DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse.

ANNUAIRE DIOCESAIN 2017-2018
Actualités : MEDITATION DE LA 2ème SEMAINE DU TEMPS DE CAREME – ANNEE B PAR MGR BENOIT ALOWONOU

MEDITATION DE LA 2ème SEMAINE DU TEMPS DE CAREME – ANNEE B / MGR BENOIT ALOWONOU
L’Esprit Saint nous rappelle que nous sommes enfants de Dieu dans le Christ. (Le baptême dans la vie du chrétien)

La méditation de cette 2ème semaine du carême nous invite à nous pencher sur notre identité d'enfant de Dieu et la grâce de notre baptême.
Que veut dire : "nous sommes enfants de Dieu"? Est-ce un privilège, un don, un appel ?
Enfant de Dieu peut s'entendre de deux manières qui ne recouvrent pas la même réalité : Être enfant de Dieu peut s'entendre d'une part, de l'origine commune de tous les hommes créés par Dieu. D'autre part, Être enfant de Dieu signifie être né à une vie nouvelle en Dieu par la foi en Jésus-Christ. Jean le souligne ce 2e sens, dans son Prologue : "A ceux qui l'ont reçu, à ceux qui croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu". (Jean 1 :12).
Et lorsque St Paul nous dit que l'Esprit Saint rappelle à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu, c'est de cette vie nouvelle dans la foi au Christ qu'il s'agit, et c'est le baptême en son nom, qui nous introduit dans cette vie nouvelle.
L'Église nous enseigne, dans le même sens, que par la grâce du baptême, grâce sanctifiante, nous passons de l'état de créatures marquées par le péché à l'état d'adoption de fils et filles de Dieu. Ainsi, on peut dire que « c’est le baptême qui nous fait devenir enfants de Dieu alors que ne nous sommes (originairement) que des créatures ! (Mgr AUPETIT, Archevêque de Paris).
En effet, tout homme est créé à l’image de Dieu et à sa ressemblance, mais, nous le savons, par le péché d’un seul, l'homme a perdu cette ressemblance. Car désormais, " tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu " (Romains 3 :23).
Par le baptême, nous avons été plongés dans le bain de régénération et marqués du sceau indélébile de l'Esprit Saint, "gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s'est acquis à la louange de sa gloire"(Ep. 1: 11-14).
" oui, tous les hommes sont créés par Dieu. Oui, tous les hommes sont aimés de Dieu. Oui, tous les hommes sont appelés à devenir enfants de Dieu. Mais on le devient effectivement par le baptême ».

"L'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu". Mais l'action de l'Esprit Saint, qui fortifie en nous l'homme intérieur, va au-delà du témoignage.
En effet, l’Esprit Saint nous presse aussi de mener une vie conforme à la vie nouvelle reçue du baptême, la vie nouvelle en Jésus-Christ : « Ne le savez-vous donc pas : nous tous, qui avons été baptisés en Jésus Christ, c’est dans sa mort que nous avons été baptisés. Si, par le baptême dans sa mort, nous avons été mis au tombeau avec lui, c’est pour que nous menions une vie nouvelle, nous aussi. » (Rm 6, 3-4), car « la grâce de Dieu, source de salut, nous apprend à renoncer à l’impiété et aux convoitises de ce monde, et à vivre dans le temps présent de manière raisonnable, avec justice et piété (Tite 2: 11-2).
Quelle merveille !
Durant cette 2ème semaine du temps de carême, rendons grâce au Seigneur pour notre baptême. Que sa date reste à jamais gravée en nos cœurs et que, sous la conduite de l’Esprit Saint, nous gardions intactes les signes qui nous ont été remis en ce jour béni : la bougie allumée au cierge pascal, symbole de la lumière de la foi, et la robe blanche, signe de la dignité d'enfant de Dieu.
Que la Vierge Marie nous aide à être dociles à l’Esprit Saint pour que nous menions une vie conforme à notre identité d’enfants de Dieu, frères et sœurs de son Fils.

 

 

Date de publication: 2021-02-27 00:00:00 Version Imprimable