette SOUBIROUS dit qu' "à force de faire fleurir les fleurs, on les dénature". Ceci implique la patience, la persévérance, le courage pour attendre le bon moment. Certaines réalités de notre vie devraient nous inspirer :
- le cas d'abcès : on ne se presse pas pour crever un abcès, de peur de compliquer la vie à celui qui le porte; on lui laisse le temps de mûrir, juste par amour pour le patient.
- Cas de certaines maladies telles que le kyste : les médecins guettent avec patience le bon moment afin d'agir avec précision et sauver le ou la malade. La moindre impatience entraîner la mort.
Il est donc clair que pour bâtir le Royaume de Dieu ou pour le comprendre, ou encore mieux, pour y entrer, il faut d'abord apprendre à cultiver la patience, encore la patience, toujours la patience…
La culture du Royaume doit évoluer avec le respect de l'Homme mais aussi celui de la nature qui nous environne.
À la Journée Mondiale des Jeunes (JMJ) de 2008 à Sydney, le Pape Benoît XVI éveillait la vigilance des jeunes sur les abus de la drogue, les abus du sexe, le respect de la dame nature. La Providence a voulu que cela coïncide avec la 1ère lecture de ce dimanche "Il n'y a pas de Dieu en dehors de toi, Seigneur, toi qui prend soin de toute chose… ta domination sur toute chose te rend patient sur toute chose…. Tu disposes de la force, mais tu juges avec indulgence, tu nous gouvernes avec beaucoup de ménagement".
Puissions-nous faire nôtres ces recommandations du Saint Père, afin d'être de bons bâtisseurs du Royaume de Dieu, un royaume qui demeure dynamique et non passif. Car toute démarche écologique, pour être efficace, doit d'abord et avant tout passer par le creuset du respect de l'HOMME, (parfait résumé de toute la création). Toute entreprise écologique qui exclut le respect de la personne humaine porte en elle-même le gage de sa damnation; elle est d'office vouée à l'échec.
Je termine en laissant résonner dans votre cœur cette phrase d'un de mes professeur de la classe de terminale : "Dieu pardonne toujours;
L'homme pardonne quelquefois;
Mais la nature ne pardonne jamais".

Respectons doc la Nature telle qu'elle est voulue par Dieu Créateur dans le contexte écologique, pour qu'à son tour, elle nous porte dans notre élan de sainteté vers Dieu. AMEN.

 

Date de publication: 2017-07-22 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure » Mt 25, 13
Deux dimanches nous séparent de la fin de l’année liturgique A et à partir de ce diman

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg