DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la Parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse. Consultez la prière
ANNUAIRE DIOCESAIN 2020-2021
Actualités : Homélie du 14èm Dimanche du Temps Ordinaire C/ Prudence YAWO

« La joie du disciple viendra justement des sueurs de ses efforts d’accueillir les

autres tels qu’ils sont, surtout ceux qu’on considère comme inférieurs »

Dimanche dernier, la liturgie nous invitait à répondre à l’appel de Dieu promptement et sans regarder en arrière, pour qu’il soit vital pour nous. En donnant ainsi toute notre vie à Dieu, nous recueillons la joie annoncée pour les temps du Messie, une joie qui nécessite la croix du Christ dans notre vie.

1- La vie toute donnée au Christ est toujours remplie de joie.

Le Seigneur choisi douze disciples parmi ceux à qui il venaient de donner les exigences de la mission d’évangélisation. Il désigne dans l'Evangile de ce jour, les attitudes concrètes qui expliquent la promptitude et l’engagement sans condition de l’appelé. Il doit se dépouiller de l’argent, des richesses, des honneurs, et de tout lien corporel qui lui perd le temps(Lc 10,3-4).L’ envoie des disciples constitue l’appel de l’Eglise à évangéliser toutes les nations jusqu’à la fin du monde. Comment convaincre aujourd’hui des peuples en souffrance et qui devront souffrir encore, que Dieu est avec eux et vient les sauver ? Il faut des actes concrets de réconciliation des uns avec les autres. Voilà pourquoi l’envoie deux par deux signifie l’exigence d’un témoignage collectif, et de dialogue avec l’autre. C’est cet effort qui introduit en nous dès ici-bas, la joie divine ().

 2- Cette joie divine est le fruit de la fidélité aux lois de Dieu.

Il s’agit dans cet extrait du chapitre 60 du livre d’Isaïe, d’une promesse de joie sans déclin, faite au peuple de Dieu revenu d’exil. Cette immense joie est la marque des temps messianiques, les temps de JésusLa promesse ne concerne plus seulement Israël, mais encore tous ceux qui accepteront le Christ, croiront

en sa parole et accueilleront ceux qu’il a envoyés(Is 66,10-11). Le disciple est, pour cela, envoyé à toutes les nations et appelé à s’ouvrir à leurs usages culturels(Cf. Luc 10,7-8). Ces derniers sont appelés à accueillir les envoyés de Dieu, sinon, ils resteront par leur propre vœu, en dehors de la grande victoire annoncée. Cette ouverture et cet accueil consistent en la fidélité aux lois de Dieu qui fera abonder la prospérité et la justice pour nous tels des fleuves intarissables et les vagues de la mer(Cf.Is 60,12.14).

3- Le disciple ne trouvera la joie que dans la croix du Christ.

Saint Paul nous montre dans l’épître qu’entre le chrétien et le monde se trouve la croix du Christ(Cf.Ga 6,14). Avant de quitter la communauté de Galatie, Paul craignait un double danger : d’abord, celui d’oublier l’absolue gratuité qui a dynamisé la foi de l’Eglise naissante, puis le désir de se faire respecter par les autres. En effet, certains de la communauté voulaient entrainer les chrétiens d’origines païennes dans la pratique de la loi d’une part, à l’instar de la circoncision, et d’autre part, leur imposer l’apprentissage de la loi qui faisait d’eux un peuple craint et enviéPaul rappelle que la vraie circoncision, ce sont les cicatrices des souffrances du Christ, et la vraie connaissance est sa croix qui nous a valu le salut et la joie éternelle (Cf.Ph 3, 2-11)La joie du disciple viendra justement des sueurs de ses efforts d’accueillir les autres tels qu’ils sont, surtout ceux qu’on considère comme inférieurs.

 

Daigne l’Eucharistie de ce dimanche nous aider à ne considérer que la croix du Christ, afin d’y recueillir la joie immense du salut et de la partager au monde pour la vie éternelle. Amen !

Date de publication: 2022-07-02 00:00:00 Version Imprimable