DIOCESE DE KPALIME
CHRIST EST VRAIMENT RESSUSCITÉ ALLELUIA ALLELUIA!!! JOYEUSES FÊTES DE PÂQUES Á TOUTES ET TOUS. THEME DE L ANNEE PASTORALE: "EGLISE DE KPALIME BRILLE DE LA LUMIERE DU CHRIST ET SOIS TEMOIN DE SA MISERICORDE ". Visitez notre page facebook "diocese de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMÉLIE EN LA SOLENNITÉ DU CORPS ET DU SANG DE JÉSUS CHRIST

Elle est une vieille fête dans la liturgie. Le menu des lectures nous offre de méditer en parallèle deux récits d’alliance. La première, relate l’ancienne alliance au Sinaï conclue avec Moïse . Et la deuxième, la nouvelle et définitive scellée dans le sang du christ. Nous sommes dans le schéma classique des alliances vécues par les peuples de l’ancien orient . Nous pouvons y distinguer deux partenaires d’alliance et la mention faite d’un commun élément aux deux textes : une alliance conclue par et dans le sang, symbole de la vie donnée.
L’extrait de Marc lu à l’Évangile, montre Jésus au dernier repas , et commémorant la pâques juive. Pâques qui est le souvenir du salut et de la sortie de la maison d’esclavage d’Égypte. Quelque chose d’important ce soir va se passer. Le rituel de table normal pour tout juif va être accompli et rempli d’un sens nouveau. De mystérieuses et simples parole vont lui conférer un sens nouveau. Le pain devient mon corps et le vin mon sang.
Nos contemporains ont gardé cette habitude de discuter simplement de choses graves devant un bon repas ou de fraterniser devant le repas pour certaines cultures. Dieu fraternise avec l’homme en partageant son corps et à l’invitant à sa table. Si jadis, il s’agissait d’une alliance scellée dans le sang des animaux, la nouvelle alliance fait usage de vin et de pain symbole du corps et du sang du Christ. « Voici mon corps ; voici mon sang ». Les mérites de ce sacrifice c’est le salut du genre humain et la vie en abondance.
Comment ce glissement des éléments s’est fait ? La figure de Melkisedek est à souligner puisqu’il fut le premier à offrir un sacrifice à Yahvé en utilisant le pain et le vin. Il est donc la figure lointaine du Sacrifice du Christ. Le Christ-prêtre offre pour sacrifice à Dieu son corps et son sang. Il est à lui seul le prêtre, la victime et l’autel selon la lettre au hébreux. La nouvelle alliance est dépassée et assumée pleinement par la nouvelle scellée dans le Christ.
Dieu donc, nous invite à sa table et vient au devant de notre faim : « Venez et manger gratuitement » selon la prophétie d’Isaïe. Matthieu nous avait déjà mis en garde : l’homme ne vit pas seulement de pain mais... ». Le pain que Dieu nous propose est pour notre faim spirituelle :« comme un cerf altéré cherche l’eau vive ainsi mon âme te cherche ». Dieu seul peut combler et apporter une satiété à notre âme.
Ce repas nous fait frère dans notre relation avec Le Christ et avec nos semblables. Cette solidarité prend sa source dans cette unique solidarité du Christ avec l’humanité. Désormais nous sommes et serons des « tabernacles » au monde. Une alliance relève des droits et des devoirs pour les contractants. Pour nous, c’est un engagement pour être à la suite du Christ et faire retentir dans la nuit glaciale de notre monde « je suis avec vous jusqu’à la fin des temps ». Alors seulement chaque jour deviendra une grâce pour être au monde.
Dans Matthieu nous avons un tableau du jugement dernier. Avoir faim, être malade, être nu, être en prison, avoir soif des occasions pour être présent au monde. Nous pouvons aller plus loin : j’étais en panne de joie, je quêtais un sourire dans ton regard pour reprendre courage, je traînais ma vie comme un boulet sans sens , je broyais le noir, je cherchait une épaule où appuyer ma tête, je ployais sous le joug de l’injustice, mon âme était rempli de haine. Seigneur tant d’occasions pour que je sois présent au monde. Pour que je puisse mieux te servir aspire moi en toi , habite en moi et fais moi tabernacle.

Date de publication: 2018-06-02 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 10ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE B

« Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »
Dans la coutume africaine et dans bien d’autres coutumes, la famille de sang ou bi

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
NOUVELLE FORMULE DU "PATER NOSTER" EN EWE
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé