DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 18ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP ALBERT KLUTSE

Bien-aimés dans le Seigneur,
Loué soit Jésus-Christ !

Toujours dans la joie de dimanche, l’Eglise notre Mère nous donne des textes à méditer. Pour ce dimanche, ces textes nous parlent de comment par la pitié de Jésus envers la foule, il leur multiplia les pains après la guérison. Ensuite, l’invitation de Dieu par la bouche du prophète Isaïe à tous ceux qui ont faim et soif à venir manger de bonnes choses. Enfin, Saint Paul, dans la deuxième lecture, voit dans la miséricorde Dieu que rien ne peut séparer l’homme, de son amour qu’Il a manifesté dans le Christ Jésus.
La pitié de Jésus envers la foule.
Jésus est toujours sensible aux maladies, aux souffrances et aux difficultés des hommes. Ayant appris la mort de Jean-Baptiste, Il se retire en un lieu isolé pour prier. Dans sa stupéfaction, la foule le suit et Il en est touché. Continuant sa mission d’enseigner et de guérir, il se fait tard dans ce lieu isolé où ils se trouvaient. Le soir venu, à la demande des disciples, il leur dit « Donnez-leur vous-même à manger ».
Bien-aimés dans le Seigneur,
Qu’elle serait selon vous la réaction des disciples ? Imaginez un peu le scénario. L’un des buts de la réponse de Jésus, c’est d’amener les disciples à avoir un sens social et de collaborer au salut de leur frère. Ainsi, grâce à leur ouverture dans la confiance, dans l’obéissance et avec l’entraide mutuelle, l’impossible dans l’imagination des disciples devient possible. La collaboration entre Dieu et les humains engendre toujours de bonnes choses, ici la foule est comblée. Mes amis(es) pourquoi nous suivons Jésus ? Quelle est notre part de collaboration pour participer au salut du monde ? De quoi souffrons-nous ? De quoi avons-nous faim et soif ?
Venez, mangeons de bonnes choses
La chose la plus importante que nous devons manger c’est la Parole de Dieu. Jésus, avant de guérir, enseigne d’abord et après il donne la nourriture. « Ecoutez-moi bien, dit le prophète, et vous mangerez de bonnes choses ». Oui vous serez amplement rassasiés si vous vous mettez à l’écoute de Dieu, et cela ne coûte rien.
Chers (ères) lecteurs (rices),
La présence de Dieu donne une vie riche et épanouie. Il est lui-même la parole et dans la parole. Il appelle tout le monde, et sa promesse est pour tous. Spécialement ceux qui le reconnaissent et l’écoutent. Sa providence est inlassable pour tous depuis toujours (Cf. 2R 4, 43-44). Jésus en appelant n’avait pas fait de différence entre les justes et les mauvais pour son repas, Dieu par la bouche du prophète Isaïe n’avait pas non plus fait cette différenciation, car sa miséricorde et son amour sont pour tous.
La miséricorde de Dieu couvre tout.
La corde que Dieu tend aux hommes dans la misère ne fait pas de différence, son amour est plus grand que tout. Et à Saint Paul de nous dire que rien ne peut nous séparer de l’amour de Dieu. Il exulte de joie dans sa totale confiance en Dieu et appelle les autres croyants à lui emboiter le pas pour louer Dieu pour son grand amour. Seuls nos péchés nous éloignent de Dieu mais Jésus est là, Il nous appelle tous à revenir, à reconnaitre sa présence dans le pain et le vin pour notre salut. C’est Lui cette corde dans les mains de la Vierge Marie. Et en la faisant passée dans nos doigts on trouvera le vrai chemin qui nous mènera vers Dieu et notre joie sera grande.
Disons toute action de grâce à Dieu pour son amour pour nous. Demandons-lui pardon pour nos manques de respect pour sa présence dans les miettes du pain consacré. Et demandons-lui de nous aider à ne jamais l’oublier mais à le louer à temps et à contretemps comme Saint Paul parce qu’il nous aime. Amen.

Date de publication: 2020-08-01 00:00:00 Version Imprimable