DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Nous sommes le peuple que sa main conduit. Marchons à la suite du Christ
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.

ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : HOMELIE DU 26ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE / ANNEE B – RP AWU JULES

Frères et Sœurs,
Chers lecteurs et lectrices,

Les textes liturgiques de ce dimanche, surtout la première lecture et l’évangile nous invitent à être tolérants et à apprécier le bien qui est dans l’autre.
En effet n’étant pas avec Moise et les 70 anciens sous la tente de la rencontre Eldad et Medad ont prophétisé. Comme Jean dans l’évangile, qui voudrait empêcher cet homme qui a fait des miracles au nom de Jésus, Josué aussi voudrait les empêcher.
Frères et Sœurs,
Aujourd’hui, nous avons l’impression que plusieurs voudraient posséder Dieu et pour lui définir le champ de son action. La réponse de Moise et de Jésus, nous pousse à percevoir combien ils étaient tolérants car ils savaient que Dieu pouvait agir au-delà du cadre formel. Aujourd’hui avons-nous encore cette tolérance ? Dieu n’est pas un enfant que nous devons chercher à défendre de toutes nos forces. Comme le rappelle le titre d’un livre écrit par un prêtre Togolais « Dieu est assez grand pour se défendre tout seul » : sous un pseudo défenseur des intérêts de Dieu et de l’Eglise nous essayerons de protéger nos intérêts comme Josué et Jean. Dieu ou l’Esprit Saint ne nous demande pas d’être leurs avocats, mais nous devons être des témoins qui témoignent de la bonté, la gratuité et la miséricorde de Dieu qui voudrait que tout son peuple soit un peuple de prêtre, de prophète et de roi.
Frères et Sœurs, que ce soit dans la première lecture comme dans l’évangile, la motivation est la même : l’Esprit de Dieu se manifeste de différentes façons et ce n’est pas nous qui en avons le contrôle. « Celui qui n’est pas contre nous est pour nous ».
Cette réponse claire et sans ambiguïté de Jésus, nous rappelle que nous pouvons soi-disant défendre Dieu ou l’Eglise et être des obstacles les uns pour les autres dans la mission de l’annonce de l’Evangile. Dans ce cas, nous devenons les mains, les pieds et les yeux qui entrainent au mal. Mais au risque de rater notre objectif, il nous faut vraiment chercher ce qui nous entraine au mal et l’arracher : les désirs désordonnés, les ambitions démesurées, la recherche du pouvoir, la recherche effrénée de l’argent, l’égoïsme, l’arrogance…
Frères et sœurs,
Le détachement auquel Jésus nous invite dans les expressions couper les mains et les pieds, arracher les yeux, ne se fera pas sans un esprit de sacrifice, sans un esprit de dépassement. Il ne s’agit pas d’une mutilation ; ce qu’Il nous demande c'est de rompre d'une manière catégorique avec ces habitudes qui nous entraînent au péché. Le Seigneur attend de nous un véritable changement de vie, une vraie conversion.
Enfin, comment couper les mains et les pieds, comment arracher les yeux aujourd’hui ? Il s’agit de donner de l’eau, signe de la vie à quelqu’un. Bref, il faut avoir un bon cœur et être compatissant avec son prochain. Soyons donc ces personnes qui donnent de la vie, de la joie aux autres, qui savent être attentifs à l’autre, qui savent rendre un service à la communauté…
Que l’Esprit Saint nous éclaire et nous accompagne.

Date de publication: 2021-09-25 00:00:00 Version Imprimable