HOMÉLIE DU 3ème DIMANCHE DE CARÊME –ANNÉE A/ RP PRUDENCE YAWO

  • 0
  • 208 views

Exode 17 3–7 / Psaume 95 1–2, 6–9 / Romains 5 1–2, 5–8 / Jean 4 5–42

« L’exemple de la femme doit nous inspirer à rechercher activement l’eau vive, Jésus Christ, et à apporter son rafraichissement aux autres »
Bien aimés frères et sœurs,
Il s’agissait, au 2ème dimanche, de devenir des fils dans le Fils, en répondant à l’appel de Dieu comme Abraham, et suivant Jésus à l’écart, sur la montagne, afin de mieux le découvrir et devenir des fils de Dieu en Lui. En ce 3ème dimanche « de Moïse et de la Samaritaine », la liturgie nous apprend que Jésus est le seul qui peut étancher notre soif, en faisant jaillir au plus profond de notre être, Foi, Espérance et Charité.
1. Dieu est le rocher, source de la vie du croyant.
Au désert, Dieu met Israël à l’épreuve par l’expérience de la soif, pour voir jusqu’où ira leur foi. Israël aussi met le Seigneur à l’épreuve, comme tous ceux qui doutent du Seigneur, en demandant des signes ‘’Si tu es avec nous, prouves-le, et tout de suite’’. Dieu leur montre que malgré leur manque de confiance, c’est lui seul le rocher de leur vie. Il est la source de vie qui les accompagne tout au long de leur marche au désert, et qui accompagne tout homme au long de son pèlerinage terrestre. Oui chers frères et sœurs, Dieu est le rocher impénétrable qui garde son secret jusqu’à ce qu’il accepte d’être percé pour que la vie jaillisse de sa blessure pour l’humanité.
2. Jésus est le vrai rocher divin qui fait jaillir la vie en nous.
Le Christ parle de « l’eau vive » dont lui-même est la source, à la Samaritaine. L’homme a perdu la vraie connaissance de Dieu, et se voit incapable de le trouver. Mais Dieu, comme au désert, se fait cette fois-ci faible en Jésus qui, en mourant, révèle le secret de l’amour de Dieu. Les samaritains n’étaient pas considérés comme de vrais juifs car ils n’adoraient pas dans le temple de Jérusalem, mais au mont Garizim. Jésus lui a, en fait, montré le chemin de la vraie vie et lui a laissé voir son amour et son inquiétude pour elle. La samaritaine croit et amène d’autres au puit et eux aussi croient en Jésus-Christ et à son message. L’exemple de la femme doit nous inspirer à rechercher activement l’eau vive, Jésus Christ, et à apporter son rafraichissement aux autres.
3. Jésus nous donne l’eau vive qui nous transmet la vie divine.
La multitude oublie souvent ce que Dieu a fait pour elle ; comment pourrait-elle entrer dans un nouveau chemin quand elle est si peu mûre et que le doute a plus de poids que la confiance ? En effet, étant engagés dans une lutte victorieuse entre vie et mort, le doute s’empare parfois de nous. Voilà pourquoi Saint Paul, à travers ce message aux romains, s’appuie sur sa propre expérience pour nous aider à découvrir ce qui change dans notre vie. Nous nous sentions peut-être très bien auparavant car, inconscients de nos péchés et de nos dettes comme Paul lui-même quand il persécutait. Mais alors que nous connaissons désormais nos fautes et manquement d’avant, nous comprenons qu’il y avait un vide, une agressivité qui nous fermaient à Dieu. Maintenant nous sommes en paix avec Dieu grâce à la mort et la résurrection du Christ Nous voici en état de grâce, gratifiés de foi, de charité et d’espérance (Cf. Rm 5,1-2). Celui qui croit en Dieu ne peut donc pas aller chercher un autre groupe ailleurs pour mieux “sentir’’ Dieu ; c’est encore une façon de se satisfaire soi-même, et telle n’est pas la voie des vrais amis de Dieu.
Daigne le Seigneur, nous donner la grâce de reconnaître sa tendresse pour nous, de le découvrir comme la source rafraichissante dans notre marche vers Pâques et vers la gloire qu’il nous promet, et d’en être témoins quotidiennement auprès de nos frères et sœurs. Amen !

Prev Post HOMÉLIE DU 4ème DIMANCHE DE CARÊME A/ RP Marius SEGLA
PREMIERE RECOLLECTION  DU TEMPS DE CAREME  DES PRETRES, RELIGIEUX ET RELIGIEUSES
Next Post PREMIERE RECOLLECTION DU TEMPS DE CAREME DES PRETRES, RELIGIEUX ET RELIGIEUSES

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *