DIOCESE DE KPALIME
THÈME DE L ANNÉE PASTORALE: "NOUS SOMMES LE PEUPLE QU'IL CONDUIT DE SA MAIN. MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST ". Visitez notre page facebook "diocèse de Kpalimé". Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2018 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2017-2018
ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DU 18ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP MESSAVI ANTOINE

MEDITATION DU 18ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE C / RP MESSAVI ANTOINE
Que reste-il à l’homme de toute sa peine ?
Bien aimés du Seigneur,
L’homme créé à l’image du Dieu Eternel ne devrait pas être un simple passager d’une vie qui passe, le matin il fleurit et change, le soir il fane et dessèche simplement au point où personne n’en garde souvenir ; car au-delà de ses limites, il porte en lui, comme dans des vases fragiles, l’immense trésor d’immortalité que la 2ème lecture qualifie de " ce qui n’appartient pas qu’à la terre ». Sans ces trésors spirituels et moraux, l’homme serait compté naturellement parmi les vanités.
Vanité des vantés, tout est vanité ; cependant celui qui craint le Seigneur, qui ne vit pas uniquement aux soldes de ses ambitions, qui entretient en lui la vie de Dieu reçue au baptême et se renouvelle au rythme des Eucharisties quotidiennes, qui a soif de la vérité, qui prend de la hauteur et qui essaie de se rendre utile pour les autres ne verra pas ses jours effacés comme une ombre au milieu de la nuit. Parce que vieillissant, dit le psalmiste, le juste fructifie encore ; mort, il vivra pour toujours dans le cœur de ceux et celles qui ont croisé ces chemins.
Certes, poussé par l’instinct de survie, l’humain a tendance à consacrer inconsciemment toute sa vie à ce qui, à ses yeux, le rendra immortel : les progénitures, les terres, les maisons, bref les richesses de ce monde. Malheureusement tout cet héritage matériel ne peut perdurer que si les bénéficiaires ont reçu en prémisse un héritage spirituel qui leur permettra de faire un bon usage des choses d’ici-bas afin de gagner les choses d’en-haut. Dans cette perspective, se soucier de la transmission des biens matériels est une bonne chose, mais assurer que les valeurs, les idées, notre foi soient transmisse de génération en génération est bien meilleure. Car la vraie pauvreté n’est pas l’absence des biens matériels mais celle des idées, de la conviction et des croyances.
« Seigneur, apprends-nous la vraie mesure de nos jours et, consolide pour nous l’ouvrage de nos mains » Amen

Date de publication: 2019-08-03 00:00:00 Version Imprimable