DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 14ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE - ANNEE A / RP AWUTE MATHIAS

Chers frères et sœurs dans le sacerdoce baptismal,
et vous tous bien aimés de Dieu,

Les textes liturgiques que l’Église notre Mère propose à notre méditation, en ce 14ème dimanche du temps ordinaire année A, nous invite à contempler en Jésus, dont le prophète Zacharie décrit dans la première lecture, l'humble roi de paix qui vient sauver son peuple des mains des tyrans et dictateurs assoiffés de sang.
En effet, dans cette première lecture, Dieu promet à son peuple de maintenir la protection de son existence jusqu’à la venue du Messie. Le prophète voit apparaître le Messie à la fois humble et sauveur qui viendra donner sa vie pour son peuple.
La personnification de Jérusalem en fille de Sion et fille de Jérusalem représente toute la nation qui est exhortée à se réjouir comme le fait en allant au-devant d'un roi bien aimé dont on a attendu l’arrivée avec impatience et qui arrive finalement (Sophonie 3,14). Jérusalem a eu beaucoup de rois, mais aucun d'entre eux n'a été son roi par excellence dans le sens de l’expression ton roi vient à toi et qui désigne le roi promis de tout temps par Dieu ; celui dont le règne se confond avec le règne de Dieu.
Ce roi, bien que puissant, est juste, affable, débonnaire et doux. C'est ainsi que Jésus se décrit lui-même dans l’Évangile de ce jour : prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-même. (Mt11,29)
En effet, la jubilation de Jésus qui est en même temps une louange à son Père, exprimée dans le langage des psalmistes : je te loue, Père du ciel et de la terre, a provoqué en Jésus l’admiration et l’étonnement joyeux devant la simple pédagogie mise en œuvre par son Père pour le salut des hommes : Tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et tu l'as révélé au tous petits.
Jésus laisse éclater sa joie de voir les humbles se laisser faire si facilement par Dieu, et se rallier si vite à son dessein d'amour. Cette simplicité du cœur n'est pas le fruit d'une culture qui serait l’apanage des riches ; c'est une richesse de l’esprit et une clarté du regard que seule la science d'amour transmet. C'est pourquoi, quel que soit le degré de notre culture, quels que soient le brillant ou l’obscurité de notre situation, que l'on soit riche ou pauvre, lettré ou illettré, travailleur ou chômeur, homme libre ou esclave, la vie authentique, quotidienne est faite de petites choses ; et une existence chrétienne pèse, en définitive, uniquement par son poids de charité.
Oui, chers frères et sœurs, tel a été, tel est encore, le bon plaisir du Père que les plus humbles gardent toutes leurs chances face au Règne de Dieu qui vient sur terre. Aujourd’hui, la communauté chrétienne doit défendre contre la tentation des nouveau scribes (Sectes, et courant de pensée dit vérité absolue) à travers la vie d’humilité, de pardon et de charité. Alors sommes-nous invités à l'école du Christ, pour apprendre de Lui, les vertus d’humilité et de douceur.
Que l’Eucharistie de ce jour nous libère du poids de notre égoïsme et de notre agressivité qui sont le joug et le fardeau que Jésus même nous demande de déposer sur Lui en ce jour.

 

Date de publication: 2020-07-04 00:00:00 Version Imprimable