DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.

ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DU 13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP MESSAVI ANTOINE

MEDITATION DU 13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP MESSAVI ANTOINE
Chères sœurs et frères,
En ce 28 juin, nous faisons mémoire d’un illustre fils et père de l’Eglise, saint Irénée de Lyon. Quoique ce soit par un concours de circonstance que cette célébration tombe sur un 13ème dimanche du temps ordinaire A, il ne serait pas futile de regarder les lectures proposées à travers les prismes des enseignements d’Irénée sur l’incarnation du Fils de Dieu qui, selon lui, a accepté prendre la condition humaine dans le but d’introduire les enfants d’homme au cœur de l’intimité divine. Cette conviction qu’il a défendu contre les formes d’hérésies n’était pas sans fondement biblique. Déjà dans le prologue de saint Jean, il est indiqué que le Fils unique est venu révéler Dieu que nul n’a jamais vu et donc ne connait (cf Jn 1, 18). Si Dieu s’est fait homme pour que l’homme puisse avoir une pleine connaissance de ce qu’il est, sa volonté c’est-à-dire ce qu’il attend en réalité des hommes leur est révélé bien avant l’avènement de Jésus le nazaréen. En choisissant comme appât l’inférence « vous serez comme des dieux » (cf. Gn3), le tentateur mettait non seulement le doigt sur le désir premier de tout être fini, la quête de la toute-puissance, mais il amenait aussi Adam et Eve à s’inscrire radicalement en faux contre ce que Dieu attend d’eux : devenir plus humains. Il fallait progresser dans l’humanité en se conformant aux recommandations du créateur et en œuvrant pour le respect de la dignité ou de la vie humaine.
Caïn, qu’as-tu fait de ton frère ? ; parce que tu as fauché une vie humaine qui a du prix à mes yeux, je te marquerai au front pour que personne ne fauche à son tour ta vie (cf Gn4). S’occuper de l’autre, faire attention à la vie de l’autre, aider l’autre à subvenir dignement à ses besoins sont des actes de charité, ces actes qui nous rendent plus humains. Dieu s’est fait homme pour que l’homme devienne plus humain.
On peut espérer que le couple qui offre hospitalité au prophète Elisée ne l’a pas fait uniquement parce qu’il est homme de Dieu mais parce qu’il est tout simplement humain, une personne aimée de Dieu, un semblable dont on doit prendre soin. « Ecoute, je sais que celui qui s’arrête toujours chez nous est un saint homme de Dieu », « Celui qui donnera à boire à boire à l’un de ces petits en sa qualité de disciples ne perdra pas sa récompense ». Bien sûr que nous devons encourager la générosité envers l’Eglise, voir prier quotidiennement pour ceux qui soutiennent les hommes de Dieu. Bien sûr que notre Dieu, qui ne se laisse jamais dépassé en générosité, récompense toujours les bonnes œuvrés mais pas seulement celles faites à l’égard des croyants car qu’il est avant tout le père de tous, celui qui fait briller le soleil sur les bons comme sur les méchants. Si vous n’aimez que vos frères, que faites-vous de nouveau ? Les païens n’en font pas autant (cf. Mt5).
Je pense qu’au-delà d’un appel à la générosité, les textes de ce dimanche nous invitent à une vie nouvelle, celle que nous devons mener à cause du Christ, mieux à la suite du Christ. Cette vie nouvelle est essentiellement une vie de témoignage (témoignage de l’amour et de la miséricorde de Dieu) au près des frères et sœurs en humanité, et cela, à travers des paroles comme des actes concrets, des actions qui parlent aux hommes et aux femmes de notre temps. Daigne le Saint Esprit nous accompagner sur ce chemin d’évangélisation et de conversion, amen.

 

Date de publication: 2020-06-27 00:00:00 Version Imprimable