DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 2ème DIMANCHE DU TEMPS DE L'AVENT ANNEE C / RP AMEWU OSCAR

«Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées; les passages tortueux deviendront droits, les routes déformées seront aplanies ; et tous les êtres humains verront le salut de Dieu.»
Chers lecteurs et lectrices,
En ce deuxième dimanche de l’Avent, l’Eglise notre mère nous invite à la confiance dans une saine espérance. Et puisque l’Evangile est toujours actuel, confirmant la présence permanente de l’Emmanuel ‘’Dieu avec nous’’, les textes scripturaires de ce dimanche nous suggèrent un monde bien rêvé où les fossés entre les gens, entre les classes sociales, entre les peuples seront comblés, un monde où l’égalité de tous devant Dieu sera respectée. Un monde tout autre que celui des Tibère, Pilate, Hérode, Philippe, Lysanias, Anne, Caïphe. (Nous pouvons compléter la liste des tyrans et des dictateurs que nous avons aujourd’hui et qui nous font passer sous les fourches caudines). Leur monde est soumis aux conquêtes, aux oppressions et aux inégalités. Mais voici la bonne Novelle : Dans le Royaume de Dieu, tous ces abus de pouvoir disparaitront : «Tous les êtres humains verront le salut de Dieu».
Et bien, vous avez le droit de me poser la question épineuse mais existentielle à savoir, qu’en est –il de notre monde-ci ? De nos sociétés émaillées de violences et truffées d’injustice, d’une dévorante cupidité et de la boulimie du pouvoir ? Vous avez le droit parce que peut être l’Espérance vous a fait « couler des larmes de sang », comme le psalmiste de chercher à savoir : « qui nous fera voir le bonheur ? » (Ps 4,7). Où est donc le fameux Royaume de Dieu ? Alors je vous invite à écouter la voix de celui qui crie dans le désert : « préparez le chemin du Seigneur, rendez droit ses sentiers ». Cette parole à elle seule nous rassure qu’un événement se profile à l’horizon et que nous ne pouvons en aucun cas rester les bras croisés si nous voulons vraiment voir l’épi futur germer dans les sillons. Le royaume ou le salut est à accueillir et il est impératif de lui frayer un chemin. Le royaume souffle violence, se sont les forts qui s’en accaparent. Notre collaboration à notre salut nous oblige à être actifs : à préparer le chemin et à rendre droit les sentiers.
En effet l’histoire nous instruit énormément et la Bible déclare ceci : « interrogez les anciens, ils vous le diront »
Que sont devenus les grands de ce monde : Alexandre, César, Charlemagne, Louis XIV, Napoléon, Hitler? Connaîtrait-on seulement l’existence de Ponce Pilate et d’Hérode sans le récit des évangiles? Quelle place tiennent les grands de ce monde dans le cœur des gens? Dans cent ans, qu’en sera-t-il de nos dirigeants les plus populaires en bien comme en mal? Ils occuperont peut-être quelques centimètres carrés au Panthéon de la gloire ou du mépris. On pourrait ériger une statue en leur mémoire. Mais le roi Salomon pourra conclure : « vanité des vanités tout est vanité » (Qohélet 1,2) et le Christ de renchérir plus tard : « insensé, cette nuit même on te redemande ta vie… » (Lc 12,20). Tout ceci nous fait comprendre qu’une vie sans Dieu est une vie « no sens ».
Alors, que devons nous faire ?
Autrefois, une voix s’est levée dans le désert, c’était de Jean le baptiste ; mais aujourd’hui plusieurs voix se sont levées pour inviter les peuples à collaborer à leur salut, les tirant ainsi quelques fois à hue et à dia. L’évangile quant à lui, nous ramène au point de départ non négligeable : la conversion, une noyade volontaire du ‘’vieil homme’’ pour que renaisse ‘’l’homme nouveau’’. C’est bien ce que proclamait le précurseur au Jourdain et c’est ce que voulait signifier « préparer le chemin du Seigneur… ». Commençons donc à éduquer notre conscience pour un avenir meilleur car comme le dit les sociologues : « l’individu est le fruit de la société ». Aussi faut-il savoir que le royaume de Dieu est juste là au milieu de nous et que le Seigneur a confiance que nous pouvons en prendre soin. Laissons celui qui était, qui est et que nous espérons encore, le Christ régner sur chacun de nous ; nous aurons un cœur circoncit pour œuvrer pour le salut de tous. Amen !

Date de publication: 2018-12-08 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 16eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP PRUDENCE YAWO
Dimanche dernier, il s’agissait de vivre au concret, l’amour de Dieu qui est sa plus précieuse loi, inscrit dans notre c&oeli

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2019 Diocèse de Kpalimé