DIOCESE DE KPALIME
*TRIDUUM DE PRIÈRE POUR LA PAIX À L'APPROCHE DE L'ÉLECTION PRESIDENTIELLE AU TOGO. À Kpalimé, 17 février : Pardon de Dieu, 18 février: Lumière du Saint Esprit, 19 février : Adoration du Saint Sacrement, intercession de la Vierge Marie et des saints Patrons du Togo *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU Souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE LA CET A LA VEILLE DE L'ELECTION PRESIDENTIELLE DE 2020
MESSAGE DE MGR ALOWONOU :TRIDUUM DE PRIÈRE À L'APPROCHE DE L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU EN LA SOLENNITE DE LA NATIVITE DU SEIGNEUR A LA CATHEDRALE LE 25 DECEMBRE 2019

Frères et Sœurs,
Dans la sainte nuit de Noël, nous sommes allés avec les bergers à la crèche de Bethléem, pour voir et adorer l’Enfant-Dieu né de la Vierge Marie.
Ce matin, st Jean nous parle à son tour de Noel mais sans aucun mot sur l'Enfant Dieu couché dans une mangeoire. Rien sur les anges qui ont annoncé la naissance du Sauveur dans la ville de David, rien sur les bergers qui sont allés voir ce que les anges ont annoncé.
St Jean nous parle du mystère de notre salut comme une révélation : Dieu se révèle à l’homme en prenant chair de sa chair. Il nous dit que Celui qui est né de la Vierge Marie est « la Parole qui était au commencement et par qui tout a été fait ». Il dit le sens de l’Incarnation : quel est ce sens : faire de nous des enfants de Dieu, des êtres nouveaux, nés, non plus de la chair et du sang, mais de Dieu. « Tous ceux qui ont reçu le Verbe de Dieu, ceux qui croient en son nom, c’est à dire chacun de nous, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu. Ils ne sont pas nés de la chair et du sang, ni d’une volonté charnelle, ni d’une volonté d’homme : ils sont nés de Dieu ».
C’est quoi être né de Dieu ? Être né de Dieu, c'est accueillir la vie nouvelle qui s'est manifestée dans la venue du Sauveur.
Frères et Sœurs,
Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous.
En ce jour où le monde entier fête dans la joie la venue de l’Enfant de Bethléem, St Jean nous invite à contempler la divinité de celui qui a pris notre humanité. Dieu nous dit la dignité de notre humanité, notre humanité rachetée et aimée de son Créateur et Sauveur : « On ne te nommera plus délaissée, On ne nommera plus ta terre désolation… Car l'Eternel met son plaisir en toi, Et ta terre aura un époux (Isaie,62,4) ».
Jésus a assumé notre humanité et nous demande de l’assumer à notre tour avec foi et courage ? Avec confiance en Dieu. N’ayons pas peur de notre humanité, de ses faiblesses, de ses limites, car nous avons reçu la grâce d’être des hommes et des femmes debout, car le Fils de Dieu vient nous donner sa plénitude : « Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce. ».
N’ayons pas peur de vivre car Celui qui a pris notre humanité désire nous donner la vie en abondance. Sans moi vous ne pouvez rien faire, il est le Dieu qui nous rende capable de réaliser ce qui est humainement impossible.
N’ayons même pas peur de mourir car celui qui a pris notre humanité a revêtu notre corps mortel de l'immortalité (1 Cor 15, 54). Il nous donne la vie éternelle.
Mais la vie éternelle qui est dans le Fils est donnée à ceux qui croient en son nom, à ceux qui l'accueillent. Or, hier comme aujourd'hui, "Il est venu chez les siens et les siens ne l'ont pas reçu".
Jésus est venu sauver tous les hommes et tous les hommes sont devenus les siens dans le Père. Accueillir Jésus, c’est pour chacun de nous, rendre actuel le message de Noël : Dieu avec nous !
Avons-nous accueilli le Sauveur qui nous est donné ? Si Marie et Joseph venaient aujourd'hui dans nos auberges et nos lieux d'accueil, pour la naissance de Jésus, trouveront- t-ils une place pour y déposer l'Enfant-Dieu ? Nous l'accueillons lorsque nous lui ouvrons la porte de nos vies, lorsque nous lui laissons toute la place dans nos actes, nos pensées, nos paroles.
Frères et Sœurs,
Jésus, la parole éternelle du Père a pris notre chair afin qu'en lui chacun découvre son semblable, un frère.
Désormais, Il est partout où l’on souffre, où l’homme est humilié, où l’innocent est mis au banc des accusés, partout où l’homme meurt, partout où des enfants sont blessés. Il est aussi celui qui est glorifié partout où l’homme est aimé. Il dira " chaque fois que vous avez fait toutes ces choses à ceux-ci qui sont mes frères, c’est à moi que vous l'avez fait".
Le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous !
Tel est le dessein d’amour du Père, telle est l’espérance que nous recevons en ce jour de Noël.
Le Verbe de Dieu l’Emmanuel, est né aujourd'hui.
Que par la prière de la Vierge Marie la mère admirable du Sauveur, et de Joseph, son très chaste époux, nous parvenions à la joie du ciel.
JOYEUX NOEL !

 

Date de publication: 2019-12-25 00:00:00 Version Imprimable