HOMELIE DU 3e DIMANCHE DE L’AVENT / RP PRUDENCE YAWO

  • 0
  • 105 views

« Être chrétien, c’est être serviteur et travailler chaque fois à se soucier des autres, à les réconforter, à les amener à Jésus »

 

Après l’invitation du précurseur à préparer les chemins du Seigneur par une sincère et continuelle démarche de conversion, voici enfin arrivés, les temps messianiques. Aujourd’hui, dimanche de la joie, la liturgie nous redit l’imminence de la venue de Jésus avec l’exhortation de nous tenir prêts à l’accueillir.

1- L’oint du Seigneur œuvre pour la joie.

En rappelant la mission qu’il a reçue de Dieu, le prophète indique déjà le portrait si mémorable du sauveur que nous attendons. Il a été consacré en vue de la mission du salut de Dieu pour son peuple. Au-delà du retour charnel du peuple d’Israël de l’exil, ce salut consiste à faire atteindre à tous les peuples et tous les cœurs, le règne de Dieu. C’est pourquoi l’oint pour cette mission est appelé à travailler pour le bonheur de chacun : guérir les cœurs brisés, proclamer la délivrance aux captifs, la libération aux prisonniers…(Is 61,1-2). Voilà l’image de celui que nous attendons et qui fait notre allégresse en ce jour. Cependant, c’est en lui ressemblant que nous accédons vraiment à ses promesses.

2- En Jésus, l’oint est au milieu de nous.

Jean Baptiste proclame que Jésus est déjà au milieu de nous mais que nous ne le connaissons pas encore. C’est lui l’oint, car il n’est pas digne de lui défaire la courroie des sandales. C’est en lui et par lui que nous aussi nous recevons la consécration pour la même mission d’apporter la joie à tous les hommes. Comme Jean, nous sommes aussi des voix de celui qui crie dans le désert pour que les hommes redressent le chemin du Seigneur. Comme Jean, nous devons, éviter, complexés par nos succès, d’imposer nos idées et s’insurger contre toute opposition. Être chrétien, c’est être serviteur et travailler chaque fois à avoir le souci des autres, à les réconforter, à les amener à Jésus (Jn 1,25-27). Nous ne devons pas effacer Jésus mais nous devons nous disposer à lui pour que ce soit lui qui nous utilise pour sauver.

 3- Oints du Christ, nous devons être semeurs de joie.

Nous devenons des ‘’oints’’ à travers le baptême en Jésus Christ. Alors, Saint Paul nous invite à voir notre vie chrétienne, non pas comme une série d’obligations envers le prochain, mais comme un mode de vie joyeux et priant, reconnaissant et remerciant Dieu pour les nombreux dons de l’Esprit Saint. La joie de savoir cela doit nous amener à nous garder toujours dans l’esprit de prière et d’action de grâce, à rejeter le mal ; l’injustice, la haine, la discrimination, la méchanceté, la rancune… (1Th 5,19-22.) Voilà comment il faut rejeter le mal et se garder sans reproches. Jésus ne cesse de nous combler de sa présence entre son premier avènement et son retour glorieux. Il nous veut vigilants et au service de nos frères et sœurs..

Daigne le Seigneur, par la grâce de cette Eucharistie, nous consacrer tout entier dans sa mission de justice, de paix, afin que nos actions quotidiennes puissent hâter la venue de son règne.  Amen !

Toute la joie du Seigneur vous remplisse l’âme, le cœur et l’esprit abondamment !

HOMELIE DU 4e DIMANCHE DU TEMPS DE L’AVENT / RP DOMINIQUE KEKPESSA
Prev Post HOMELIE DU 4e DIMANCHE DU TEMPS DE L’AVENT / RP DOMINIQUE KEKPESSA
DICASTERE POUR LA DOCTRINE DE LA FOI: sur l’accès à la communion eucharistique pour les mères célibataires.
Next Post DICASTERE POUR LA DOCTRINE DE LA FOI: sur l’accès à la communion eucharistique pour les mères célibataires.

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *