DIOCESE DE KPALIME
MESSAGE DU CARDINAL FERNANDO FILONI, PRÉFET DE LA CONGRÉGATION POUR L'ÉVANGÉLISATION DES PEUPLES AUX FILS ET FILLES DE L'ÉGLISE-FAMILLE DE DIEU À KPALIMÉ:‹ APRÈS AVOIR CONSIDÉRÉ TOUTE LA SITUATION SOUS DIFFÉRENTS POINTS DE VUE, JE CONFIRME POUR L'INSTANT LA DÉCISION PRISE Á L'ENCONTRE DE [Abbés;Yves-Paul Azaglo, Gerson Galé, Daniel Gbadji] PAR L'ÉVÊQUE MGR BENOIT ALOWONOU›. THEME DE L ANNEE PASTORALE: "EGLISE DE KPALIME BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE ". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE LA CONGRÉGATION POUR L'EVANGÉLISATION DES PEUPLES AUX FILS ET FILLES DE L'EGLISE-FAMILLE DE DIEU À KPALIME, TRANSMIS PAR LE NONCE APOSTOLIQUE BÉNIN-TOGO
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 5è DIMANCHE DE PAQUES B / RP AKOLLOR FRANCESCO

«Mes enfants, nous devons aimer : non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité.» 1Jn3, 18
Chers lectrices et lecteurs,
En ce Cinquième Dimanche de Pâque, nous écoutons Jésus dans l’évangile sous la plume de Saint Jean au Chapitre 15 : « mon Père est le vigneron. […] Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous donniez beaucoup de fruit : ainsi, vous serez pour moi des disciples. ». Ainsi donc le sens de la mission du Christ et celle de l’Eglise, cette vigne dont le Père est le vigneron est de porter du bon fruit pour la gloire de Dieu, c’est à dire pour que son Règne d’Amour s’étende à toute la création.
Bien Aimé du Seigneur, quels fruits sommes-nous donc appelés à porter ? Les fruits de la Charité, de l’amour fraternel et de la miséricorde. Saint Jean précise : « Mes enfants, nous devons aimer : non pas avec des paroles et des discours, mais par des actes et en vérité ». Trop souvent, il nous arrive d’en rester au niveau des intentions, il faut bien le reconnaître. On devrait vivre dans l’obsession des paroles du Christ selon l’évangéliste Matthieu au Chapitre 25 : « J’ai eu faim et vous m’avez donné à manger, j’étais étranger et vous m’avez accueilli, j’étais malade et vous m’avez visité.[…] si vous l’avez fait à l’un de ses petits c’est à moi que vous l’avez fait» ; non par peur de l’enfer, mais par crainte de rester tout seul sans porter de fruit car le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt pas, il reste seul… Mais s’il meurt, il donne beaucoup de fruit nous dit le Christ. Saint Jean insiste : « Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voudrez, et vous l’obtiendrez. », et dans la lettre : « Tout ce que nous demandons à Dieu, il nous l’accorde, parce que nous sommes fidèles à ses commandements, et que nous faisons ce qui lui plaît. »
Une telle déclaration devrait changer nos cœurs et embellir nos vies ! Et pourtant que voyons-nous autour de nous, à la télévision, dans les journaux, dans nos familles même ? Des guerres, des divisions, des conflits, des rancunes, des colères, des commérages, des médisances, …! Que devons-nous faire alors pour que cela change ? D’abord, être convaincu que nous sommes enfant bien-aimés du Père, débordant d’amour. Ensuite qu’Il a confiance en nous et a besoin de nous pour porter cet amour. Et enfin abandonnons-nous à Lui totalement et ne faire que sa volonté.
Chers frères et Sœurs, Le verdict risque d’être sévère : « Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève. » Ce n’est pas une menace car notre Père est miséricordieux, c’est le constat attristé de Jésus devant des disciples qui ne sont pas solidaires de leurs frères et qui vivent dans l’égoïsme.
Une chose est de porter de fruit, une autre est d’en porter de fruit qui demeure. Et c’est le bon fruit que Dieu attend de nous. Car on peut aussi se démener et s’user dans l’action sans pour autant porter les fruits que le Vigneron attend. « La tentation de l’homme moderne, disait Claudel, c’est de montrer qu’on n’a pas besoin de Dieu pour faire le bien. » Même si nous accomplissons des actions brillantes, couronnées par la réussite professionnelle ou politique, si elles ne sont pas nourries par l’Amour vrai qui est sans intérêt et dans la vérité, la sève qui nous vient de la vraie vigne, elles ne seront que des fruits secs. « Demeurez-en moi, comme moi en vous…en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire. »
Sans la communion qui nous relie à ta vie divine, Seigneur, notre existence humaine n’a ni profondeur ni valeur durable. Maintiens-nous, fermement greffés sur ton Corps de gloire. Amen !

Date de publication: 2018-04-28 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 15ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE / ANNEE B
« Toi, le Voyant, va-t’en d’ici…… Mais non ! Moi, je n’étais que bouvier lorsque le Seigneur m’a dit, tu seras p

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé