DIOCESE DE KPALIME
*Suivez les méditations de Mgr Benoît ALOWONOU durant le Temps de l'Avent sur notre site *Fructueux temps de l'Avent à tous *Mgr BARRIGAH-BENISSAN Nicodème, Nouvel Archevêque Métropolitain de Lomé  *Thème de l'année pastorale 2019-2020: Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU A LA MESSE DU JEUDI SAINT

Seigneur, tu nous partages ton Corps et ton Sang, Et nous venons tout joyeux vers toi en chantant : Tu es le Dieu fidèle, éternellement
Frères et Sœurs en Christ,
Le temps de carême que nous avons vécu pendant 40 jours à la suite du Christ, arrive à sa fin ce Jeudi Saint. Demain commence le Triduum pascal, les trois jours qui sont le sommet de l’année liturgique, les trois jours où nous faisons mémoire de la mort, de la mise au tombeau, et de la résurrection du Seigneur. Pendant ces trois jours nous faisons mémoire d’un seul mystère, le mystère pascal.
Mais ce soir, la célébration nous ramène à la veille de la passion du Christ, la nuit où il fut livré. Le Seigneur a posé un acte fort et plein d’amour, un acte fondateur, un acte qui a valeur de testament: l’institution de l’Eucharistie. L’Église se rappelle et rappelle, qu’au cours du dernier repas, Jésus prit du pain et du vin, rendit grâce et les partagea avec ses amis en disant ; voici mon corps livré pour vous, voici mon sang versé pour vous. Désormais, faites ceci, en mémoire de moi.
Nous remarquons que c’est à ses apôtres que Jésus confie la mission de refaire le geste et de prononcer les paroles qui consacrent le pain et le vin afin qu’ils deviennent son Corps et son Sang. Ainsi, l’Institution du sacerdoce est intimement liée à l’institution de l’Eucharistie.
-Le Jeudi Saint c’est aussi le jour où le Christ, le Prêtre éternel, a choisi des hommes pour refaire, jusqu’à la fin des temps, l’acte de consécration du pain et du vin, signe de son sacrifice rédempteur. -Le Jeudi Saint, les prêtres se rappellent le jour où le Christ les a associés à son unique sacerdoce.
Célébrer donc la fête de l’institution de l’eucharistie aujourd’hui c’est aussi célébrer le sacerdoce.

Frères et Sœurs,

Nous venons d’écouter dans l’Évangile, non pas le récit de l’institution de l’Eucharistie, mais celui du lavement des pieds des apôtres. St Jean a voulu mettre l’accent sur l’attitude qui doit être celle des intendants du mystère de la foi, les intendants de l’Eucharistie, les prêtres.
Pour comprendre le lien entre l’eucharistie et le lavement des pieds, il nous faut d’abord nous rappeler pourquoi Jésus a pris ce repas avec ses amis.

En effet, ce repas n’était pas un repas ordinaire, ce n’était pas un dîner de tous les jours. C’était le repas de la pâque juive qui commémorait la libération d’Israël de l’esclavage en Égypte. Souvenons-nous. La nuit de leur départ d’Egypte, les fils d’Israël ont mangé debout et en toute hâte l’agneau dont ils avaient aspergé le sang sur leur maison pour échapper à l'ange de la mort. Ils l’ont mangé avant de commencer leur exode vers le désert et la Terre promise. La première lecture de ce soir nous a rappelé cela. C’est le mémorial du jour où Dieu a sauvé son peuple (Ex12/14).

Ainsi Jésus a célébré ce soir-là, pour la dernière fois, la pâque juive et inauguré pour la première fois la Pâques chrétienne. Il demande à ses amis de faire mémoire, non plus de l’Exode et de la traversée de la Mer Rouge, mais de faire mémoire de la traversée de sa Mort, par sa Passion et sa Résurrection. C’est la nouvelle alliance au Corps et au Sang du Christ que nous célébrons, jusqu’à ce qu’il vienne.
L’eucharistie c’est Amour de Dieu qui s'est fait proche de l'homme en Jésus Christ. Amour qui est compassion et miséricorde. Amour qui s'est fait nourriture pour nous rendre participants de la vie divine. Oui, "comme ils avaient aimé les siens qui sont dans le monde. Il les aima jusqu'au bout"

Frères et Sœurs,

Le Jeudi Saint n’est pas seulement le jour de l’institution de l’Eucharistie. Elle nous rappelle également que Jésus a lavé les pieds de ses apôtres. Ce geste a plusieurs significations.
D’abord au temps de Jésus, le lavement des pieds était un geste d’accueil accompli par des serviteurs non juifs, à l’égard des hôtes de leur maître. Le lavement des pieds est un geste d’extrême abaissement, un geste d’esclave.
En lavant les pieds de ses disciples, Jésus se fait donc lui-même leur serviteur et même leur esclave.
C’est pour cela que Pierre a protesté vivement en voyant Jésus s’agenouiller pour lui laver les pieds.
Mais à travers ce geste, Jésus prépare ses apôtres par avance au scandale de la croix. Le lavement des pieds montre que le triomphe et la gloire du Christ passent par le sacrifice et par le service: « et c'est aussi le chemin de tout chrétien ». « Pour être grand, il faut d’abord apprendre à être petit. L’humilité est la base de toute véritable grandeur ». L’homme n’est grand qu’à genou devant Dieu son Créateur. (Napoléon Bonaparte et Bossuet)

Frères et Sœurs,

Une autre signification du lavement des pieds, est la mise en garde contre l’orgueil spirituel, mise en garde contre la tentation du disciple du Christ à se faire servir plutôt que de servir. Le disciple du Christ n’est pas plus grand que son maître qui s’est présenté comme celui qui sert, comme humble et pauvre. C’est un exemple que je vous ai donné” “Vous aussi vous devez vous laver les pieds les uns aux autres” (Jn13, 14).

Le lavement des pieds nous invite aussi à nous laisser purifier par Dieu, à le laisser nous rendre capables de la communion avec lui et avec nos frères. Nous avons besoin de ce lavement des pieds, de ce lavement des péchés quotidiens, dit Benoît XVI.
Frères et Sœurs,

La belle liturgie du Jeudi saint, prévoit, après la messe, un temps d’adoration qui dure toute la nuit. Nous nous rappelons que dans la nuit où il fut livré, Jésus a connu l’abandon et la solitude. C’est la nuit de la trahison de Judas et du reniement de Pierre.
Que cette nuit d'adoration devant le Très Saint Sacrement, nous donne l’occasion de dire notre amour au Seigneur et notre reconnaissance devant le mystère de notre Rédemption. Amen

 

Date de publication: 2019-04-18 00:00:00 Version Imprimable