HOMELIE DE MGR BENOIT ALOWONOU EN LA SOLENNITE DE SAINTE MARIE, MERE DE DIEU

  • 0
  • 74 views

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde, qu’il tourne vers vous son visage et vous accorde la paix ».

 Frères et Sœurs,

En ce jour de l’An, l’Eglise nous fait méditer des paroles de bénédiction, par lesquelles Dieu, par la bouche de ses prêtres, désire bénir son peuple : « que le Seigneur vous bénisse et vous garde, qu’il tourne vers vous son visage et vous accorde la paix ».

Ces paroles, ces bénédictions, nous rejoignent en ce premier jour de l’année qui est aussi le 8e jour de la naissance de l’Enfant de Bethlehem, l’Emmanuel, Dieu avec nous.  Il est lui-même la bénédiction du Père pour l’humanité.

En ce jour de l’An, nous fêtons Marie, Mère de Dieu. Elle est bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de ses entrailles est béni. En Jésus, le Fils de Dieu qu’elle a mérité de porter, Dieu nous bénit de « toutes sortes de bénédictions » selon les mots de st Paul aux Ephésiens (Ep 1, 3).

Nous allons à Marie pour trouver Jésus la source de toutes bénédictions, car là où se trouve Marie, nous trouvons Jésus.

Nous nous tournons vers la Vierge Marie, en ce premier jour de l’année pour lui renouveler notre désir de la prendre chez nous, afin qu’elle soit chez nous, la Mère que le Seigneur a nous donnée.

Frères et sœurs, chers amis,

La solennité de ce jour, est pour nous fils et filles, du diocèse de Kpalimé, la belle occasion de revenir sur le thème de notre année pastorale et de prier le Seigneur de nous éclairer, de nous fortifier et de bénir l’engagement que nous avons pris ensemble à notre 20e pèlerinage au sanctuaire Marial de Kpimê Seva, Notre Dame de la Confiance, Notre Dame du Lendemain Meilleur.

Cet engagement est d’accueillir la maternité spirituelle de Marie dans nos vies et de nous mettre à son école tous les jours, comme de bons et loyaux fils et filles.

En effet, à travers le thème « Voici ta mère », nous voulons accueillir la Vierge Marie comme un mystère d’amour et d’échange, une école « du donner et du recevoir » par lequel Jésus nous donne sa mère, comme il nous donne à sa mère.

Mais il ne suffit pas de reconnaître, il nous faut manifester par nos actes, notre disponibilité à faire ce que nous méditons.

Alors concrètement comment pouvons-nous être pour la Vierge Marie, des fils et des filles ? Que devons-nous faire ? que pouvons-nous faire ?

Il nous faut accepter son rôle de mère et d’éducatrice, à l’exemple de l’Enfant Dieu qui lui était soumis à Nazareth.  Et la Vierge Marie nous éduque à la foi et à l’obéissance au Christ.

Oui, notre Mère nous apprend à être totalement ouverts à la volonté divine, même si elle est mystérieuse, et la volonté de Dieu est souvent mystérieuse et déroutante.

Depuis l’Annonciation jusqu’au pied de la croix de son fils, l’évangile nous dit qu’elle ne comprenait pas. Pourtant elle gardait ces évènements dans son cœur dans une attitude d’écoute et de reconnaissance. Comme elle, et à son école, nous apprendrons, non pas à vouloir comprendre le sens des évènements, mais à les vivre comme des signes du Seigneur sur nos chemins, des signes de sa volonté qui est amour, et que seule la foi permet d’accueillir avec confiance.

La Vierge Marie, notre Mère est aussi notre modèle d’obéissance au Christ. Servante du Seigneur et première disciple de son Fils, elle nous dit sans cesse, « faîtes tout ce qu’il vous dira ».

Frères et Sœurs,

La volonté de Dieu pour notre terre, c’est la paix. Et par la naissance du Prince de la paix, Dieu nous a donné sa paix. Le Christ est notre Paix (Ep. 2,14).

Mais comment comprendre la violence qui s’étale devant nos yeux, sur nos écrans de télévision, dans les rues de nos vies et de nos villes, et parfois au cœur même de nos vies ?

En cette Journée Mondiale de la Paix, nous apprenons, à l’école de Marie, à être des imitateurs du Christ, qui s’est fait le prochain de l’homme blessé, méprisé et humilié.

Nous apprenons que la paix n’est possible que lorsque nous prenons soin les uns des autres, en reconnaissant à chaque homme, une égale dignité. « Dieu est amour, il est juste et pacifique, et quiconque veut l’honorer doit avant tout se comporter comme un fils qui suit l’exemple de son père. »

Dans son message de cette année 2024 à l’occasion de la Journée Mondiale de la Paix, le Pape François attire notre attention sur le risque que présentent les réseaux sociaux pour le respect des personnes, et il fait, à cet effet, le lien entre l’intelligence artificielle et la paix.

Le Pape nous invite au respect de la dignité de nos Frères et Sœurs. « La dignité de chaque personne et la fraternité qui nous lient en tant que membres d’une même famille humaine doivent rester à la base du développement des nouvelles technologies et servir de critères indiscutables pour les évaluer avant leur utilisation, afin que le progrès numérique se fasse dans le respect de la justice et contribue à la cause de la paix. Les développements technologiques qui ne conduisent pas à une amélioration de la qualité de vie de l’ensemble de l’humanité, mais qui au contraire exacerbent les inégalités et les conflits, ne pourront jamais être considérés comme un véritable progrès.

La paix de Dieu restera un vain mot pour les réfugiés, les blessés, les femmes, les enfants et les vieillards qui sont jetés sur les routes de l’exil, tant que ceux qui ont le pouvoir d’arrêter la guerre préfèreront la continuer.

Frères et Sœurs, chers amis et vous tous, hommes et femmes de bonne volonté,

Au seuil de cette nouvelle année que le Seigneur nous donne, je forme pour vous des vœux ardents de paix pour une heureuse, sainte et féconde année 2024.

Que notre prière en ce Jour de l’An à Marie, Mère de Dieu et Mère du Christ, notre Paix, affermisse en nous la foi, la confiance et la joie parfaite.

Demandons à notre mère, d’être pour nous, la gardienne des grâces du Seigneur et de sa bénédiction.

Sainte Marie, Notre Dame de la Confiance, Mère de Dieu, prie pour nous.

Sainte Vierge Marie, Mère du Lendemain Meilleur prie pour nous.

Sainte Vierge Marie Épouse inépousée, Mère toujours vierge, Mère du Créateur, prie pour nous.

 

Amen.

HOMELIE DU DIMANCHE DE L’EPIPHANIE DU SEIGNEUR, ANNEE B / RP PRUDENCE YAWO
Prev Post HOMELIE DU DIMANCHE DE L’EPIPHANIE DU SEIGNEUR, ANNEE B / RP PRUDENCE YAWO
HOMELIE DE LA NUIT DU 31 DECEMBRE 2023 / MGR BENOIT ALOWONOU
Next Post HOMELIE DE LA NUIT DU 31 DECEMBRE 2023 / MGR BENOIT ALOWONOU

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *