DIOCESE DE KPALIME
THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE. Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
NOMINATIONS
2016-2017
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DU 24EME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE A / PAR LE PERE VOVOR PIERRE

Le dimanche passé, l’Eglise nous a aidés à comprendre la délicatesse et la discrétion qui doit entourer la gestion des différents en société. En ce vingt-quatrième dimanche, elle nous aide à faire un pas de plus, à entrevoir une relation intrinsèque entre le pardon que nous devons accorder au prochain et celui que nous sollicitons du Tout Puissant et Miséricordieux.
« C’est ainsi que mon Père du ciel vous traitera, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond de son cœur. » La finale de la péricope évangélique que nous venons de citer est reprise d’une autre façon dans la Prière Dominicale « Pardonne- nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés », mais il n’est pas si aisé de la mettre en pratique. Nous tous nous demandons à Dieu pardon pour un mal que nous aurions commis contre lui ou contre notre frère, mais nous éprouvons de la peine à pardonner à nos frères. Ben Sira avance trois raisons qui doivent nous inciter à faire un pas envers ceux qui nous ont offensés :
•Nous devons penser à l’alliance du Très Haut et être indulgent pour qui ne le sait pas, c'est-à-dire penser à la fidélité de Dieu tout au long de l’histoire Sainte envers son peuple qui a été très souvent rebelle individuellement et collectivement.
•Nous devons penser aux commandements pour ne pas garder rancunes envers le prochain, car ils nous invitent à aimer notre prochain comme nous même. Aimer son prochain comme soi-même, cela implique évidemment dans certaines circonstances de savoir pardonner.
•Pense à ton sort finale et renonce à toute haine, pense à ton déclin et à ta mort. Il nous appelle à la lucidité sur nous-même. Qui sommes-nous si ce n’est que des êtres fragiles comme tout le monde. Il nous rappelle que nous allons nous aussi paraitre devant le grand Juge et notre petitesse sera étalée au grand Jour. Précisément c’est à cause de notre petitesse, de notre fragilité que Dieu nous traite avec tant de tendresse et de miséricorde.
Nos petits pas sur le chemin de la miséricorde, préparent nos cœurs à accueillir la miséricorde de Dieu. Ceux qui font le mal ne mesurent pas toujours la portée de leurs actes et les conséquences que leurs paroles ou leurs actes ont sur l’autre. Ils créés des cicatrices tant physiques, morales qu’affectives que le temps ne parvient pas à effacer. Nous devons faire nôtre, ces paroles de Jésus à la croix « Père, pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font ». Rien ne pourra effacer les trahisons, les coups bas, les peaux de bananes et la malice la plus noir que l’esprit humain peut comploter contre son frère. C’est Vrai, mais pour que la vie soit encore possible, on doit avec la grâce de Dieu passer l’éponge par-dessus l’offense.
Caïn sera vengé sept fois (Gn ‘,15), Lémek sera vengé soixante-dix-sept fois (Genèse 4,24) fois, mais Pierre devrait pardonner soixante-dix fois sept fois, c'est-à-dire indéfiniment. La pitié de Dieu dépasse toute raison raisonnante pour nous remettre nos offenses, il nous invite à l’imiter. Nous ne devrons pas perdre de vue qu’il est aussi capitale de demander pardon à une personne qu’on a offensé car Dieu le Juste ne saurai te gracier si le cœur de ton frère saigne à chaud à cause de toi.

 

Date de publication: 2017-09-16 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure » Mt 25, 13
Deux dimanches nous séparent de la fin de l’année liturgique A et à partir de ce diman

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg