HOMELIE DU 5e DIMANCHE DU TEMPS DE CAREME / P. DOMINIQUE KEKPESSA

  • 0
  • 200 views

Chers frères et sœurs en Christ, loué soit Jésus-Christ

Nous tendons vers la fin du temps de Carême. Dimanche prochain sera le début de la Semaine Sainte et ce sera le moment de célébrer le Mystère de la Passion, la Mort et la Résurrection de notre Seigneur Jésus-Christ.

D’ores et déjà, les lectures de ce cinquième dimanche du Carême se proposent de nous expliquer autant que faire se peut le Mystère de la Passion et la Mort de Jésus-Christ. Le Fils de Dieu va souffrir et mourir sur la Croix : quels en sont les significations ?

Une première signification : la Passion et la Mort de Jésus-Christ, chemin de la gloire, chemin du Bonheur.

L’évangile de ce jour nous rapporte un discours que Jésus a tenu à l’approche de sa Passion alors que certains païens (non-juifs) voulaient le rencontrer. Il l’introduit ainsi : « L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. » Plus loin, il dit encore : « Père, glorifie ton nom », et aussi une voix se fit entendre : « Je l’ai glorifié et je le glorifierai encore. »

Cela signifie que la Passion et Mort de Jésus n’a pas pu mettre fin à sa vie. Ce n’était pas un échec pour lui. C’était en vue de la Résurrection, un Mystère très admirable qui l’a glorifié. Un mystère qui a confirmé qu’il est Dieu. Il a été capable de donner sa vie et la reprendre. La gloire de Dieu est aussi la nôtre si nous croyons en Jésus-Christ

Une deuxième signification : la Passion et la Mort de Jésus-Christ nous proposent la logique de perdre pour gagner, une logique qui se vérifie aussi sur le plan naturel.

Cela signifie qu’à la suite de Jésus, nous n’aurons pas à être victorieux du début jusqu’à la fin. Nous serons victorieux si et seulement si nous acceptons perdre dans un premier temps. Sa Mort et sa résurrection se présentent sous cette logique et c’est par là qu’il nous a sauvés.

« Amen, Amen je vous le dis : si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul, mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruits. Qui aime sa vie la perdra, qui s’en détache en ce monde la gardera pour la vie éternelle. »

Chers frères et sœurs, nous ne serons vraiment chrétiens que lorsque nous serons prêts à perdre pour le Christ tout ce que nous avons de cher s’il le faut.

C’est une question de foi solide et d’amour vrai pour le Christ. Si nous doutons de Jésus, nous n’accepterons jamais perdre quelque chose pour lui. Si nous n’aimons pas Jésus-Christ, comment accepterons-nous perdre pour lui.

Une troisième signification : la Passion et la Mort de Jésus-Christ, modèle d’obéissance à Dieu. Personne n’aime la souffrance. Dans son humanité Jésus a désiré échapper à cette Mort humiliante. Mais il l’a accepté parce que c’était la volonté du Père. Voilà pourquoi il disait : « Maintenant, mon âme est bouleversée. Que vais-je dire ? Père, sauve-moi de cette heure ? Mais non ! C’est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci. »

La deuxième lecture tirée de la lettre aux Hébreux nous confirme que la Passion du Christ était une obéissance à la volonté de Dieu le Père, une obéissance qui nous est proposée à imiter : « Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances, l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent la cause du salut éternel. » Chers frères et sœurs, choisissons comme le Christ à faire la volonté de Dieu même s’il faut que nous en souffrions. Cette volonté de Dieu est écrite dans la conscience de chacun d’entre nous comme nous l’enseigne la première lecture.

Enfin, par sa Passion et sa Mort, Jésus-Christ a conclu la Nouvelle Alliance, une Alliance qui n’est pas réservée aux juifs seuls comme la première mais une Alliance destinée à tous les hommes sans aucune acception ni exception

« Je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple…tous me connaîtront des plus petits jusqu’aux plus grands. »

Dans l’évangile, Jésus évoque cette Nouvelle Alliance conclue par sa Passion en disant : « Quand j’aurai été élevé de terre, j’attirerai à moi tous les hommes. »

Cher frère, chère sœur est-ce que tu fais partie de ce peuple de la Nouvelle Alliance ?

Que Dieu nous aide à faire du Mystère de la Passion et Mort de Jésus-Christ notre modèle inépuisable.

Amen !

ANNONCE DU DECES DE SON EXCELLENCE MGR AMBROISE KOTAMBA DJOLIBA, EVÊQUE EMERITE DE SOKODE.
Prev Post ANNONCE DU DECES DE SON EXCELLENCE MGR AMBROISE KOTAMBA DJOLIBA, EVÊQUE EMERITE DE SOKODE.
MARCHE PENITENTIELLE DES JEUNES DU DOYENNE D’AGOU
Next Post MARCHE PENITENTIELLE DES JEUNES DU DOYENNE D’AGOU

Leave a Comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *