DIOCESE DE KPALIME
DÉCISION-NOMINATION- 2021-2022  *Thème de l'année pastorale 2021-2022 : Accueillons la parole du Christ, devenons ses amis. *Suivez nous sur notre page facebook  *Mgr ALOWONOU souhaite une fructueuse année pastorale à tous les ouvriers de la moisson dans le Diocèse de Kpalimé.
THÈME DE L'ANNÉE PASTORALE 2021-2022
Accueillons la Parole du Christ, devenons ses amis
PRIÈRE POUR LE JUBILÉ D’ARGENT DU DIOCÈSE DE KPALIMÉ
Dieu notre Père, nous te rendons grâce et nous te bénissons pour notre Église diocésaine, ta sainte famille que tu as rassemblée chez nous à Kpalimé, voici 25 ans.
FAISONS UN DON POUR HATER L'AVENEMENT DU SANCTUAIRE DE NOTRE DAME DE LA CONFIANCE DANS NOTRE DIOCESE
1 BANC = 28 000 FCFA SOIT 45 EUROS
SANCTUAIRE MARIAL
Prière pour l'avènement du Sanctuaire de Notre Dame de la confiance dans notre Diocèse. Consultez la prière
ANNUAIRE DIOCESAIN 2020-2021
Actualités : HOMÉLIE DU 25e DIMANCHE DU T.O. ANNÉE C. DIACRE JÉRÔME HOMEKOU

Chers frères et sœurs en Christ,

En ce 25e  dimanche du temps ordinaire année C, les textes que l’Église notre mère propose pour notre méditation nous invitent à revoir une fois encore notre façon de vivre vis-à-vis des biens matériels et vis-à-vis de nos frères et sœurs en vue de notre salut.

Dans la première lecture, le prophète Amos, dénonce à première vue, l’attitude injuste des marchands rapaces vis-à-vis de leurs frères et sœurs à Samarie. Ils écartent le malheureux pour anéantir les humbles en diminuant les mesures de leurs marchandises, en augmentant les prix des produits et en faussant les balances nous dit Amos. En faisant mention de l’état des balances faussées, le prophète Amos élargit le champ de cette attitude injuste vers les riches et les forts dans tout le pays et dans presque tous domaines. Ils disent : « nous pourrons acheter le faible pour un peu d’argent, le malheureux pour une paire de sandales » (cf. Am. 8, 6). Cette attitude devient pesante sur les faibles, les pauvres, les nécessiteux qui arrivent difficilement à se procurer de quoi subvenir à leurs besoins. Alors que la situation économique de Samarie était prospère.

Aujourd’hui, où la guerre en Ukraine semble basculer nos consommations quotidiennes, nous assistons à l’augmentation exorbitante des prix des produits sur les marchés dans nos pays. En effet, à l’instar des dispositions prises par les gouvernements pour fixer les prix des produits sur les marchés, d’autres marchands avides, profitent de cette situation de conflits pour s’enrichir davantage.

Chers frères et sœurs, nombreux sont ces chrétiens et chrétiennes aujourd’hui qui agissent de cette manière à cause de l’argent.

 Nous sommes appelés à coopérer à l’œuvre salvifique de Dieu en nous soutenant mutuellement malgré notre misère et la situation que nous traversons.

Voilà pourquoi dans la deuxième lecture, saint Paul nous exhorte à prier pour les chefs d’État et pour tous ceux qui exercent l’autorité dans le monde afin qu’ils nous aident à mener une vie tranquille et calme, en toute quiétude et en toute dignité.

Bien aimés du Seigneur, c’est un devoir pour nous chrétiens et chrétiennes d’intercéder pour nos dirigeants politiques, religieux, traditionnels... De nos jours où la corruption est de mise, le respect de la dignité de la personne humaine est de plus en plus bafoué. Saint Paul nous encourage à prier pour la conversion de nos prochains. Combien de fois célébrons-nous des Messes pour les autorités politiques, religieuses et traditionnelles de nos pays? Combien de fois nous retirons-nous par jour ou par semaine pour prier pour la bonne gouvernance dans nos pays? Pourtant, presque chaque jour nous nous inquiétons de la situation toujours dramatique.

Par ailleurs, faire cette prière est bon et agréable nous dit saint Paul, car la volonté de Dieu, c’est que tous les hommes soient sauvés et qu’ils parviennent tous à la vérité. Cette vérité qui est une libération de tout ce qui nous emprisonne. Et, sur le chemin de cette vérité, il n’y a qu’un seul maître : Dieu. Ce que Jésus nous dit dans l’Évangile de ce jour. Il nous rappelle que nous ne pouvons pas servir à la fois Dieu et l’argent.

Bien aimés dans le Seigneur, l’argent a été créé pour le bien-être de l’homme. Rappelons-nous bien qu’il a été créé pour servir l’homme, non pas pour l’asservir en vue de sa perdition.

Faisons confiance à Dieu, Lui qui nous a créé pour coopérer à son œuvre de Salut et demandons-Lui, par l’intercession de la bienheureuse Vierge Marie de nous aider à toujours tenir debout quand les tentations de l’avidité et de la corruption nous assaillent.

Date de publication: 2022-09-17 00:00:00 Version Imprimable