DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2020- 2021  *Thème de l'année pastorale 2019-2020 : Marchons à la suite du christ: adorons-le, annonçons-le louons-le  *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.

DÉCISION-NOMINATION 2020- 2021

Lire la nomination



THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2019-2020
MARCHONS À LA SUITE DU CHRIST: ADORONS-LE, ANNONÇONS-LE LOUONS-LE
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2019-2020
Actualités : HOMELIE DU 1er DIMANCHE DE L’AVENT – ANNEE B / RP YAWO PRUDENCE

« La vigilance ou veille se vit donc dans la prière pour demander force et sagesse, et dans le travail pour continuer l’œuvre du Seigneur et tendre vers la perfection. »
Frères et Sœurs,
Lecteurs et lectrices,

La solennité du Christ Roi de l’univers, exhortait chacun de nous à accomplir ses responsabilités envers autrui comme un serviteur qui doit rendre compte à son maître. La liturgie de ce début d’Année B, nous invite, en ce premier dimanche de l’Avent, à vivre le temps d’attente de la nativité du sauveur, en veillant dans la prière et le travail pour ainsi espérer son retour dans la gloire.
1- La prière est l’expression d’une attente.
Isaïe en première lecture nous présente une supplication du peuple de Dieu aux prises avec les épreuves. Il y rappelle les merveilles du Seigneur au passé tout en exprimant son attente de nouveaux bienfaits notamment l’appel à la venue du Sauveur. Le rappel régulier des interventions de Dieu dans l’histoire revendique son amour particulier pour l’homme. En effet, il nous a, par tous ses actes, rappelés que son Nom et sa Face nous étaient révélés en vue de notre salut. Voilà pourquoi le peuple le pressait de vite mettre fin à ses souffrances, « montagnent »(Is 63,19) qui l’empêchaient d’être vraiment libre et d’avancer vers l’intimité avec Lui. C’est une exhortation pour nous qui cherchons le Seigneur, de toujours le prier dans toutes les situations de la vie, pour qu’il vienne nous y rencontrer.
2- La prière doit être accompagnée par le travail.
Jésus répond à cet appel dans l’Évangile par le résumé des paraboles des dix vierges et des talents : la meilleure manière de l’attendre, c’est d’accomplir son œuvre sans faiblir. Les responsables de l’ Église en premiers doivent être éveillés car ils n’en sont que détenteurs de clés et non propriétaires. Le Seigneur attend chacun à son rang social. Notre engagement avec le Christ doit transparaître dans l’Église, avec la participation aux activités communautaires : prières, catéchèses, Eucharistie… et dans nos services sociaux. Il vient à nous à travers la conversion de nos frères, il vient nous donner force et sagesse, il nous rencontre dans la prière et nous rassure de sa présence intime. Il vient aussi dans notre vécu quotidien et veut nous trouver dans l’éveil du service de charité, de justice de générosité, d’équité et de paix.
3- La prière et le travail sont des attitudes d’espérance.
Saint Paul nous rappelle donc que notre confiance en la fidélité de Dieu qui nous promet son retour, doit nous donner raison d’attendre dans l’espérance. Puisque nous avons accueilli le salut venus du Christ, nous ne pouvons pas ne pas esperer son retour dans la gloire (1Co 3,5). Alors, vivre dans l’espérance que Paul nous demande, revient à vigilance que Jésus nous demande dans l’Evangile. La vigilance ou veille se vit donc dans la prière pour demander force et sagesse, et dans le travail pour continuer l’œuvre du Seigneur et tendre vers la perfection. L’œuvre du Christ pour le salut est de chercher le bien-être des hommes, en cherchant la justice, la charité, l’équité, la générosité, la paix dans toutes nos activités dans la société. Que nos avidités et orgueils ne mettent pas mal à l’aise, nos ouvriers, nos patrons, nos clients… et nous attendrons ainsi le Seigneur en veillant.
Daigne le Seigneur, par la force de cette Eucharistie, nous donner de l’espérer de la meilleure manière, en veillant dans la prière et le travail bien fait dans la charité, la justice et la générosité, afin de nous ouvrir les portes de sa gloire qu’il nous a promise. Amen !

Date de publication: 2020-11-28 00:00:00 Version Imprimable