DIOCESE DE KPALIME
*Suivez les méditations de Mgr Benoît ALOWONOU durant le Temps de l'Avent sur notre site *Fructueux temps de l'Avent à tous *Mgr BARRIGAH-BENISSAN Nicodème, Nouvel Archevêque Métropolitain de Lomé  *Thème de l'année pastorale 2019-2020: Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 30ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE-ANNEE C / RP AWU JULES

« Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé » (Lc 18, 14)
Chers lecteurs et lectrices,
En ce trentième dimanche du temps ordinaire, le Seigneur nous invite à jeter un regard sur nous-même non pas pour paraître devant les hommes mais comme nous sommes devant lui.
La parabole du pharisien et du publicain, deux personnes qui montent au Temple pour prier est l’image que nous présentons de nous-même devant Dieu.
En effet, le pharisien en se vantant de ses bonnes œuvres : « Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes : voleurs, injustes, adultères. Je jeune deux fois par semaines et je verse le dixième de ce que je gagne », ne prie pas Dieu mais se prie lui-même en se donnant en spectacle. Il s'est rempli de lui-même. Sa prière ne monte pas vers Dieu mais il est lui-même le début et la fin de sa prière.
« Nous touchons du doigt ici une certaine perversion spirituelle qui consiste à imaginer que ce sont nos bonnes œuvres qui nous valorisent devant le Seigneur » (Père Jésuite Michel Ntangu).
Le publicain de son côté dans son attitude de se tenir à l’écart, à distance est pareille aux lépreux qui selon la loi ne doivent pas être parmi les gens. Il reconnaît qu’il n’est rien si Dieu ne le justifie pas c’est pourquoi ses premiers mots furent : « Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis ».
Quelle est donc le message théologique de cet évangile?
D’abord, il ne suffit pas d’avoir l’intention de prier pour être exaucé mais il faut avoir un cœur pauvre et ouvert à Dieu.
En présentant le contenu de la prière de ce pharisien, le Seigneur veut nous éviter de tomber dans le piège d’un mignon péché : l’orgueil spirituel.
Ensuite, comme le publicain ayant ce cœur pauvre qui s’ouvre à Dieu seul. « Ne prions pas tout simplement pour être vu et être reconnu comme une personne pieuse. Mais cherchons à entrer en relation d’amour avec le Seigneur. Dieu ne nous blâmera pas parce que nous avons jeûné pendant un mois, pour avoir versé notre dîme. Dieu regarde notre être intérieur, c’est-à-dire notre cœur, notre relation d’amour pour Lui. Nous reconnaître pécheur, comme le publicain, c’est reconstruire cette relation dénuée de notre orgueil spirituel afin d’accueillir dans la joie la miséricorde et le don de la justification qui vient de Dieu tout seul. Amen ! »

Date de publication: 2019-10-26 00:00:00 Version Imprimable