DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la Parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse. Consultez la prière
ANNUAIRE DIOCESAIN 2020-2021
Actualités : HOMELIE DU 3eme DIMANCHE DU TEMPS DE CAREME C/ P. Prudence YAWO

La liturgie du 2ème dimanche nous apprenait que c’est par la foi en la parole de Dieu écoutée chaque jour et qui mue nos actes, que nous devenons des justes et amis de Dieu. C’est pour cela qu’en ce 3ème dimanche de carême, il nous assure de sa proximité tout en nous donnant le moyen de répondre à sa compagnie, salvatrice pour nous.

 1- Dieu nous assure de sa proximité permanente.

L’extrait du livre de l’Exode en première lecture nous montre la révélation de Dieu à Moïse, comme ‘’Celui qui EST’’. Ce nom que le Seigneur révèle, montre qu’il vit en permanence avec son peuple dans ses joies comme dans ses pires vicissitudes. Moïse s’est éloigné du malheur de ses frères où il se fait peu probable qu’il les retrouve. C’est alors que Dieu le rejoint dans le désert tout comme chacun de nous dans les déserts de notre vie où nous avons tendance à abandonner la lutte pour le bien de tous (Cf. message du Pape). Il s’est rendu maître du cœur de Moïse, pour lui donner l’image de Dieu qui libère son peuple. Il le rassure de l’authenticité de sa mission, par l’annonce du signe de l’Horeb : nous le rencontrerons pour recevoir sa parole qui donne la vie (Ex 3,12). La Parole de Dieu est le signe de sa présence permanente en nous et à nos côtés.

 2- Les difficultés sont pour nous une occasion de repentir.

L’Evangile de ce jour nous invite à la pénitence tout en nous rassurant que les malheurs et incidents ne sont pas des punitions de Dieu car ils peuvent arriver aux pécheurs comme aux saints. Ces événements ne doivent pas nous inciter à récriminer contre Dieu car ils sont un appel au repentir et à un abandon tout entier à lui pour toujours (Lc 13,2-5). La parabole du figuier nous montre toute sa patience et sa proximité attendant notre conversion. Dieu nous y donne en fait, des occasions de mesurer la fragilité des richesses terrestres, de la santé physique et des succès mondains. C’est une école, tout comme les privations du temps de carême, pour apprendre à connaître les souffrances de nos sœurs et de nos frères, à sympathiser avec eux, et à leur venir en aide. Voilà comment aimer la croix, car rien ne manifeste mieux l’amour de Dieu que le mystère de la croix du Christ.

3- La pénitence nous aide à éviter de désirer le mal.

Saint Paul nous enseigne que la vie de Moïse et du peuple constitue un avertissement pour nous (1Co 10,11-12). C’est le Christ qui les soutenait déjà par les nourritures et boissons mystérieux qu’ils obtenaient. Cependant, beaucoup ont péris. Ceux qui, au lieu d’écouter Dieu à travers les événements malheureux, ont récriminés contre le Seigneur, ont péris dans leur ignorance des voies de la vie. La pénitence pour nous aujourd’hui constitue à prendre le temps de nous disposer à apprendre des événements de la vie de ceux qui nous ont précédés. S’ils aimaient le Seigneur mais avaient désiré le mal et qu’ils sont morts, nous devons y apprendre à détester le mal. S’ils avaient récriminé et sont morts, nous, nous devons y apprendre à passer par les difficultés pour nous rapprocher du Seigneur.

Que l’Eucharistie de ce dimanche nous donne la grâce de chercher le Seigneur, même dans les difficultés de la vie, et d’apprendre à nous abandonner tout entier à lui et pour toujours, grâce aux exemples de nos ancêtres dans la foi. Alors nous serons disposés à entrer dans la joie éternelle promise.  Amen !

                               

Date de publication: 2022-03-19 00:00:00 Version Imprimable