DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la Parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse. Consultez la prière
ANNUAIRE DIOCESAIN 2020-2021
Actualités : Homélie du 21e dimanche année C/P. TAMAKLOE AZAMESSOU Rolland

Chers frères et sœurs, les textes proposés à notre méditation ce 21e dimanche du temps ordinaire Année C nous invitent à faire un choix de vie. Il s'agit de choisir le royaume des cieux c’est-à-dire appartenir à cette nation que le Seigneur viens rassembler où choisir son propre chemin- chemin de perdition.

En effet, de l'évangile, nous comprenons que tous les hommes sont appelés à vivre avec Dieu sur le chemin de sainteté et par rapport au salut il n'y a pas de situations acquises.

Il convient alors de s'efforcer d'entrer par la porte étroite par un renoncement et le don de soi. Saint Augustin en parlant du péché et de la miséricorde, nous éclaircit en disant que Dieu qui nous a créé sans nous ne peut pas nous sauver nous. (St Augustin Serm 169, 11,13). Il faut alors cette ardente collaboration avec la grâce qui justifie.(CEC no 423)

Nous  comprenons alors que, le feu que Jésus a allumé le dimanche dernier( Évangile du 20e dimanche année C) et qui déjà brûle, émet la vision claire sur l'existence d'une porte étroite et celle d'une porte large évoqué par le Christ. N'est elle pas large et spacieux ce chemin qui mène à la perdition et n'y a t'il pas beaucoup qui entre par elle?(Mt 7, 13). Cette continuité du message de saint Luc nous fait dire que ceux qui appartiennent à ce feu gouttent déjà les délices de cette porte étroite bien que remplie de douleur et de souffrance pour le Christ et que ceux qui sont extérieurs au ce feu sont ceux qui retrouvent la porte fermée et qui la frappent sans avoir de réponse.

1- le salut s'obtient par la grâce.

Dans la première lecture extrait du livre d’Isaïe, l'auteur sacré s'exprime et conclut sa parole en ces termes *ainsi parle le seigneur* pour montrer l'importance de son message ; les prophètes parlent toujours au nom de Dieu. Isaïe révèle alors les désirs de cœur de Dieu qui vient offrir au peuple le salut. On revoit cette dimension universelle du projet de Dieu. « Je viens rassembler toutes les nations, de toute langue », dit le seigneur.

Au d'autre terme, Dieu renoue  une nouvelle alliance : ils seront mon peuple je serai leur Dieu.

En effet, rester fidèle à Dieu fut un exercice très difficile pour le peuple qui après désobéissance est déporté de Jérusalem à Babylone, au sixième siècle av.J.C.

A cette période, pendant l’Exil à Babylone, le peuple est devenu vraiment croyant et reconnaît son Dieu. Et le Seigneur dans sa miséricorde revient de sa fureur pour les rassembler afin que soit manifestée sa gloire. Et le seul moyen de rencontrer cette gloire est le retour à Dieu.

Le terme « gloire » au sens biblique, c’est le rayonnement de la Présence de Dieu,

La présence de Dieu qui illuminera désormais toutes les nations : si Dieu est unique, il est alors le Dieu de toute l’humanité. Il est le Dieu qui offre et garantit le salut d'Israël.

2- Le salut par les efforts

 En parcourant les villes et villages par ses enseignements Jésus est confronté à une question pertinente qui aujourd'hui est d'actualité.

Seigneur, n'y a t'il que peu de gens qui soient sauvés ?

En d'autre termes, le salut est-il réservé à une minorité déjà choisi par pure grâce?

Jésus par sa réponse révèle l'universalité du salut dont il est lui-même le garant avec cet appel à la participation.

Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite. (Luc 13, 23-)

Pour mieux comprendre cette affirmation du Christ, il est nécessaire d'évoquer la justification qui est l'action miséricordieuse et gratuite de Dieu qui nous remet nos fautes par le don gratuit de son fils. Ainsi tout homme est justifié parle sang de la croix. Paul dans ses écrits évoque alors la sanctification qui doit être un complément de cette justification ; la sanctification étant une action personnelle, un engagement personnel, un témoignage de vie digne du Christ. C'est l'effort que doit faire chaque être  justifié afin de mériter le salut éternel.

Cet effort -appelle à la conversion, à la vigilance, à l’amour  de Dieu et de sa parole, de ses préceptes-est un moyen plus sûr de suivre le Christ, car beaucoup sont ceux qui sont appelés mais peu sont ceux qui sont élus.

Jésus le confirme en disant :beaucoup chercherons à yentrer par cette porte étroite mais n'yparviendrons pas (Luc 13) non parce que la porte est définitivement fermée mais parce que la conversion n’est  pas totalement vécue : nous avons mangé et bu en ta présence, vous avez enseigné sur nos places ; et il répondra je ne sais pas d’où vous êtes, éloignez vous de moi vous tous qui commettez l’injustice.

Le salut de l’homme  est pour Dieu l’élément primordial de sa présence au milieu de son peuple lui qui ne désire pas la mort du pécheur mais exige sa conversion pour la vie. Il appelle ainsi l’homme  à collaborer pour son propre salut qui devient un combat quotidien non abandonné à soi mais soutenu par cette grâce qui vient de lui.

Que par l’Eucharistie de ce jour nous puissions manifester un notre volonté d’adhérer à ce projet de salut instauré par le Christ.  Amen

Date de publication: 2022-08-24 00:00:00 Version Imprimable