DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 3ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE C / RP GAKPE AUGUSTIN

Bien chers frères et sœurs.
Nous venons de relire dans l’Evangile l’un des récits les plus émouvants des apparitions de Jésus ressuscité : celui de sa manifestation aux disciples sur le bord du lac de Tibériade. Les disciples, gagnés par la déception et le désarroi après la passion et la mort de leur maître Jésus Christ, sont retournés à leurs activités professionnelles, comme pour oublier les derniers jours de leur mésaventure.
Mais Jésus en leur demandant de ‘’ jeter le filet à la droite de la barque ‘’ et en leur donnant du poisson à manger, veut les soutenir et affermir leur foi en sa victoire de la vie sur la mort. Même si la pleine manifestation de cette victoire est encore objet d’espérance ; nous devons reconnaitre que c’est une espérance qui ne saurait tromper, et que les apôtres et par ricochets tous les croyants voudraient faire partager à tous. Ceci vient expliquer le sens et le fondement aux différentes apparitions et manifestations du ressuscité à ses disciples ; et fait d’une part du temps pascal, le temps de l’Eglise, c’est-à-dire celui du témoignage et de la prédication dont rien, ni personne ne doit détourner : ‘’il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes’ En ce sens, les humiliations subies pour le nom de Jésus, loin de décourager, donnent de l’assurance à ceux qui se conforment à la volonté et au dessein de Dieu.
D’autre part le temps pascal de l’Eglise est aussi celui de la mission toujours laborieuse. Il peut arriver qu’on peine, sur le chemin de la foi, toute une vie, dans la nuit, sans voir de résultat probant. Mais il ne faut pas croire pour autant qu’on travaille en vain. Le Seigneur attend, sur l’autre rive que ses serviteurs aient achevé leur travail. A leur retour, ils trouveront, préparer par ressuscité, le repas du festin royal dont l’Eucharistie est l’anticipation ; là ils découvriront avec émerveillement, l’extraordinaire résultat de leurs efforts, apparemment inutiles.
Par ailleurs, en considérant les interventions de Pierre dans la première lecture, nous découvrons deux logiques ; la logique de Dieu et celles des hommes.
La logique des hommes consiste à penser qu’un malfaiteur on le supprime et on ne peut pas lui faire la publicité après sa mort. Et Jésus aux yeux des autorités est un imposteur qu’on a supprimé, et c’est normal. C’est même, un devoir de l’empêcher d’endoctriner un peuple enclin à se fier à n’importe quel prétendu messie. Donc, Jésus Christ qui a été condamné, exécuté, pendu, est un maudit, même de Dieu.
Mais la logique de Dieu est autre chose. Oui, il a été exécuté. Toutefois, contre toute attente, non seulement il n’est pas maudit par Dieu, mais aussi, il est élevé par Dieu, il devient le Chef, le Sauveur : ‘’Jésus que vous aviez exécuté en le pendant au bois du supplice ; c’est lui que Dieu, par sa puissance, a élevé en faisant de lui le Chef, le sauveur, pour apporter à Israël la conversion et le pardon des péchés’’. Cette déclaration de Pierre, est une aberration pour les Juifs, car selon eux si la conversion et le pardon des péchés sont apportés à Israël, cela signifie que les promesses sont accomplies. Or les Juifs sont toujours dans l’attente du Messie qui viendra accomplir la promesse faite à leurs aïeux.
Demandons à Dieu de nous donner l’Esprit de discernement et de témoignage afin que nous demeurions toujours fidèles à nos engagements vis-à-vis de Lui. Amen !

Date de publication: 2019-05-04 00:00:00 Version Imprimable
L'EVEQUE
Mgr ALOWONOU Benoît
Evêque de Kpalimé

«POUR l'AMOUR DE MA PATRIE»
MESSAGE DES ÉVÊQUES DU TOGO NOVEMBRE 2018
MEDITATION DE LA SEMAINE

MEDITATION DU 16eme DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP PRUDENCE YAWO
Dimanche dernier, il s’agissait de vivre au concret, l’amour de Dieu qui est sa plus précieuse loi, inscrit dans notre c&oeli

::.La suite

HOMELIES ET TEXTES DE MGR
"
NOS LIENS
CATECHESE DU PAPE JEAN PAUL II
SUR LE PRETRE
| Administration | | Nous écrire | Webmail
© 2009-2019 Diocèse de Kpalimé