DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 6ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP AKOLLOR FRANCESCO

HOMELIE DU 6ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP AKOLLOR FRANCESCO
Bien aimés du Seigneur,
Les textes liturgique que l’Eglise notre Mère propose à notre méditation, en ce sixième dimanche du temps ordinaire, année C, expriment notre responsabilité personnelle, qui apparaîtra clairement au jour du Jugement. Jésus est l’arbre vert et productif par excellence. Tout ce qui est bon, grand, beau et saint au cœur de l’homme s’épanouit sur l’arbre de la croix, voila pourquoi le vrai bonheur est donné à ceux qui sont fidèles à la volonté de Dieu.
Selon le dictionnaire Larousse, le bonheur se définit comme étant « un état de complète satisfaction, de plénitude ». Malheureusement, le concept du bonheur est souvent mal compris. On l’a défini comme étant de la chance ou du hasard. Pour beaucoup, être heureux veut dire avoir des biens matériels, ou occuper des postes prestigieux ; avoir une promotion sociale, avoir des comptes bancaires remplis, … et malgré tous ses avoirs, beaucoup se demandent encore : Qui nous fera voir le bonheur ?
Pour être heureux, il faut se tourner vers Celui qui peut nous octroyer le véritable bonheur. Non pas dans un mortel ni dans les choses créées. Le bonheur est un état d’esprit, il est intrinsèque à la personne. Et pour Jésus Christ, le bonheur est une question de choix : Heureux les bienheureux, va-t-il dire : Tu peux être heureux, même pauvre, même affamé, même insulté, méprisé, condamné, ... !
Chers frères et sœurs, le vrai bonheur est à votre portée. Pour l’obtenir, choisissez de suivre la voie de Dieu, notre Créateur, en observant tous Ses commandements. « Béni soit l’homme qui met sa confiance dans le Seigneur ! » nous dit Jérémie dans la première lecture. Le psaume d’ailleurs, lui fait écho : « Heureux est l’homme qui n’entre pas dans les vues des méchants ».
Saint Paul, quant à lui, évoque ce malheur absolu que serait notre foi, amputée de l’espérance en la résurrection : « Si nous avons mis notre espoir dans le Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre de tous les hommes. »
Enfin, nous avons entendu les Béatitudes, sous la plume de saint Luc, le seul parmi les évangélistes, qui a renforcé les Béatitudes, en y ajoutant leurs contraires. Ainsi, à quatre reprises, vous l’avez entendu, Jésus dit : « Bienheureux êtes-vous…, Bienheureux êtes-vous… ! » Puis, quatre fois également, nous entendons : « Malheureux êtes-vous…, Malheureux êtes-vous… ! »
Dans les béatitudes entendues ce jour (Lc 6, 17.20-26), Jésus vient nous redire tout le sens de l’amour. Aimer c’est accepter de devenir pauvre, aimer c’est faire le don de soi-même. Il ne suffit pas à des amoureux de se regarder dans le blanc des yeux, en se disant l’un à l’autre: « On se connait bien tous les deux! » pour vivre un amour authentique. Il faut vouloir donner sa vie à l’autre et accueillir le don que l’autre me fait de sa vie. L’Eucharistie est la réalisation de ce don de soi que le Christ fait pour nous, pour nous restaurer pleinement dans l’amour de Dieu : « Béni soit l’homme qui met sa confiance dans le Seigneur, dont le Seigneur est l’espoir » nous a dit le prophète Jérémie (Jr 17,7). Voilà la piste du bonheur qui s’ouvre devant nous.
Par les béatitudes, Jésus vient nous inviter à vivre la charité, l’amour comme lui-même l’a vécu: se détacher des biens terrestres. Les pauvres, dans la Bible, sont ceux qui n’ont pas le cœur fier ou le regard hautain, ce sont les petits, les humbles du pays. Ils ne sont pas repus, satisfaits, contents d’eux, il leur manque quelque chose. Alors Dieu pourra les combler.
Que l’Eucharistie nous donne la grâce de vivre sur ce chemin des béatitudes par un authentique don de nous-mêmes, à l’image de celui du Christ… qui nous ouvre le chemin de la liberté. « Heureux est l’homme qui (…) se plait dans la loi du Seigneur et murmure sa loi jour et nuit » (Ps 1, 2)

 

Date de publication: 2019-02-16 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 16eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP PRUDENCE YAWO
Dimanche dernier, il s’agissait de vivre au concret, l’amour de Dieu qui est sa plus précieuse loi, inscrit dans notre c&oeli

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2019 Diocèse de Kpalimé