cse Diocese de Kpalime
DIOCESE DE KPALIME
La C.E.T déplore le fait que l’Archevêque de Lomé, Mgr BARRIGAH-BENISSAN et Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH n’aient pas été autorisés à aller porter assistance à Mgr Philippe KPODZRO * Cliquez ici pour lire les nouvelles DIRECTIVES DIOCÉSAINES pour prévenir et lutter contre le coronavirus: * Mesures de la CET pour prévenir et lutter contre le coronavirus:(1) Suspension des célébrations eucharistiques jusqu'à nouvel ordre; (2) Célébration des sacrements suspendus à l'exception du sacrement de la réconciliation avec restriction.(3) Les exercices de piété et les rassemblements suspendus. (4) Les séminaires, écoles et l'UCAO-UUT fermés jusqu'à nouvel ordre. * Fructueux et saint temps de Carême à toutes et à tous *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE MGR BENOIT ALOWONOU POUR LE CAREME 2020
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 2eme DIMANCHE DE CAREME – ANNEE A / RP PRUDENCE YAWO

Bien chers frères et sœurs,
Au premier dimanche de carême, nous étions appelés à laisser Jésus, le nouvel Adam, agir en nous pour réparer en nous l’humanité perdue, à travers son obéissance et sa résistance à la tentation. En ce deuxième dimanche, nous devons répondre à l’appel de Dieu comme Abraham, afin de resplendir de la lumière du Christ et devenir fils de Dieu en Lui.

1- Jésus est le révélateur réel de la gloire de Dieu.

La transfiguration de Jésus est l’événement ultime qui confirme sa filiation divine à ses apôtres. Jésus qui est critiqué par les scribes, les pharisiens et les grands prêtres, confirme aujourd’hui à ceux qui se chargeront de relayer son message, la gloire dont bénéficieront ceux qui répondront à son appel. La brillance de sa personne et la présence de Moïse et d’Élie, sont le signe qu’il est le dernier à révéler Dieu et qu’il est plus grand que les premiers. Ces derniers représentent la révélation d’avant Jésus, celle de l’Ancien Testament. La nuée lumineuse signifie la présence réelle de Dieu et son ultime manifestation en Jésus. C’est pourquoi aujourd’hui, ce qui était dit à Jésus seul au début de son ministère (après son Baptême), est redit à ses apôtres avec une nouveauté : écoutez-le ! (Mt 17,5) Il faut écouter le Christ pour que Dieu renouvelle en nous sa gloire.
2- Abraham nous apprend à répondre à Dieu.

Dans chaque manifestation divine se cache un appel. Dans l’Évangile de la transfiguration, nous sommes appelés à écouter le Fils unique de Dieu. Voilà pourquoi il est bon de trouver dans le livre de la Genèse en première lecture, un modèle de ceux qui répondent à l’appel de Dieu : Abraham. Tout comme Jésus, pour rencontrer Dieu amène ses disciples à l’écart sur une montagne, Abraham avait déjà, homme qu’il était, répondu à l’appel de Dieu de quitter ses biens, afin d’être transformer (Gn 12,1-2). As-tu peur, toi d’être transformé par Jésus ? Cette réponse à Dieu crée une conséquence : Tous ceux qui répondront de la manière d’Abraham à l’appel de Dieu à la conversion (transfiguration du chrétien) seront bénis comme lui et resplendiront comme le Christ.
3- Appelés à être fils dans le Fils.

Dieu nous demande d’écouter son Fils, et alors, nous deviendrons nous aussi, tissés sur Lui, de vrais fils du Père. Si nous répondons à Dieu spontanément comme Abraham, nous sommes sûrs d’être des fils de Dieu en Jésus car il a fait ce que Jésus lui aurait demandé de faire : se détacher des biens terrestres, et le suivre dans la confiance, accepter la souffrance à cause du Royaume. Et Saint Paul conseille son fils Timothée de ne pas avoir honte ou peur de la croix du Seigneur (2Tm 1,8) car c’est par elle qu’il achète notre relèvement (résurrection). La croix, c’est la marche confiante avec Jésus qui seul, sait où il nous conduit. Donc, la splendeur que Jésus nous révèle est celle de la vie d’immortalité grâce à l’Évangile. Et nous devons toujours y écouter Jésus tout en imitant la docilité et la confiance d’Abraham pour devenir nous aussi, des fils bien aimés rayonnants de la gloire du Père.

Prions : Daigne Seigneur, grâce à cette Eucharistie, disposer nos cœurs à écouter Ton Fils bien aimé, en imitant la confiance et la docilité d’Abraham, notre père dans la foi, afin de resplendir de la gloire des fils de Dieu. Amen !

Date de publication: 2020-03-07 00:00:00 Version Imprimable