DIOCESE DE KPALIME
Monseigneur Alowonou nous invite à méditer l'évangile du dimanche pendant le temps de l'Avent. Le Royaume que nous attendons, est déjà au milieu de nous. Demandons au Seigneur la grâce de l'accueillir dans la méditation de sa parole. Elle nous invite à veiller dans la prière. «POUR L'AMOUR DE MA PATRIE » MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO TÉLÉCHARGEABLE SUR NOTRE SITE. THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SESSION DE LA CET DU 12 au 16 NOVEMBRE 2018
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 2ème DIMANCHE DE PAQUES B / RP AKOTIA GEORGES

Chers lectrices et lecteurs,
Le dimanche dernier nous avions célébré en allégresse la fête de notre rédemption, la Pâque, la résurrection de notre Seigneur Jésus Christ. Le Signe principal que la liturgie de la Parole dudit dimanche nous avait présenté était la pierre enlevée du tombeau et l’absence du corps de Jésus attestées par le disciple que Jésus aimait et Pierre : « elle voit que la pierre a été enlevée du tombeau…On a enlevé le Seigneur du tombeau, et nous ne savons pas où on l’a mis » (Jn 20, 1-2). Mais cela suffit-il pour croire que Jésus est réellement ressuscité ? Je pense que c’est trop peu comme signe pour nous convaincre de la crédibilité de cet évènement et la réaction de Thomas dans l’Evangile d’aujourd’hui en dit long : « si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt à l’endroit des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je n’y croirai pas » (Jn 20,25). Voilà pourquoi le Ressuscité lui-même prendra l’initiative d’amener ses disciples à la crédibilité de ce qui s’était réellement passé. En effet, dans la péricope évangélique de ce dimanche, deuxième de Pâques, le Christ est apparu deux fois à ses disciples, dans l’intervalle de huit jours : « il vint, et il était là au milieu d’eux » (Jn 20, 19). La joie des disciples fut grande à la rencontre avec le Maitre : L’angoisse changée en paix, la tristesse devenue joie, l’enfermement brisé par la présence, l’effroyable déception traversée d’un souffle de confiance, la faiblesse humaine transfigurée par la force du pardon, les temps nouveaux sont advenus. Christ est ressuscité ! « La paix soit avec vous, dit-il ! » L’Eglise est toute à la joie de la miséricorde qui est à l’œuvre, qui passe par nos cœurs.
Mais il y eut une grande absence au moment où le Ressuscité communiquait ces sentiments et émotions à ses disciples : Thomas. Sur son refus de croire au témoignage de ses amis, le Christ revint le huitième jour pour le rencontrer personnellement et l’amener à croire en sa résurrection : « cesse d’être incrédule, sois croyant. » Thomas n’a pas touché les plaies de Jésus, mais il s’est laissé rejoindre par le Christ au plus secret des siennes jusqu’à s’écrier : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » (Jn 20, 28). Jésus vient dans la résistance de chacun de nous pour nous libérer. A l’intérieur de la communauté, la communion n’est pas toujours parfaite, il peut y avoir un petit coin de résistance qui est solide, une voix qui dit non, elle peut être identifiée à « Thomas. » Nous en faisons l’expérience en famille, en Communauté. La résurrection dit la dignité et l’importance de chaque vie humaine. Elle affirme la primauté de l’amour gratuit de Dieu pour chacun de nous. Jésus est vivant, il est ressuscité et il donne un sens nouveau à notre vie. L’amour de Jésus est vainqueur, il est plus fort que le désespoir, que la souffrance et la mort elle-même. Bienheureux sommes-nous déjà si nous entendons cette parole quels que soient les doutes qui nous habitent. Bienheureux sommes-nous si nous avons le désir de croire en la Vie plus forte que la mort, d’espérer en l’amour plus certain que le péché, d’accueillir la miséricorde au plus intime de nos refus et de nos peurs.
L’expérience historique des onze apôtres rejoint la nôtre, elle éclaire notre vie, et nous permet de tenir debout dans notre foi en la résurrection de Jésus, promesse de Résurrection pour chacun de nous. La vie de Jésus advient quand l’obstacle de la peur est levé, quand le péché est pardonné. La Résurrection de Jésus continue à interroger notre humanité, elle n’est pas une évidence, mais elle est une expérience. La Résurrection de Jésus est devenue résurrection de ceux qui l’annoncent, elle libère l’humanité.
Les disciples ont alors accepté librement de devenir les messagers du pardon de Dieu. A leur suite nous sommes appelés à renaître à la confiance en reconnaissant le Ressuscité par-delà nos échecs, nos souffrances, nos enfermements. L’Esprit du Père nous est communiqué pour rencontrer en chacun, en chacune, un frère, une sœur infiniment aimé et pardonné. La rencontre avec le Christ nous envoie vers les autres pour les rendre aussi participants de ce pardon et de cette miséricorde de Dieu que nous fêtons aujourd’hui.
Seigneur, raffermis notre foi en ta résurrection pour que nous devenions des témoins crédibles de ta résurrection et de miséricorde. Amen.

Date de publication: 2018-04-07 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 2ème DIMANCHE DE L'AVENT ANNEE C
« Préparez les chemins du Seigneur, aplanissez sa route. Tout ravin sera comblé, toute montagne sera abaissée, les passages tortueux seront redre

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé