DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DE LA SOLENNITE DU SAINT SACREMENT DU CORPS ET DU SANG DU CHRIST - ANNEE A / PRUDENCE YAWO

Frères et Sœurs,
La Sainte Trinité nous a appris la vie de communion que nous pouvons vivre avec Dieu et entre nous. Le Saint Sacrement que nous célébrons aujourd’hui est la sève qui nourrit en nous cette vie divine, même étant sur la terre ; raison pour laquelle on peut la nommer ‘’Communion’’.
1- La Manne dans le désert du Sinaï.
La Manne préfigurait le Saint Sacrement. C’est la nourriture qui a préservé la vie peuple de Dieu en proie à la faim au désert. Le peuple de Dieu a en réalité, passé l’épreuve de la faim au désert, et n’a jamais manqué l’aide de Dieu (Dt 8, 2). Ce pain a été pour eux la nourriture salutaire dans le désert du Sinaï. Cependant, ce n’était pas le pain dont les hommes ont continuellement faim (Dt 8, 3). Il n’est que son signe. Le pain dont l’homme a toujours faim, c’est le verbe qui sort de la bouche de Dieu, qui a pris chair et qui donne la vie éternelle. C’est par lui que Dieu dirige spécialement le peuple de ceux qu’il a choisi.
2- Le Saint Sacrement dans le désert de la vie.
Jésus est le pain de vie car son Corps et son Sang introduisent en nous la vie divine et nous unit à la communion trinitaire. Par lui, la vie éternelle commence pour nous dans le désert de notre monde déchiré. Chair et Sang en culture hébraïque désigne l’homme entier dans sa condition mortelle, voilà pourquoi il n’y a communion que si elle se fait sous les deux espèces, surtout par le célébrant. Alors, Jésus veut que nous fassions nôtre, la sienne qui est glorifiée, afin que par-là, il puisse nous communiquer sa divinité. Cette Eucharistie (Messe), est l’expression la plus forte de notre de notre union à Dieu dans le Christ (Jn 6, 54-46). Le Christ nous y transforme et nous unit à sa vie. C’est pour cette raison que le chrétien doit éviter de se passer de ce moment spécial.
3- C’est la communion de vie éternelle.
Ce pain que nous rompons à la table du Seigneur est pour chacun, la rencontre avec le ressuscité qui fait ainsi de nous, un seul corps (1Co 10, 17). Cela ne signifie pas que nous nous sentons plus unis ; mais que le ressuscité même nous unis tous en Lui et peut par-là, agir au sein de son peuple avec des forces nouvelles. Le Corps désigne l’Unité ; et le Sang, la vie née du sacrifice. Cette nourriture fait de nous un seul corps par participation à celle de la Sainte Trinité. En communiant au Corps et au Sang du Christ, nous accueillons en nous nous, cette communion éternelle des trois personnes divines. Voilà pourquoi nous ne devons pas nous laisser séparer de lui, ni dans l’adoration, ni dans la communion.
Prions : Donne-nous Seigneur la grâce de consolider l’unité de ton Corps glorieux, en communiant toujours au Très Saint Sacrement du Corps et Sang de Ton Fils, et de ne jamais nous en séparer. Amen !

 

Date de publication: 2020-06-13 00:00:00 Version Imprimable