DIOCESE DE KPALIME
Monseigneur Alowonou nous invite à méditer l'évangile du dimanche pendant le temps de l'Avent. Le Royaume que nous attendons, est déjà au milieu de nous. Demandons au Seigneur la grâce de l'accueillir dans la méditation de sa parole. Elle nous invite à veiller dans la prière. «POUR L'AMOUR DE MA PATRIE » MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO TÉLÉCHARGEABLE SUR NOTRE SITE. THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA SESSION DE LA CET DU 12 au 16 NOVEMBRE 2018
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
♫ CHANT THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2016-2017
Eglise de Kpalimé, brille de la lumière du Christ et sois témoin de sa miséricorde.
Wó Ha Kpalimé to, klé tso Kristo mè éyé nyé éfé nublanukpokpo fe dasedila.
2 Paroles(éwé&Français) et musique:
Père Dotse Marius
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 27EME DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE ANNEEB / RP AMEWU OSCAR

Chers frères et sœurs,
Lecteurs et lectrices,

Les lectures de ce dimanche nous amènent à réfléchir sur la vie du couple, qui depuis le commencement a suivi un long cheminement. En effet, dès la première découverte de l’amour, l’homme de la genèse tombant en admiration à la femme qui lui a été présentée, déclare élogieusement ce qui suit : « tu es l’os de mes os, la chair de ma chair» (Gn 2, 23). Cette déclaration solennelle dont le son ou la musicalité de la phrase, à elle seule fait entrevoir une vie heureuse en duo, se mue et fut passée par les méandres et les vicissitudes de la vie. Le produit fini sort en un questionnaire légaliste : « est-il possible à un mari de répudier sa femme ? » (Mc 10,2).
Il est vrai que l’évangéliste Marc avertit clairement que la question était posée à Jésus pour le prendre à défaut, mais il faut le reconnaitre que dans les couples, toutes sortes de situations défavorables se développent ; des erreurs graves sont commises à l’instar de l’infidélité, l’oppression et la violence, les incompréhensions et les silences mortels. Tous ces actes malencontreux débouchent souvent malheureusement sur des séparations et des divorces.
Aussi, est–il qu’il existe certains couples qui au nom de leur foi et surtout à cause du caractère indissoluble du sacrement de mariage, ne se séparent pas mais ne se parlent plus, refusent de se pardonner, de se réconcilier, de reprendre le dialogue. En d’autres termes, ils vivent l’enfer au sein du couple en perdant totalement le fil.
Dans ces genres de situations, il me semble qu’il serait tentant de reposer autrement la question à Jésus. « Si le sel perd sa valeur, à quoi cela sert-il » ? S’il est conseillé de le jeter, qu’en est-il des ‘’couples au fruit’’ au départ savoureux qui par après deviennent dégoutants ? Le divorce ne serait-il pas dans ce cas une libération, voir une délivrance ?
En effet, au temps de Moïse et au temps de Jésus tout comme aujourd’hui, le divorce était permis. Dans presque tous les pays du monde, il existe une législation réglementant le divorce et le remariage puisque le mariage est perçu comme un contrat.
Cependant, la bonne nouvelle que Jésus nous apporte aujourd’hui se retrouve dans les attitudes et les valeurs qu’il nous propose sur le mariage dans le dessein de Dieu. Pour lui, le mariage n’est pas un contrat mais une alliance et dans une alliance, les personnes sont toujours plus importantes que les institutions. Jésus mentionne que dans le mariage, la réciprocité doit être totale : les hommes et les femmes ont les mêmes droits et les mêmes devoirs : « quiconque répudie sa femme et en épouse une autre… » « Si une femme répudie son mari et en épouse un autre… » (Mc 10, 11et 12). Carrément jésus ramène les pharisiens à la case de départ, à la genèse de l’amour et propose que ce soit pour tous les couples une source intarissable. Allez donc régulièrement revisiter et revivre les premiers instants de votre union. Ce serait là un antidote que le Seigneur nous propose contre le divorce, cet intrus mortel qui entre dans la vie de l’homme à cause de la dureté de son cœur.
Que Marie Notre Dame du Rosaire et des familles intercède pour nous. Amen !

Date de publication: 2018-10-07 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 2ème DIMANCHE DE L'AVENT ANNEE C
« Préparez les chemins du Seigneur, aplanissez sa route. Tout ravin sera comblé, toute montagne sera abaissée, les passages tortueux seront redre

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2018 Diocèse de Kpalimé