DIOCESE DE KPALIME
Monseigneur Alowonou nous invite à méditer l'évangile du dimanche pendant le temps de l'Avent. Le Royaume que nous attendons, est déjà au milieu de nous. Demandons au Seigneur la grâce de l'accueillir dans la méditation de sa parole. Elle nous invite à veiller dans la prière. «POUR L'AMOUR DE MA PATRIE » MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO TÉLÉCHARGEABLE SUR NOTRE SITE. THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SESSION DE LA CET DU 12 au 16 NOVEMBRE 2018
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 3EME DIMANCHE DE PAQUES ANNEE B/ RP AGBETIKOR PROSPER

Bien-aimés du Seigneur,
Les textes scripturaires de ce troisième dimanche de Pâques, Année B, nous invitent à une connaissance vraie, intime et approfondie de Jésus ressuscité afin de garder fidèlement sa Parole et ses enseignements.
Dans la première lecture, Saint Pierre rappelle aux juifs qu’ils ont agi dans l’ignorance en livrant aux bourreaux le Messie promis à Israël. En effet, suite à la guérison miraculeuse de l’infirme à la porte du temple de Jérusalem (Ac3, 1-10), les spectateurs de la scène veulent des explications. Pierre en profite pour attribuer cette guérison non à lui, mais à Jésus. L’apôtre Pierre dans une plaidoirie, appelle ses concitoyens à la foi, les invitant à faire le pas et à dépasser les limites de la foi juive pour embrasser la foi en Jésus-Christ : « Vous avez agi dans l’ignorance vous et vos chefs. » Du coup, il les exhorte à la conversion en vue de la rémission de leurs péchés : « Convertissez-vous donc et tournez-vous vers Dieu pour que vos péchés soient effacés. »
Chers amis, même s’il arrive de temps à autre que nous ayons péché, ne nous décourageons pas. Chez Dieu, il n’est jamais trop tard.
Saint Jean dans la 2ème lecture, développe trois convictions : nous sommes tous pécheurs ; nous sommes des pécheurs pardonnés. Ainsi, grâce au mystère pascal, tout homme pécheur qui se convertit, peut avoir part à la rémission des péchés car désormais « Nous avons un avocat près du Père. » Cette parole est une parole consolatrice, réconfortante et riche d’espérance pour les pécheurs que nous sommes. Il serait alors hasardeux voire suicidaire de persister dans l’ignorance et de s’enliser dans le péché ou le mal.
En n’aucun cas, nous ne devons jamais nous satisfaire de la non-connaissance, d’une connaissance imparfaite, partielle ou erronée d’un fait pour accuser ou blâmer. Trop souvent, nous nous faisons d’illusion ; nous mentons trop ; nous sommes des faux témoins ; nous parlons à tout prix de ce que nous n’avons jamais vu ni entendu. Aujourd’hui avec l’Internet et la myriade de réseaux sociaux (Whasapp, Facebook, et bien d’autres) qui véhiculent souvent de fausses informations, on pourrait croire que la vérité n’existe plus. Malheureusement, nombreux sont des chrétiens qui relayent à tort et à travers tous les messages véhiculés par ces réseaux sociaux. En réalité, on ne peut que rendre témoignage de ce qu’on a vu et entendu. « Celui qui vient du ciel témoigne de ce qu’il a vu et entendu. » Cf. Jean 3,31-32.
Nous nous trompons également en disant que nous avons saisi le sens d’un événement parce que nous y étions présents. Or, le fait que nous soyons présents à un évènement ne signifie pas que nous avons compris ipso facto ce qui arrive. C’est exactement ce que les disciples ont vécu après la mort et la résurrection de leur maître. Malgré tout ce qui s’est passé (le procès de condamnation de Jésus, sa mort, sa résurrection, ses nombreuses apparitions et le tombeau vide) devant eux, ils ne comprenaient rien jusqu’à ce que Jésus leur « ouvre l’esprit à l’intelligence des Ecritures. » (Luc 24,45)
Certes, il est humain de nous tromper. Mais le fait de reconnaitre que nous faisons fausse route est digne d’éloge. Revenir en toute humilité et en toute confiance dans la maison paternelle comme le fils prodigue est début du salut. La volonté de Dieu est que nous recherchions inlassablement la vérité qu’il nous a transmise en son Fils Jésus-Christ. La Vérité et la conversion de notre cœur à Dieu nous rendront évidemment libres.
En ce jour, demandons au Seigneur d’ouvrir notre esprit et notre cœur à l’intelligence des Ecritures afin que nous comprenions le sens des événements et que nous reconnaissions Jésus en l’adorant en esprit et en vérité. Amen.

 

Date de publication: 2018-04-14 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 2ème DIMANCHE DE L'AVENT ANNEE C
« Préparez les chemins du Seigneur, aplanissez sa route. Tout ravin sera comblé, toute montagne sera abaissée, les passages tortueux seront redre

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé