DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : COMMENT ETRE JEUNE CATHOLIQUE DANS LE CONTEXTE AFRICAIN AUJOURD’HUI

COMMENT ETRE JEUNE CATHOLIQUE DANS LE CONTEXTE AFRICAIN AUJOURD'HUI
Au lendemain de la publication de l’exhortation apostolique post-synodale « CHRISTUS VIVIT » (Le Christ vit) du Saint-Père FRANÇOIS aux jeunes et à tout le peuple de Dieu, nous avons voulu porter un regard Africain sur ce texte et voir ce qu’il apporte de nouveauté à la jeunesse Africaine dans son ensemble et à nos jeunes dans le diocèse tout particulièrement.
Jésus est «jeune parmi les jeunes afin d’être un exemple pour les jeunes » (CV n° 22). Alors pour savoir ce que doit être les jeunes d’aujourd’hui, il suffit d’identifier ce que Jésus a été et comment il a investi sa jeunesse. Après il nous reviendra de l’adapter aux contextes particuliers des sociétés africaines. Car chaque personne est fils ou fille de son temps et de son milieu.

Dans l’exhortation apostolique post-synodale « CHRISTUS VIVIT » n° 27, il est écrit qu’à « l’étape de sa jeunesse, Jésus s’est “formé”, il s’est préparé pour réaliser le projet que le Père avait pour lui ».
1. La formation
Etre jeune aujourd’hui, c’est être en formation, en quête des ressources et compétences nécessaire pour réaliser le projet de sa vie.
Cela suppose qu’on a eu déjà à discerner son appel et à définir son éventuel chemin. Ce travail de recherche de soi se réalise souvent au cours de l’adolescence, période où l’individu s’éveille à soi, découvre sa différence et défini ses modèles adultes. Cela requiert de la curiosité et de l’ouverture aux autres et aux mondes, du « désir réel de développer les capacités qui se trouvent en eux pour apporter quelque chose au monde » (CV n°84). L’Afrique n’a plus de politique éducative et cet état de fait est un cancer qui pourrira la vie de milliers de personnes dans les années à venir et même pour la vie de la nation.
En effet, les jeunes « sont le présent de Dieu ; ils se trouvent dans une période de la vie où ils commencent à assumer diverses responsabilités, en participant avec les adultes au développement de la famille, de la société, de l’Eglise » (CV n°64).


2. Prendre sa place au côté des adultes
« La jeunesse n’est pas une chose qu’on peut analyser de manière abstraite. En réalité, “la jeunesse” n’existe pas ; il y a des jeunes avec leurs vies concrètes. Dans le monde actuel, marqué par les progrès, beaucoup de ces vies sont exposées à la souffrance et à la manipulation » (CV n°71.). Vu sous cet angle, être jeune aujourd’hui, c’est oser prendre sa place aux côtés des adultes pour apporter sa vitalité à la construction de nos communautés de vie. Jeune de l’Afrique, quelle est ta place dans l’édification de nos sociétés ? En quoi notre manière d’être et de faire renouvelle les habitudes ? Cela requiert de la positivité, de l’endurance dans les difficultés.
En gros, l’exhortation par la voix du pape décrit le jeune en son n°139 : Un jeune dit le pape est « un garçon ou une fille au pied agile qui cherche sa voie, qui entre dans le monde et qui regarde l’horizon avec les yeux pleins d’espoir, pleins de l’avenir et aussi d’illusions, » qui connait ses racines tout en étant prêt à se décoller vers le mieux.
Du coup, la jeunesse n’est pas que la désinvolture, la superficialité et la force brute. C’est aussi la sagesse du réalisme et la force de se donner un idéal à suivre. Etre jeune aujourd’hui, c’est ne pas avoir peur de se tromper ni honte de revenir sur ses pas car le droit à la perfection (de se corriger s’il le faut) fait du jeune un artisan infatigable, un candidat à la conquête de son bien-être et de celui de sa communauté.
Au terme de cette courte réflexion, il faut retenir que le jeune chrétien d’Afrique est un jeune d’Afrique partageant les mêmes réalités sociales avec d’autres jeunes d’autres confessions religieuses. Il a les mêmes défis sinon plus que les autres car sa foi chrétienne fait de lui un témoin, une lumière pour les autres.
Je pense pour terminer qu’il faut alterner aujourd’hui la morale et l’enseignement social de l’Eglise pour sensibiliser le jeune chrétien sur la nécessité de la formation pour son insertion dans la société et pour un vrai engagement dans l’Eglise. Cela demande aussi d’avoir un leadership, un idéal de vie c’est-à-dire un repère et la jeunesse de Jésus dans les évangiles comme le pape François l’a exposé dans l’exhortation « CHRISTUS VIVIT » doit nous interpeller afin qu’il soit vraiment notre modèle. Nos églises d’Afrique ont un immense chantier qui est en même temps un défi : celui de bâtir de vraies pastorales de la jeunesse pour que la relève soit vraiment assurée.
P. MENSAVI Antoine.
 

Date de publication: 2019-04-30 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION EN LA SOLENNITE DE LA SAINTE TRINITE
Le dimanche dernier nous avions tous célébré la Pentecôte, manifestation du Saint Esprit, troisième Personne de la Trinité. Et nous avons v

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2019 Diocèse de Kpalimé