DIOCESE DE KPALIME
*1984 - 28 juillet - 2020 : Heureux 36 ans de sacerdoce à notre évêque Mgr Benoît Alowonou *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
MESSAGE DE MGR BENOIT ALOWONOU POUR LE CAREME 2020
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
DECISIONS-NOMINATIONS 2019-2020 - DIOCESE DE KPALIME

NOMINATIONS
2019-2020
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : JE REVE GRAND POUR MON EGLISE

JE REVE GRAND POUR MON EGLISE
Je rêve d’une Eglise amicale, simple et joyeuse où la belle relation entre les personnes serait la première chose que l’on remarquerait ;
je rêve d’une communauté chrétienne où le défi du nombre ne plonge pas dans l’anonymat complet les personnes les plus modestes, discrètes et timides ;
je rêve d’une assemblée paroissiale où le besoin du renouvellement permanant et adapté ne botte pas en touche ceux dont la cadence semble irrégulière ;
je rêve d’une famille de Dieu où la différence de culture, coutumes et compréhension de l’existence ne constitue pas un frein à l’expansion de l’amour ni à l’éclosion d’une vie fraternelle ;
je rêve enfin d’une organisation de la vie commune où la valorisation légitime de l’endogroupe laisse suffisamment de place au désir audacieux de courir à la rencontre et à la découverte de l’autre car le vivre ensemble repose sur une idée toute simple, à savoir que chacun est concerné par ce qui arrive aux autres, que ce qui nous unit est plus fort et essentiel que ce qui nous sépare ou différencie.
Au-delà des difficultés que l’église primitive a rencontrées, nous pouvons admirer sa capacité de s’adapter aux circonstances nouvelles, d’innover tout en restant fidèle à l’essentiel de sa mission. Aujourd’hui encore, l’Eglise fait confiance au sensus fidei de ses enfants, elle a besoin de l’intuition de tous. Partageant le même sacerdoce et envoyés comme des pierres vivantes, chacun a une place à occuper, un rôle à jouer dans la construction de la vie de sa communauté et ceci en fonction de ses qualités et de ses fragilités. Peut-être que les longues semaines de confinement ou de vie intérieure ont aidé à une meilleure connaissance de soi et qu’une fois sortis de nos maisons, nous saurons davantage comment œuvrer à l’avènement d’un monde plus juste et fraternel.
Je termine cette méditation en vous invitant à la prière en compagnie de st François d’Assise :
Seigneur, dans le silence de ce jour naissant,
je viens te demander la paix, la sagesse, la force.
Je veux regarder aujourd’hui le monde
avec des yeux tout remplis d’amour;
être patient, compréhensif, doux et sage;
voir au-delà des apparences
tes enfants comme tu les vois toi-même,
et ainsi ne voir que le bien en chacun.
Ferme mes oreilles à toute calomnie;
garde ma langue de toute malveillance;
que seules les pensées qui bénissent demeurent en mon esprit;
que je sois si bienveillant et si joyeux
que tous ceux qui m’approchent sentent ta Présence.
Revêts-moi de ta beauté, Seigneur,
et qu’au long de ce jour, je te révèle. Amen.

P. MESSAVI ANTOINE

Date de publication: 2020-05-09 00:00:00 Version Imprimable