HOMELIE DU 15ème DIMANCHE DU TEMPS ORDINAIRE – ANNEE A / RP LOUIS PATAKI

  • 0
  • 291 views

Chers frères et sœurs,

Biens aimés du Seigneur !

La liturgie de ce 15ème dimanche ordinaire à travers ses textes nous rappelle que Dieu ne refuse son salut à personne, en chaque homme et femme. Il a semé la bonne semence : Sa Parole.

De fait, même sans l’explication de Jésus, le premier mouvement de la parabole est simple à comprendre :

  • Le semeur c’est Dieu le Père, un semeur généreux qui jette la semence à larges mains,

tellement qu’elle tombe un peu partout. Chaque homme et femme a reçu la semence, de bons grains. Mais que sommes-nous? La route ? Les oiseaux qui sont venus manger les grains ? La pierre ? Les ronces qui étouffent? Le soleil brulant ?  La bonne terre ? Rappelons-le seuls les grains tombés dans la bonne terre ont donné du fruit à raison de cent, ou soixante, ou trente, pour un (Mt 13, 8). Mon frère, ma sœur, soit cette bonne terre qui produit les fruits de grâces.

  • La semence c’est Dieu le Fils, la Parole, le Verbe éternel du Père, la vie éternelle.

Cette semence est tellement précieuse pour le semeur qu’il ne peut s’empêcher d’entretenir et d’arroser les sillons de pluie et de neige pour la faire germer et la faire féconder (cf. première lecture). Pour une bonne moisson, Dieu promet l’essentiel.

  • La terre et le sol c’est la création en générale et l’humanité en particulier.

Cette création qui gémissait, qui passait par les douleurs d’un enfantement parce que n’ayant pas encore connu la liberté de la gloire donnée aux enfants de Dieu, a enfin reçu la Parole de l’espérance d’être libérée de l’esclavage de la dégradation. Oui l’humanité assoiffée et affamée et  les cœurs arides sont désormais irrigués d’eau vive.

Dans son explication (deuxième partie de l’évangile), le Seigneur nous apprend que de la qualité des oreilles qui écoutent sa parole et la mettent en pratique dépend des fruits  c’est-à-dire des grâces qui en résultent.

Aussi, une curiosité reste-t-elle pertinente : si nous sommes la terre et le sol et Dieu le semeur, que sont les grains ?

Beaucoup d’entre nous se rappellent ce magnifique geste du semeur  qui après avoir nourri les sillons de la terre y enfouies les grains. Les grains de la semence, c’est aussi les sacrements de l’église. Les grains de la semence sont également les dons et les grâces reçus. Nous sommes tous invités à recevoir et la Parole de Dieu, et les Sacrements  de l’Eglise et les Charismes ; à nous en nourrir pour pouvoir les redistribuer autour de nous. Amen !

JUBILE D’ETAIN DE LA CHORALE SAINT JEAN-PAUL II DE XLETIVIKONDJI
Prev Post JUBILE D’ETAIN DE LA CHORALE SAINT JEAN-PAUL II DE XLETIVIKONDJI
DÉCRET PORTANT CRÉATION DE CINQ NOUVELLES PAROISSES
Next Post DÉCRET PORTANT CRÉATION DE CINQ NOUVELLES PAROISSES

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *