cse Diocese de Kpalime
DIOCESE DE KPALIME
La C.E.T déplore le fait que l’Archevêque de Lomé, Mgr BARRIGAH-BENISSAN et Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH n’aient pas été autorisés à aller porter assistance à Mgr Philippe KPODZRO * Cliquez ici pour lire les nouvelles DIRECTIVES DIOCÉSAINES pour prévenir et lutter contre le coronavirus: * Mesures de la CET pour prévenir et lutter contre le coronavirus:(1) Suspension des célébrations eucharistiques jusqu'à nouvel ordre; (2) Célébration des sacrements suspendus à l'exception du sacrement de la réconciliation avec restriction.(3) Les exercices de piété et les rassemblements suspendus. (4) Les séminaires, écoles et l'UCAO-UUT fermés jusqu'à nouvel ordre. * Fructueux et saint temps de Carême à toutes et à tous *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE MGR BENOIT ALOWONOU POUR LE CAREME 2020
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 2ème DIMANCHE DE PAQUES – ANNEE A / RP ALBERT KLUTSE

Bien aimés frères et sœurs,
Chers lecteurs et lectrices,

Le deuxième dimanche Pâques appelé encore dimanche de la divine miséricorde a été instituée par Saint Jean Paul II en l’an 2000 à l’initiative de Sainte Faustine. La miséricorde en fait c’est l’amour débordant du cœur de Dieu pour toute l’humanité. Ainsi pour ce dimanche, on perçoit dans les textes que l’Eglise nous propose, comment une communauté des croyants doit s’accepter pour vivre ensemble et montrer la miséricorde dans l’Eglise et dans le monde. Ensuite, de l’amour de la communauté, les croyants pourront recevoir l’Esprit Saint pour le pardon des péchés. Enfin, renaitre à une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus.

Communauté des croyants, communauté d’amour.

Frères et Sœurs,
Dans la première lecture de ce dimanche, il se dégage quatre axes qui fondent la communauté des croyants pour être ce visage de la miséricorde de Dieu dans le monde. D’abord, la communauté doit se nourrir de la Parole de Dieu. De plus, elle doit entretenir une communauté de vie fraternelle et vivante qui est le signe de l’amour même de Dieu. Ensuite, elle doit pratiquer la charité, jusqu’au partage des biens. Enfin, la communauté doit se rassembler pour le repas du Seigneur et pour la louange. De ces quatre grands axes ou piliers, on ressortira que tout cela est possible si chacun met Dieu au centre. Alors la vie chrétienne tournera autour de LUI seul.
La réception de l’Esprit Saint pour le pardon des péchés.
Comment peut-on recevoir l’Esprit Saint ? Ou dans quelle attitude faut-il être pour l’avoir ? Comme je le signifiais plus haut, il revient à dire qu’il faut une attitude d’amour basée sur une foi vivante. En effet, dans l’Evangile, Jésus communique sa paix et son Esprit à ses disciples : Il dit « la paix soit avec vous ». Cette paix, nous en avons encore besoin aujourd’hui surtout en ces temps difficiles que l’humanité traverse. Mais pour recevoir la paix et l’Esprit de Dieu, il faut être dans les dispositions requises. Il faut avoir foi en Jésus le ressuscité. C’est en son nom seul que tout redevient neuf.


Cher(e)s lecteurs et lectrices, 
L’apparition de Jésus aux disciples alors que les portes étaient verrouillées montre que désormais il n’est plus soumis à aucune loi de l’espace et du temps. Au moment où les disciples pensent que tout est fini, Jésus est là. De même que nous aussi, Il vient toujours et très souvent quand tout semble finir : « Je ne vous laisserai pas orphelins, je viens à vous… le monde ne me verra plus, mais vous vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi » (Jn 14, 18-19).


Naissance de l’espérance grâce à la résurrection de Jésus.
Nous l’avons vu ! Il nous a parlé ! Plus de peur plus de crainte ! La résurrection de Jésus constitue donc l’espérance sur laquelle le croyant fonde sa nouvelle existence. Comme le rappelle saint Pierre dans la seconde lecture de ce dimanche : « dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts… » (1P 1, 3-9). Alors les épreuves du chrétien sont là pour vérifier la qualité de la foi.
Rendons grâce à Dieu et supplions-le de nous accorder son Esprit Saint pour être son visage dans le monde et de faire renaître l’espérance dans les cœurs grâce à la résurrection de son Fils. Amen.

Date de publication: 2020-04-18 00:00:00 Version Imprimable