HOMELIE DU 13ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP AMANYO SIMON-PIERRE

  • 0
  • 208 views

Chers frères et sœurs en Christ,

Les textes que nous propose l’Eglise notre  Mère en ce dimanche, sont riches pour notre nourriture spirituelle. En effet, dimanche dernier, les textes liturgiques nous rassuraient que nous avons du prix devant Dieu étant donné que, même nos cheveux sont biens comptés de Dieu.

En ce dimanche, les textes liturgiques nous révèlent l’importance de la charité, et ses bienfaits (première lecture), le baptême qui nous transmet la vie divine et de notre rédemption qui s’enracine dans la mort et la résurrection de Jésus Christ (deuxième lecture). L’Evangile elle autre nous enseigne et nous invite au renoncement à tout pour suivre le Christ.

Dans la première lecture que nous méditons, l’auteur Sacré nous retrace l’épisode d’Elisée et son serviteur qui passaient à Sunam, un village pour la mission. Ce qui attire notre attention dans ce passage est l’amabilité, la disponibilité, la serviabilité, l’hospitalité que donnait une femme riche de ce village à Elisée et à son serviteur. Voici ce qu’elle dit  à son mari  « celui qui s’arrête toujours chez nous, est un Saint homme de Dieu. Construisons lui une petite chambre sur la terrasse, nous y mettons un lit, une table, un siège et une lampe et quand il viendra chez nous, il pourra s’y retirer » (2R4, 10).

Cette aventure d’Elisée et son serviteur à Sunam va tisser une relation d’amitié et de familiarité. En accueillant Elisée, c’est Dieu en personne qu’accueille cette famille comme nous le révèle l’Evangile de ce jour.

Chères frères,

Chères sœurs,

Tout ce que l’on sème ; que ce soit du bien ou du mal portera un fruit tôt ou tard. Par Elisée, c’est Dieu qui s’intéresse à la cause de cette famille. Voici ce que dit le prophète Elisée  à son serviteur : «  que peut-on faire pour cette femme ? »

Le serviteur répondit : hélas ! Elle n’a pas de fils et son mari est âgé ? Elisée dit à la femme : l’an prochain, à cette même époque, tu tiendras un fils dans tes bras.

L’histoire de cette femme et son mari ressemble à celle d’Abraham et sa femme.

Cette femme et son mari n’ont aucune espérance de concevoir mais la fréquentation de l’homme de Dieu dans cette famille et l’hospitalité qu’offrait cette famille, va changer l’histoire d’une vie. Que peut-on retenir de cette belle attitude de cette famille. ? Etre des femmes et des hommes qui accueillent, qui acceptent d’ouvrir les portes de sa maison à ses frères et sœurs nous conduit au bonheur. Cette famille a trouvé le salut grâce à sa générosité, à son hospitalité.

Dans ce monde ou nous assistons aux racismes, le rejet de l’autre et même la demande d’asile parfois refusée, nous chrétiens, nous sommes interpelés à porter le flambeau d’hospitalité. Et savoir reconnaitre en l’autre la présence de Dieu, une créature à l’image de Dieu.

Faire confiance au seigneur est un devoir que tous, nous sommes tenus d’accomplir. Dieu est capable de changer l’impossible au possible. La suite du texte nous dira plus loin l’accomplissement de la prophétie d’Elisée à cette femme. Ce qui était à leurs yeux inadmissible.

L’Evangile de ce dimanche nous parle encore de l’hospitalité. En accueillant l’autre, Jésus nous révèle que c’est Dieu qu’on accueille chez soi. Suivre le Christ avec sa croix, exige de faire un choix radical. Parfois, nous pourrons juger trop difficile la parole de Dieu. Une lecture superficielle des paroles de Jésus peut nous laisser perplexes comme si Jésus est en conflit avec la loi de Moise.

« Celui qui aime son père ou sa mère, plus que moi n’est pas digne de moi » Jésus néglige-t-il le quatrième commandement ? Certes non. Jésus nous invite le à le préférer plus que tout. Il nous invite à mettre notre adhésion à sa peine au centre. Voilà la radicalité à laquelle il nous invite : « Celui qui aime son père ou sa mère, plus que moi n’est pas digne de moi ».

Puissions-nous en ce dimanche, demander au Seigneur la grâce de l’accueillir dans notre vie et dans nos cœurs.

INTENTION DE PRIERE POUR LE MOIS DE JUILLET 2023 : LE PAPE INVITE A SE RECENTRER SUR L’EUCHARISTIE
Prev Post INTENTION DE PRIERE POUR LE MOIS DE JUILLET 2023 : LE PAPE INVITE A SE RECENTRER SUR L’EUCHARISTIE
FORMATION DES MEMBRES DES CPP ET CPAE DU DOYENNE DE KPALIME-EST
Next Post FORMATION DES MEMBRES DES CPP ET CPAE DU DOYENNE DE KPALIME-EST

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *