DIOCESE DE KPALIME
THEME DE L'ANNEE PASTORALE :EGLISE DE KPALIME, BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE. Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
NOMINATIONS
2016-2017
cliquez ici
GALERIE
Suivez nos grands événements en images dans notre galerie
Actualités : HOMELIE DU 28ème DIMANCHE TEMPS ORDINAIRE A / RP FOLLY FELIX

Bien chers frères et sœurs.
La liturgie de ce dimanche nous convie à méditer sur le banquet de Dieu. En fait c’est les noces du salut de Dieu avec l’humanité qui est en filigrane dans les textes de ce jour. D’habitude la première lecture nous prépare à une bonne compréhension de l’Evangile.
Dans la première lecture en effet, le prophète s’adresse à Israël et à tous les peuples en situation de précarité, victimes des soi-disant puissants de ce monde, humiliés et endeuillés. Cet extrait est un message d’espérance très fort pour tous les hommes et femmes qui sont confrontés aux drames de la vie. Le Seigneur prépare toujours une issue heureuse pour ses élus. Ainsi pour ces derniers la vie n’est pas que drame et la souffrance n’a pas le dernier mot.
C’est ce que saint Paul renchérit aussi dans la deuxième lecture. Pour lui le chrétien peut manquer matériellement de tout et espérer posséder tout en Christ.
L’Evangile nous parle de l’invitation de Dieu à tous les hommes à vivre en communion avec Lui.
Dans la logique humaine cette parabole devient absurde, voire incompréhensible. Lorsqu’un roi ou un président, bref un personnage important organise une réception et invite ses amis ou connaissances, il ne viendrait à l’idée de personne de refuser un telle honneur. Mais dans notre histoire, le Seigneur invite et les invités refusent. C’est bien l’histoire du salut que Jésus évoque dans cette parabole.
Il y a trois séries d’invités. Les premiers refusent sans explication, ils ne voulaient pas venir. Les seconds refusent en préférant leur programme à celui du Seigneur. Les dernier, ceux dont l’invitation n’était pas initialement prévu mais qui ont eu part. Pour cette dernière catégorie il faut le vêtement de noces. Ce vêtement de noces se comprend ici comme une préparation pour être admis dans l’assemblée des amis de Dieu.
Cette préparation comporte deux aspects : le renoncement et la charité.
- Le renoncement : lorsqu’on se prépare pour vêtir un habit de fête, on commence par se faire propre ; c’est en fait l’effort moral de se débarrasser de ce qui souille l’esprit et le cœur. Aujourd’hui, L’eucharistie est la seule table du Christ que beaucoup de chrétiens connaissent. En y prenant part, nous ne devons pas oublier ce qui vient d’être dit. Notre rencontre autour de l’eucharistie doit nous rappeler que Dieu nous invite à nous préparer, dans la vie de tous les jours, pour le banquet qu’il réserve à toute l’humanité. Saint Paul écrit : celui qui mange et boit indignement le corps et le sang du Christ, mange et boit sa propre condamnation.
- La charité : elle est faite de deux mouvements. D’une part, de l’âme vers Dieu, le mouvement vertical ; et d’autre part vers son prochain, le mouvement horizontal. Nous sommes appelés à vivre unis à Dieu et aussi à porter son invitation à nos frères et sœurs.
Que l’Eucharistie de ce jour à comprendre plus intensément ce à quoi le Seigneur nous invite. Amen !

Date de publication: 2017-10-14 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

« Veillez donc, car vous ne savez ni le jour, ni l’heure » Mt 25, 13
Deux dimanches nous séparent de la fin de l’année liturgique A et à partir de ce diman

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2017 Diocèse de Kpalimé
Design by Père Albert Komlan Gblokpor | email: admin@diocesedekpalime.tg