DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MESSAGE DES VŒUX DE NOEL ET DE NOUVEL AN DE MGR BENOIT ALOWONOU

MESSAGE DES VŒUX DE NOEL ET DE NOUVEL AN DE MGR BENOIT ALOWONOU

Le Seigneur, le Seul Maître de l’histoire et du temps, nous fait don d’une nouvelle année, l’an 2019. Nous avons tous grandi en âge. Qu’il en soit ainsi aussi en sagesse et dans la connaissance de l’amour de Dieu pour nous.
L’année 2018 entre définitivement dans le cours des âges. Le souhait qui nous vient tous au cœur est que les dures et tristes moments que nous avons connus dans l'année qui s'en va, disparaissent avec elle, et que l’année nouvelle apporte à chacun la paix, non pas celle que le monde prétend donner, mais la paix de Dieu; non pas celle que le monde impose par la terreur, mais celle que les anges ont annoncée dans la nuit de Noël. « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes de bonne volonté. ».
Ce souhait de paix, la tradition veut que nous l’échangions avec nos familles, amis et proches au seuil de chaque nouvelle année, mais en ces moments de préoccupations et d’incertitudes qui caractérisent le climat social et politique de notre pays, nous sommes comme envahis par le sentiment que les vœux et les souhaits n’ont plus aucun sens; qu’ils n’y changeront rien. Nous nous demandons si nos cœurs et nos oreilles seront disposés à écouter et à accueillir des messages de bons vœux, et si nos lèvres seront promptes à dire des souhaits de bonne année, si nous pourrions offrir des cadeaux aux enfants selon l'usage. La réponse est toute trouvée : nos visages, nos maisons, nos marchés, les magasins et même nos rues, nous disent bien que les cœurs ne sont pas à la fête mais plutôt à l’inquiétude et à la peur du lendemain.
Mais ne craignons pas ! Ne craignons rien. Nous savons que la peur et l’inquiétude ne doivent pas nous empêcher de prier sans cesse et de faire le bien sans relâche. La peur et l’inquiétude ne doivent pas nous empêcher de nous pencher sur l’Enfant de la crèche de Noël de nos églises, de nos chapelles, de nos maisons et de nos cœurs, car il vient demeurer chez nous et dans nos vies. Ce petit Enfant que les bergers sont allés voir et adorer à l’annonce des anges, cet Enfant que nous accueillons nous aussi, est l’envoyé du Père. Pour nous et pour notre salut, il est descendu du ciel et se fait l’un de nous. Il est venu enlever de nos vies toute peur et toute inquiétude. Il est la joie du monde et la lumière sans pareille, c'est lui la paix véritable annoncée par les anges au milieu de la nuit, la nuit du monde.
Accueillons la paix de Noël, c’est Dieu qui nous la donne, elle n’est liée ni aux personnes, ni aux évènements de nos vies. La paix de Dieu ne change pas au gré des circonstances. Elle est toujours offerte et sans conditions. Le Pape François dans son message de vœux de nouvel an aux diplomates accrédités au Vatican, l’année dernière, leur a rappelé que, la gratuité et la bienveillance sont les signes de la paix véritable dont le monde a besoin : « La paix ne se construit pas comme une affirmation du pouvoir des vainqueurs sur les vaincus. Ce n'est pas non plus la loi de la peur qui empêchera la colère des opprimés, mais c'est plutôt la force de la raison qui encouragera au dialogue et à la compréhension mutuelle pour résoudre les différends.»

C’est Noël !
Le Prince de la paix vient nous tenir par la main pour nous conduire sur le chemin de la paix. Nous avons l'assurance que rien ne peut nous séparer de lui. Ni la mort ni la vie, ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté dans le petit enfant de Bethlehem.
C’est fort de notre foi en sa présence agissante, que je souhaite à vous tous, fils et filles de la famille de Dieu au Togo, une année de confiance et d’abandon à l’amour de notre Dieu, une année de grâce, de joie et de paix.
Nous sommes le Peuple que Dieu conduit de sa main. Sa parole est la lumière sur nos routes, elle est la force dans nos moments de doute.
Au seuil de cette année, le Seigneur redit à tous et à chacun : «Que votre cœur ne soit pas troublé, que votre cœur cesse de se troubler, croyez en Dieu ».

Prions ensemble pour que le Seigneur, Dieu de miséricorde et de vérité, fortifie notre foi en lui, afin que durant la nouvelle année, nous marchions devant sa face en hommes et femmes libres et sauvés. Demandons les uns pour les autres la grâce d’éviter le péché qui nous éloigne du vrai bonheur, la grâce de discerner le mal et la force de le combattre, la grâce de ne pas faire nos forces et de nos richesses une épée qui tue notre conscience de chrétiens et d’enfants de Dieu, la grâce de ne pas transformer nos échecs en victoires.

Que personne ne confonde mensonge et vérité, et que chacun reconnaisse en l’autre, une égale dignité.

Durant la nouvelle année, trois diocèses célèbreront le jubilé d’argent de leur création. C’est donc une année de grâce pour notre pays à travers ce triple jubilé. Nous rendons grâce et nous nous réjouissons dans le Seigneur, car telle est sa volonté pour ses enfants.
C’est Noël, Venez, adorons le Seigneur. Il vient donner la paix à nos cœurs, nos maisons, notre pays. Désormais, ceux qui marchaient dans les ténèbres voient se lever une grande lumière, sur ceux qui gisent dans l’ombre du doute et de l’erreur, une lumière éblouissante resplendit. Allons jusqu’à la crèche, devant le Divin Enfant, recevoir cette lumière et marchons sans crainte sur nos chemins à la suite du Christ-Jésus, le Seigneur, l’Alpha et l’Omega, le Commencement et la Fin.

Joyeux Noël, Bonne et Sainte Année 2019

 

Date de publication: 2018-12-25 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 6ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C
L’homme est un être politique et fraternel
Le livre de la Genèse que nous lisons depuis une semaine relate la cr&ea

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2019 Diocèse de Kpalimé