DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé. 16 novembre:Pèlerinage diocésain
GALERIE PHOTOS
Voir la galerie
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 3ème DIMANCHE DU TEMPS DE L’AVENT ANNEE C / RP AMUDZI OLIVIER

« Pousse des cris de joie, peuple de Dieu ! Réjouis-toi, tressaille d’allégresse ! Car le Seigneur est en toi… C’est lui qui apporte le salut ; Il te renouvellera par son amour »
Telle est l’exhortation que le prophète Sophonie nous adresse dans la première lecture de ce jour. Et Saint Paul de renchérir : « Frères, soyez toujours dans la joie du Seigneur ; laissez-moi vous le redire : soyez dans la joie ». La raison de cette joie, est la présence de Dieu qui est déjà au milieu de nous. Désormais, c’est Dieu qui gouverne son peuple que nous sommes, non seulement en étant avec nous mais en nous.
Bien aimés, la joie de Dieu sera la nôtre. Malgré les épreuves qui nous accablent, saint Paul nous invite à la sérénité. Car les disciples de Jésus ne sont inquiets de rien bien sûr, il n’est pas question d’insouciance ou de naïveté, les épreuves sont bien là. Mais rien ne peut nous séparer de l’amour du Christ. Nous pouvons toujours lui confier nos supplications et nos demandes.
Bien aimés, nous sommes tous invités à accueillir ce message d’espérance avec un cœur plein de foi. Cela ne peut être possible que si nous sommes ouverts à cette joie que le Seigneur veut nous donner.
Dans l’évangile, Jean-Baptiste répond à la question des uns et des autres : que devons-nous faire ? Pour lui les belles paroles et les belles intentions ne suffisent pas. Ce qui est important, c’est de faire et d’agir. Nous attendons la venue glorieuse du Christ Sauveur et cette attente doit se nourrir chaque jour de la prière et de l’évangile. Alors que devons-nous faire, voilà une question de la plus haute importance que posent les gens à Jean-Baptiste. Chacun trouve sa réponse de ce qu’il doit faire. Aux publicains, « n’exigez rien de plus que ce qui vous est fixé. » Aux soldats : « ne faites ni violence ni tort à personne ; et contentez-vous de votre solde ». Tout ceci pour établir la justice et l’équité pour une vie meilleure. Car ce n’est pas ceux qui disent Seigneur ! Seigneur ! Qui entreront dans le Royaume des cieux. Mais ceux qui font la volonté de Dieu. C’est pourquoi Jean-Baptiste exhorte chacun par sa réponse à la justice. Cette justice qui va engendrer la paix et la paix fera appel à la joie. Rien d’extraordinaire ne nous est demandé. C’est la conversion totale. Raison pour laquelle il n’a pas dit à ses interlocuteurs d’abandonner leurs métiers, mais de bien les gérer.

Daigne le Seigneur nous combler de grâces dont nous avons besoin afin que notre marche terrestre soit le reflet de la vie à venir. Amen !

Date de publication: 2018-12-15 00:00:00 Version Imprimable