DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2018-2019
Accueillons la Parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.
ANNUAIRE DIOCESAIN 2020-2021
Actualités : HOMELIE DU PERE PRUDENCE YAWO EN LA FETE DE LA SAINTE FAMILLE ANNEE C

 

 Après avoir reconnu en l’enfant couché dans la mangeoire, le Verbe de Dieu fait chair en vue de recréer notre humanité déchue, nous sommes invités à voir aujourd’hui l’importance de la famille et de son harmonie dans la vie de l’homme, et pour la maturité de sa vie religieuse.

 

 1- La famille, foyer de formation à la vie religieuse. La première lecture nous donne l’exemple de Anne et de Elkana, parents du jeune Samuel. C’est un couple qui confiait continuellement, ensemble ses joies et ses peines au Seigneur. Dieu a répondu à leurs cris d’espérance en leur donnant un fruit, Samuel qui deviendra prophète du Seigneur. C’est leur vie spirituelle vécue en mouvement d’ensemble qui donna à Samuel de répondre à la mission que Dieu lui a confié. La famille doit être pour nous l’école de formation à l’ action de grâce à Dieu, à la vie de communion et de soumission au Seigneur. Voilà pourquoi l’homme et la femme doivent cultiver l’harmonie car les enfants d’une famille diviser ne peuvent jamais bien évoluer.

2- Dieu se révèle en l’enfant soumis à ses parents. Dans l’Evangile, Jésus nous donne l’exemple ultime du comportement de l’enfant envers ses parents. D’abord, il leur obéi en aceptant les accompagner chaque année en pèlerinage. Ensuite, sa réponse n’était pas une expression embêtante car il ne faisait que s’étonner du fait que ses parents n’avaient pas connaissance de la vocation à laquelle Dieu l’a appelé. Enfin, il les a suivi, leur était soumis et grandissait par conséquent en âge et en sagesse. L’épiphanie de la sagesse de Dieu se réalisa en lui. Jésus montre donc aux enfants que la soumission et le respect des parents, les entraîne à la maturité, leur obtient la bénédiction divine et la réussite sociale.

3- Jésus devient notre frère pour introduire en Dieu. La première épître de Jean que nous venons d’entendre, nous rappelle que le Christ est notre modèle d’enfant dans la famille chrétienne. Spirituellement, il devient notre frère pour que nous devenions par lui, des fils pour Dieu. Et charnellement, il est notre modèle d’obéissance aux parents. Alors, étant aujourd’hui chrétiens nous ne seront parvenus totalement à la dignité de fils dans le Fils que quand nous auront vécu notre relation à nos parents comme lui à Marie et Joseph. Jésus suit la foi, la conviction et la volonté unis de ses parents. Il ne choisi pas autre chose contraire. Dieu s’unit à nous à travers notre soumission à nos parents qui ont aussi le devoir de rester unis.

Daigne l’Eucharistie de cette fête, obtienne aux parents d’éduquer leurs enfants ensembles dans la crainte de Dieu, et aux enfants, la grâce de la soumission et de l’écoute, pour que nous parvenions à construire un monde meilleur des vrais fils de Dieu en Jésus ChristAmen !

 

 

 

Date de publication: 2021-12-26 00:00:00 Version Imprimable