DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 22ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEE B / RP AGBETIKOR PROSPER

Bien-aimés du Seigneur,
Après le discours sur le pain de vie (Jn 6) écouté dans les Évangiles durant les quatre dimanches passés, les textes liturgiques de ce 22ème dimanche du temps ordinaire année B, nous invitent à la fois à l’écoute et à la mise en pratique du commandement de Dieu. Ces lectures proposées à nous, nous montrent qu’il y a deux sortes de préceptes : les préceptes divins et ceux établis par des humains pour mieux servir le Seigneur.
Dans la première lecture tirée du livre du Deutéronome, Moïse parle au peuple et l’invite à l’écoute : « Écoute maintenant, Israël, les commandements et les décrets que je vous enseigne aujourd’hui, pour que vous les mettiez en pratique ». Cette parole se renouvelle constamment et Dieu attend que nous préparions notre cœur pour l’écouter. Le verbe « écouter », employé ici, revêt d’une importance capitale. En effet, on écoute avec le cœur mais on entend avec les oreilles. Ce qu’on écoute reste gravé dans le cœur alors que ce qu’on entend peut tomber facilement en désuétude. Donc, nous sommes tous impérativement appelés à écouter (avec un cœur pur) le commandement divin ou la loi divine. En fait, la loi de Dieu est au-dessus de toute sagesse ou législation humaine. C’est une loi juste et immuable par rapport aux législations ou constitutions humaines que nous modifions à tort et à travers. La modification sans vergogne de la loi est un contre témoignage : « Vous n’ajouterez rien et vous ne retrancherez rien». Puisque la loi de Dieu est juste et immuable, nous ne devons pas nous contenter de l’écouter mais aussi nous devons la mettre en pratique. C’est dans cette logique que Saint Jacques, dans la deuxième lecture, nous dit : « Frères, soyez prompts à écouter…Accueillez humblement la parole semée en vous. Mettez-la en application, ne vous contentez pas de l’écouter. »
Chers lecteurs, s’il demeure vrai que la Parole de Dieu est maintenant semée en nous, il n’en demeure pas moins vrai que cette parole ne nous est plus dite seulement comme un commandement ou une loi. Elle nous est si intérieure qu’elle ne doit plus jamais être écoutée, mais aussi être mise en pratique, afin qu’elle porte en nous un fruit divin agréable à Dieu.
Dans l’Evangile, enfin, c’est Jésus lui-même qui invite la foule à écouter sa parole : « Ecoutez-moi tous, et comprenez », dit-il. Jésus prépare ainsi les cœurs des disciples à demeurer dans une attitude d’écoute jusqu’à ce qu’ils comprennent son enseignement (sur « le pur » et « l’impur »). Oui, c’est le cœur qui doit être préparé et purifié. Car « c’est du dedans que sortent les désirs pervers » et l’impureté n’est pas dans la matérialité extérieure de tel acte ou de tel acte, mais du cœur. Contrairement à ce que pensent les pharisiens et certains d’entre nous, les aliments qui entrent dans l’homme ne le rendent pas impur, mais plutôt tout le mal qui provient du fond de son cœur, qu’il demeure pensée ou qu’il devienne acte. Ce qui émane d’un cœur pur est pur même si les apparences sont misérables. Ce qui émane d’un cœur impur est impur même si les apparences sont resplendissantes. Un don qui passe par les mains rugueuses d’une personne humble est ennobli. Un don qui passe par les mains lisses et parfumées d’un égoïste est avili. Dieu ne veut pas que l’homme l’honore à travers des pratiques superficielles, mais que son cœur soit près de lui. Un cœur pur et unifié. C’est du cœur de l’homme que viennent tous les maux qui minent nos sociétés. Notre cœur est une source, d’où s’écoule l’eau polluée de notre égoïsme et l’eau pure de notre amour. Mais l’homme peut changer ou purifier son cœur en n’y laissant que le commandement de Dieu.
Que Dieu nous donne la force d’écouter sa parole et la mettre en pratique et que par la puissance du Saint Esprit tous les cœurs qui sont remplis de sentiments mauvais soient purifiés. Amen.

Date de publication: 2018-09-01 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION EN LA SOLENNITE DE LA SAINTE TRINITE
Le dimanche dernier nous avions tous célébré la Pentecôte, manifestation du Saint Esprit, troisième Personne de la Trinité. Et nous avons v

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2019 Diocèse de Kpalimé